Recherche avancée       Liste groupes



      
PROG ROCK FM  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1978 Kingdom Of Madness
1979 Ii
1982 Chase The Dragon
1983 The Eleventh Hour
1985 On A Storytellers Nig...
1986 Vigilante
1988 Wings Of Heaven
1990 Goodnight L.a.
1991 The Spirit
1992 Sleepwalking
1994 Rock Art
1996 The Last Dance
2002 Breath Of Life
2004 Brand New Morning
2007 Alice And The Broken ...
2008 Wings Of Heaven Live
2009 Into The Valley Of Th...
2011 The Visitation
  Evolution
2012 On The 13th Day
2014 Escape From The Shado...
  On Christmas Day
2015 Escape From The Shadow G...
2016 Sacred Blood Divine L...
2017 The Valley Of Tears
 

- Style : Royal Hunt, Queen, Ten
- Membre : Tobias Sammet's Avantasia , Iommi, Oliver Wakeman And Clive Nolan, Snakecharmer, Bob Catley
- Style + Membre : Once And Future King, Thunder
 

 Site Officiel (321)
 Chaîne Youtube (237)
 Myspace (287)

MAGNUM - On The Thirteenth Day (2012)
Par JEFF KANJI le 8 Mai 2013          Consultée 3281 fois

Déjà le 17ème opus des Anglais de MAGNUM ! "On The Thirteenth Day" a la lourde tâche de succéder à l’excellent "The Visitation" sorti guère plus d’un an auparavant. Ce dernier montrait le visage Heavy de MAGNUM, acoquinant son Hard mélodique classieux teinté de lointaines velléités progressives à une production bien moderne, combinaison qui lui avait permis de retrouver le devant de la scène avec l’excellent "Princess Alice And The Broken Arrow".

"On The Thriteenth Day" se veut à la fois plus léger dans le fond. Les chansons sont ici plutôt modérées tant au niveau du tempo que de la durée, le son se fait plus clair, plus Rock et Tony Clarkin nous a une nouvelle fois ciselé de petits bijoux de mélodie, tout en maintenant en filigrane l’aura mystique qui entoure la musique de MAGNUM. L’introduction de "All The Dreamers" est un modèle du genre avec cette douce nappe de clavier sur laquelle Bob Catley murmure avant que le titre ne se mette en route et nous fasse frénétiquement taper du pied sur le riff principal où la guitare de Tony Clarkin vient se mêler aux sonorités organiques de Mark Stanway. Voilà un premier titre qui tient toutes ses promesses avec une mélodie fraîche et efficace.

Voilà d’ailleurs l’armature de l’album : un riff mémorisable en deux secondes ("Shadow Town") qui sert de socle à une mélodie que Bob Catley s’applique à rendre efficace avec une insolente facilité et une énergie qui ferait mentir sur son âge (le bonhomme affiche tout de même 65 printemps au compteur). "Blood Red Laughter" m’a d’ailleurs bluffée tant on croirait entendre le Bob Catley de 78. Un véritable tour de force – chapeau l’artiste !

Énergie. Voici ce qui démarque "On The Thirteenth Day" de son prédécesseur ; si "The Visitation" était étincelant de classe, son successeur est plus tonique, l’enchaînement tournée/album que suit le groupe depuis son grand retour les a sans doute vivifiés et la bande n’hésite pas à taper un peu plus franchement quand il le faut ("Dance Of The Black Tattoo") ou à développer plus largement ses thèmes de claviers ("Shadow Town"). Les morceaux les plus FM, comme "So Let It Rain", bénéficient grandement de cet apport énergétique, ce dernier étant le parfait tube de l'été 2012 avec sa mélodie limpide et ses chœurs en réponse. En outre, l'album se bonifie au fur et à mesure que l'on progresse en son sein, pour se terminer en apothéose sur l'hymne "From Within".

Si on cherchait à rompre un peu la grande homogénéité de cet album, on pourrait déceler deux types de titres : ceux Hard Mélodique très axés FM qui assument totalement le tournant qu’a pris MAGNUM dans son songwriting à une époque donnée ("So Let It Rain", "From Within") et ceux qui de temps à autre ont des réminiscences du passé de manière assez discrète (les rythmiques syncopées de "Dance Of The Black Tattoo", la structure moins évidente de "Didn’t Like You Anyway", "Putting Things In Place"). Les Britanniques nous livrent même avec ce dernier titre une power ballade tragique dont émane une émotion retenue toute en finesse. C’est juste beau ! Que tous les artistes qui considèrent ce type de morceau comme un passage obligé en prennent de la graine ! Et monsieur Bob Catley est un maître dans ce domaine.

MAGNUM se rapproche de ses homologues de TEN sur un point : la qualité est toujours au rendez-vous même si un certain manque de renouvellement sera sans doute pointé du doigt par les détracteurs de la bande, qui reprocheront la même chose à AYREON (auquel Bob Catley a participé), les trois groupes précités proposant des mélodies bien personnelles et une constance dans ses sorties qui force le respect. Pas mal pour des papys rescapés des seventies hein ?

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par JEFF KANJI :


DEF LEPPARD
Viva! Hysteria (2013)
Quand y en a plus, et ben y en a encore




AWACKS
Panorama (1999)
Dix années de labeur


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Tony Clarkin (guitare)
- Bob Catley (chant)
- Al Barrow (basse)
- Mark Stanway (claviers)
- Harry James (batterie)


1. All The Dreamers
2. Blood Red Laughter
3. Didn’t Like You Anyway
4. On The 13th Day
5. So Let It Rain
6. Dance Of The Black Tattoo
7. Shadow Town
8. Putting Things In Place
9. Broken Promises
10. See How They Fall
11. From Within



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod