Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  LIVE

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1975 On Parole
1977 Motörhead
1979 Overkill
  Bomber
1980 Ace Of Spades
1981 No Sleep 'til Hammersmit...
1982 Iron Fist
1983 Another Perfect Day
1986 Orgasmatron
1987 Rock'n'roll
1991 1916
1992 March Ör Die
1993 Bastards
1995 Sacrifice
1996 Overnight Sensation
1998 Snake Bite Love
2000 We Are Motörhead
2002 Hammered
2004 Inferno
2006 Kiss Of Death
2008 Motörizer
2010 The Wörld Is Yours
  Lemmy : The Movie
2013 Aftershock
2015 Bad Magic
2017 Under Cöver
 

- Style : Vulcain, Gun Barrel, American Dog, Sweet
- Membre : Fastway, King Diamond, Phil Campbell And The Bastard Sons
- Style + Membre : Saxon, Lemmy
 

 Site Officiel Du Groupe (1680)
 Myspace Des Head Cat (1018)
 Site MotÖrhead France (1782)
 Myspace Du Groupe (985)
 Myspace De Lemmy (916)

MOTÖRHEAD - Everything Louder Than Everyone Else (1999)
Par DAVID le 14 Aoűt 2016          Consultée 1186 fois

Si il fallait ne retenir qu'un seul album live pour la derničre période de MOTÖRHEAD, ce serait bien celui lŕ ! La sortie de "Everything Louder Than Everyone Else" correspondait ŕ une réelle demande car, en 1999, MOTÖRHEAD n'avait pas sorti énormément de live jusque lŕ. Pour les lives officiel, il y avait "No Sleep 'Til Hammersmith" bien sur, et son petit frčre "No Sleep At All". Pour les live plus officieux, "Live At Brixton '87" et la vidéo "Everything Louder Than Everything Else" (tirée de la tournée 1916, derničre tournée avec Animal Taylor !). Et donc, rien ŕ se mettre sous la dent pour les années Mikkey Dee ! Il était temps de combler ce manque et "Everything Louder Than Everyone Else" tombait ŕ point nommé !

Et, en 1999, MOTÖRHEAD n'avait pas encore sorti les albums mauvais et/ou anecdotiques qui seront les siens durant les années 2000 ! Non, en 1999, MOTÖRHEAD a encore une sacrée patate sur scčne, aprčs avoir enchaîné 4 albums marquant sa renaissance artistique. 4 albums, 4 tueries : "Bastards", "Sacrifice", "Overnight Sensation" et "Snake Bite Love" ! Donc évidemment, niveau setlist, il y a de quoi ętre comblé avec le live puisque les 4 derniers albums en date sont bien représentés. Quoique seulement 2 titres pour "Snake Bite Love" ce qui fait un peu léger pour une tournée censée le représenter. 2 titres chacun également pour "Sacrifice" et "Overnight Sensation"... MOTÖRHEAD a visiblement tout misé sur "Bastards" avec 4 titres, ce qui peut s'expliquer par le fait que "Bastards" était difficile ŕ trouver sur le marché !

L'intéręt, c'est aussi d'entendre des versions live de titres de cette période que MOTÖRHEAD ne rejouera pas forcément sur les tournées suivantes ; comme "Love For Sale", "Take The Blame", "On Your Feet Or On Your Knees". Quelques autres raretés sont ŕ signaler, c'est toujours intéressant de pouvoir se délecter de versions modernisées de "Nothing Up My Sleeve" (album "Orgasmatron") ou "I'm So Bad Baby I Don't Care" et "The One To Sing The Blues" (album "1916"). On regrettera l'absence de titres de l'album "Rock'n' Roll", pourtant trčs bon ! Pour l'oubli de l'album "March Or Die", ce n'est pas un mal par contre.

Bon ce live a aussi pas mal de défauts. Période Mikkey Dee oblige, ça bourrine presque non stop du début ŕ la fin, et Mikkey Dee joue avec autant de feeling que sur un album de RUNNING WILD. Donc zéro feeling, en écoutant seulement la batterie, on a l'impression d'écouter un live de Metal allemand, et pas vraiment de rock'n' roll ! On a connu également Phil Campbell plus inspiré, notamment sur disque - ses interventions étaient nickels sur les albums "Overnight Sensation" et "Snake Bite Love". Tout son travail appliqué en studio, sur les solos, tout ceci disparaît en live au profil d'un son brouillon et cradingue. La perte du second guitariste Würzel se ressent forcément.

Pour les classiques de l'čre Fast Eddie Clarke, lŕ encore, ce sont loin d'ętre les meilleures versions. Hormis bien sur l'exceptionnelle ouverture de ce live avec "Iron Fist" qui met tout le monde d'accord ! Mais pour les autres, c'est moins évident. Rien que sur le final toujours archi-prévisible avec "Ace Of Spades" et "Overkill", les versions de ces deux classiques sont bien meilleures sur le live "No Sleep At All" - si si, réécoutez les ! Męme chose pour les éternels "Stay Clean", "No Class", "Metropolis", "Capricorn", "Bomber" et "The Chase Is Better Than The Catch" : zéro groove, interprétation hyper mécanique, on peut les retrouver dans de bien meilleures versions sur d'autres live du groupe, notamment sur "No Sleep 'Til Hammersmith - Expanded", l'indispensable version rallongée, format double-album de ce live légendaire.

On prendra donc plus de plaisir ŕ écouter les versions live des titres plus récents de la période Mikkey Dee comme le plombé "Over Your Shoulder" (avec son groove bien vicieux), le hard rock bon enfant de "Born To Raise Hell", l'incroyablement speed "Burner" et l'inévitable "Sacrifice", désormais incontournable dans les setlists de MOTÖRHEAD. En regrettant presque qu'il n'y ait pas davantage de titres issus du MOTÖRHEAD des années 90, car des tueries comme "Take The Blame", "The One To Sing The Blues", "On Your Feet Or On Your Knees" ou "I'm So Bad Baby I Don't Care", on en redemande ! Quelques déceptions toutefois pour "Civil War", toujours aussi speed, mais qui perd la finesse de la version album (le son de guitare de Phil Campbell étant bien plus léché et agréable sur l'album "Overnight Sensation" que sur ce live). On aurait pu se passer du pastiche de Chuck Berry "Going To Brazil" qui n'a décidément rien d'un classique, mais que MOTÖRHEAD s'entęte ŕ considérer comme tel, ou de la ballade "Lost In The Ozone" qui tombe comme un cheveu dans la soupe, MOTÖRHEAD et Mikkey Dee continuant de bourriner comme des porcs !

A lire aussi en HEAVY METAL par DAVID :


URIAH HEEP
Electrically Driven (2001)
Un des meilleurs live d'uriah heep




STEEL PROPHET
Dark Hallucinations (1999)
Heavy metal


Marquez et partagez



Par DAVID




 
   POWERSYLV

 
   DAVID

 
   (2 chroniques)



- Lemmy Kilmister (chant,basse)
- Phil Campbell (guitare)
- Mikkey Dee (batterie)


1. Iron Fist
2. Stay Clean
3. On Your Feet Or On Your Knees
4. Over Your Shoulder
5. Civil War
6. Burner
7. Metropolis
8. Nothing Up My Sleeve
9. I'm So Bad Baby I Don't Care
10. The Chase Is Better Than The Catch
11. Take The Blame
12. No Class
13. Overnight Sensation
14. Sacrifice

1. Born To Raise Hell
2. Lost In The Ozone
3. The One To Sing The Blues
4. Capricorn
5. Love For Sale
6. Orgasmatron
7. Going To Brazil
8. Killed By Death
9. Bomber
10. Ace Of Spaces
11. Overkill



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod