Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  E.P

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

1970 Black Sabbath
  Paranoid
1971 Master Of Reality
1972 Vol. 4
1973 Sabbath Bloody Sabbat...
1975 Sabotage
  We Sold Our Soul For Roc...
1976 Technical Ecstasy
1978 Never Say Die
  Never Say Die
1980 Heaven And Hell
  Live At Last
1981 Mob Rules
1982 Live Evil
1983 Born Again
1986 Seventh Star
1987 The Eternal Idol
1989 Headless Cross
1990 Tyr
1992 Dehumanizer
1994 Cross Purposes
1995 Cross Purposes Live
  Forbidden
1996 The Sabbath Stones
1998 Reunion
2002 Past Lives
  Symptom Of The Universe
2004 Black Box : The Complete...
2007 The Dio Years
  Live At Hammersmith Odeo...
  Live From Radio City Mus...
2008 The Rules Of Hell
2009 The Devil You Know ( ...
2010 Neon Nights : Live At Wa...
2013 13
  Live... Gathered In Thei...
 

- Style : Ningen Isu [人間椅, Path Of Samsara, Childrenn, Scorpion Child, High Fighter, Motorowl, The Order Of Israfel , Khemmis, Count Raven, Age Of Taurus, Orchid, The Vintage Caravan, Witchcraft, Kadavar, Psychedelic Witchcraft, Sarasin, Blue Öyster Cult, Blood Ceremony
- Membre : Kiss, Badlands, G//z/r [geezer], The Rods, Iommi, Rock Aid Armenia, Gogmagog, Deep Purple, Dio, Wami, Axel Rudi Pell, Rainbow, Snakecharmer, Msg, Black Country Communion
- Style + Membre : Ozzy Osbourne , Heaven & Hell, Tony Martin
 

 Born Again/ian Gillan (1288)
 Site Officiel (511)
 Myspace (572)
 Chaîne Youtube (1000)

BLACK SABBATH - The End (2016)
Par DARK BEAGLE le 26 Mars 2020          Consultée 390 fois

This is the end
Beautiful friend
This is the end
My only friend, the end

Le groupe l’annonce, c’est la fin. C’est à mettre entre guillemets, connaissant les gaillards, mais cela provoque quand même un petit pincement au cœur. Ces types sont là depuis le début du Heavy Metal, ils l’ont créé, adoubé, popularisé. Et pour partir, il n’y a même pas un ultime album, mais un EP qui sert d’amuse-gueule pour un Blu-Ray live. C’est un petit peu maigre, surtout qu’il y a du potentiel dessus.

Il semblerait donc qu’il s’agisse encore de chutes de studios de "13", après celles que l’on avait déjà avec le deuxième disque accompagnant l’album de 2013. Ce qui est rageant, c’est que "Season Of The Dead" ou "Cry All Night" auraient mérité de figurer sur l’opus précédent. Le riffing de Iommi est vraiment bon dessus, il semble y aller comme s’il avait encore vingt ans et que seul comptait le joint qui l’attendait après l’enregistrement de ses prises (avant d’être remplacé par une ligne de coke…). "Take Me Home" et "Isolated Man" sont légèrement plus faibles, mais là aussi j’aurai signé de suite.

L’aura noire est présente, il recouvre ces quatre titres d’une ambiance de plomb qui leur va bien. S’il s’agit réellement d’un baroud d’honneur, même si des morceaux plus récents aurait pu être une meilleure option, ou plus honnêtes (pourquoi ne pas faire de "13" un double s’il y avait autant de matériel en rab ?), ce ne sera pas ridicule. Quatre morceaux studio et nous passons à quatre autres, captés live.

"End Of The Beginning" rend très bien sur scène, mais ce qui fait plaisir, quand on ne possède pas tous les Lives, les coffrets et vidéos de BLACK SABBATH, c’est d’avoir "Under The Sun", rescapé de "Vol. 4" que l’on ne croise pas souvent sur les setlists. Le son est propre, peut-être un peu trop, c’est soigné, ça s’écoute plutôt bien, même Ozzy n’a pas l’air trop aux fraises (hum… Overdubs ?). Rien de bien surprenant donc, rien de déplaisant non plus.

"The End" est peut-être un point final. Ou pas. Je verrais bien Iommi faire un retour avec Tony Martin sous le nom de HEADLESS CROSS ou ANNO MUNDI. Avec ou sans Geezer. Ou carrément sous l’entité BLACK SABBATH. Mais est-ce vraiment la fin ?

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK BEAGLE :


BLACK SABBATH
Master Of Reality (1971)
Heavy Metal (is the law)

(+ 1 kro-express)



PRETTY MAIDS
Pretty Maids (1983)
Pour forger la légende


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
   DARK BEAGLE

 
   (2 chroniques)



- Ozzy Obsourne (chant)
- Tony Iommi (guitares)
- Geezer Butler (basse)
- Brad Wilk (batterie)
- Tommy Clufetos (batterie)


1. Season Of The Dead
2. Cry All Night
3. Take Me Home
4. Isolatef Man
5. God Is Dead? (live)
6. Under The Sun (live)
7. End Of The Beginning (live)
8. Age Of Reason (live)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod