Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dream Theater, Mind's Eye, Queen, Maschine
 

 Site Officiel (290)
 Chaîne Youtube (311)
 Myspace (233)

RUSH - Fly By Night (1975)
Par THE BLUE OYSTER le 28 Décembre 2008          Consultée 4295 fois

Deuxième essai du célèbre combo canadien, "Fly By Night" se remarque tout d'abord par son impressionnante pochette de bleu vêtue mais marque également l'arrivée de Neil Peart à la batterie. A partir de ce disque le line up ne changera plus jamais. Bien que son prédécesseur tenait les fûts plus que convenablement, Neil Peart s'affiche déjà comme un batteur d'un très haut niveau, il semble déjà voué à devenir un des meilleurs batteurs du monde. C'est avec une recette à peu près équivalente de son précédent opus que RUSH continue sur sa lancée mais tout le monde sait: il va falloir plus que ça pour briller parmi les grands.

Bien que dans l'ensemble l'album reste dans la même veine que son prédécesseur, c'est-à-dire un hard rock punchy proche de Led Zeppelin pas vraiment progressif, les compositions gagnent en complexité et le groupe s'essaye au progressif avec le morceau "By-Tor & the Snow Dog". En effet, l'arrivée de Neil accroit nettement la complexité des structures rythmiques des compositions même si celles-ci restent, en général, de courte durée. On remarque cette complexité dès le morceau d'ouverture "Anthem", véritable boulet de canon qui part véritablement dans tous les sens sans être brouillon mais jouissif. La rythmique est carrée, complexe tandis que le solo de guitare est réussi. Le groupe nous fait une véritable démonstration de puissance maitrisée le tout servi par une rythmique sophistiquée. Ce "Anthem" est un véritable classique tout simplement monstrueux en concert, il est suivi de "Best I Can" et "Beneath, Between & Behind", morceaux du même acabit bien que plus courts, plus directs.

Il ne faut quand même pas considérer ce disque comme du "rock progressif", le groupe pratique tout de même un hard rock puissant comme sur le premier album bien qu'ici il s'affirme comme plus technique et plus subtil. C'est sur "By-Tor & the Snow Dog" que le combo commence à établir une démarche progressiste. Cette composition dépassant les 8 minutes est une réussite, très agréable à écouter. Nos garçons ne prennent pas trop de risques et se contentent d'étendre leur technique instrumentale plutôt que de se casser la figure à vouloir composer quelque chose de pompeux avec si peu d'expérience; car la musique de RUSH n'est pas encore mature et nos protagonistes ne vont pas trop vite, s'aventurent petit à petit dans le progressif, ici cela reste encore léger.

Le titre éponyme est, avec son refrain mémorisable, efficace et pourvu de belles mélodies. "Making Memories" est un titre semi-acoustique qui rappelle aisément Led Zeppelin qui est, ma foi, très sympathique. "Rivendell' est par contre entièrement acoustique, cette ballade est plutôt ennuyeuse et pas vraiment utile car le titre final, sobrement intitulé "In the End" démarre également par de l'acoustique. "Rivendell" fait donc penser à un intermède trop long, lassant et inutile. "In the End" clos l'album de manière admirable, un titre assez classique avec un début acoustique mais vraiment très bon, un des meilleurs titres de l'album.

C'est donc un second album très réussi de la part du groupe canadien. Nous ne sommes pas encore dans le progressif même si quelques prémices se font sentir, l'arrivée de Neil Pert y est sans doute pour quelque chose. La technique instrumentale apparait comme un atout au service d'une musique puissante et maîtrisée avec des rythmiques plus complexes. Cette réussite ne sera cependant toujours pas récompensée au niveau des ventes.

A lire aussi en HARD ROCK par THE BLUE OYSTER :


AEROSMITH
Aerosmith (1973)
Amis du rock n'roll qui fait bouger du cul, bonsoir




WHITESNAKE
Ready An' Willing (1980)
Le meilleur du snake


Marquez et partagez




 
   THE BLUE OYSTER

 
  N/A



- Geddy Lee (basse et chant)
- Alex Lifeson (guitare)
- Neil Peart (batterie)


1. Anthem
2. Best I Can
3. Beneath, Between & Behind
4. By-tor And The Snow Dog
5. Fly By Night
6. Making Memories
7. Rivendell
8. In The End



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod