Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (3 / 8)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dream Theater, Mind's Eye, Queen, Maschine
 

 Site Officiel (277)
 Chaîne Youtube (299)
 Myspace (221)

RUSH - Rush (1974)
Par THE BLUE OYSTER le 23 Octobre 2008          Consultée 4475 fois

Le trio Rush se forme en 1968, soit six ans avant de sortir son premier album éponyme (un an auparavant ce premier essai, le groupe sortait le single "Not Fade Away"). Le populaire trio canadien est également célèbre pour sa constance au niveau du line-up qui restera toujours composé de Geddy Lee (basse et chant), Alex Lifeson (guitare) et Neil Peart (batterie) mais ce premier disque est une exception car Neil Peart n'est pas encore arrivé dans le groupe. C'est John Rutsey qui officie en tant que batteur et ce depuis la formation du groupe jusqu'à ce premier disque. Son successeur étant reconnu pour être un des meilleurs du monde mais surtout pour écrire la quasi-totalité des paroles, sur ce disque c'est Geddy Lee qui se charge des paroles.

A ses débuts la musique de Rush ne peut pas vraiment être taxée de progressive. Les influences du groupe sont ancrées dans le hard rock anglais du début des seventies avec la touche de blues qui va avec, l'influence de Led Zeppelin est absolument la plus évidente. C'est donc majoritairement des morceaux de hard rock assez simples, peu personnels mais efficaces qui composent ce disque. On trouve quelques riffs sympathiques comme le titre d'ouverture "Finding my Way" assez entraînant ou encore "Take a Friend" plutôt réussi avec son refrain plaisant. Les seules petites touches de progressif que l'on peut trouver sont sur les deux compositions qui tirent un chouia vers la longueur. Le doux "Here Again" est très agréable avec ses longs solos de guitare qui tendent le morceau vers les sept minutes tandis que "Working Man" ferme l'album. C'est le titre le plus "progressif" de l'album avec encore ses jolies parties de guitare mais c'est un progressif encore très peu audacieux, ce qui est un peu normal pour un groupe encore immature.

Les autres titres de l'album sont également bons mais rien de marquant en général, cela s'écoute mais ne reste pas vraiment inoubliable, un bon hard rock qui peut s'avérer impétueux par moment mais trop banal et peu personnel pour sortir du lot. Pourtant, il est à noter que le niveau des musiciens est remarquable et prometteur. Geedy Lee gère à merveille la basse et le chant (même si son timbre reste particulier), Lifeson dispose d'une maitrise de sa guitare impressionnante et même le méconnu Rutsey bat ses futs avec classe.

Un premier essai sincère mais anecdotique. Un moment agréable d'un groupe que l'on ne peut encore qualifier de progressif mais de hard rock efficace. Le groupe s'annonce déjà prometteur au vu de la qualité des musiciens et se contentera d'un succès local. John Rutsey quittera le groupe, remplacé par vous savez qui. Un album plus historique dans la discographie de Rush qu'autre chose, souvent oublié. Laissez lui sa chance.

A lire aussi en HARD ROCK par THE BLUE OYSTER :


DANKO JONES
We Sweat Blood (2003)
Hard rock efficace et rageur




THIN LIZZY
Bad Reputation (1977)
Magnifique album du combos irlandais


Marquez et partagez




 
   THE BLUE OYSTER

 
  N/A



- Geedy Lee (basse et chant)
- Alex Lifeson (guitare)
- John Rutsey (batterie)


1. Finding My Way
2. Need Some Love
3. Take A Friend
4. Here Again
5. What You're Doing
6. In The Mood
7. Before And After
8. Working Man



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod