Recherche avancée       Liste groupes



      
UNPLUGGED  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Led Zeppelin, Suzi Quatro, Halestorm, Lee Aaron, Kingdom Come, Bon Jovi, Pat Benatar , Rosalie Cunningham
- Membre : Alice In Chains
- Style + Membre : Montrose

HEART - The Road Home (1995)
Par DARK BEAGLE le 28 Janvier 2020          Consultée 543 fois

En août 1994, HEART va donner une série de shows acoustiques au Backstage, un Club de Seattle. Alors que la ville est devenue la Mecque du Grunge, les sœurs Wilson vont se livrer à cet exercice à domicile, où elles jouissent du respect de leurs pairs. Les lives unplugged commençaient à devenir à la mode, NIRVANA ayant donné un concert plutôt convaincant sur MTV et on pourrait, si l’on était un brin médisant, dire que HEART essaye de surfer sur une vague assez tôt pour être mis sous les projecteurs, mais l’idée de ce projet ne vient pas du groupe, mais de John Paul Jones, qui produira l’album et mieux, qui secondera les musiciens sur scène, notamment à la mandoline.

Donc "The Road Home", avec sa pochette intimiste à souhait (je doute qu’il s’agisse des sœurs Wilson, contrairement à la photo qui figure dans le livret), n’est pas un énième "MTV Unplugged", mais le souvenir de ces quelques dates (une vidéo sortira dans la foulée, sans John Paul Jones et avec une setlist différente) où nous retrouvons un groupe qui est à moitié dans son élément. En effet, la formation a délivré de nombreuses ballades au cours de sa carrière ainsi que des morceaux Folk, aussi il n’a pas été trop difficile de faire des choix.

Les esprits chagrins auront raison, il y a beaucoup de ballades, mais pas que. Les sœurs Wilson ne vont pas forcément céder à la facilité et vont réinventer certains titres, leur donner de nouvelles formes, elles vont également s’attarder sur des reprises qui ne figurent pas sur leurs albums studio. Comme elles le disent elles-mêmes, HEART est à 50% Rock et à 50% ballades. Ici, la proportion tend à donner clairement l’avantage à la seconde catégorie, mais elles n’oublient pas leur essence et savent faire plaisir aux fans.

L’ambiance est feutrée et cela convient parfaitement aux morceaux choisis qui s’épanouissent doucement, aidés par la clarté des guitares et autres instruments à corde qui confèrent à la fois de la légèreté à l’ensemble et un aspect très intimiste. Heureusement, le répertoire de HEART est assez varié et surtout, les sœurs Wilson ont souvent veillé à ce que leurs compositions rebondissent, qu’elles aient une dynamique qui leur est propre et cela s’avère essentiel : les titres s’écoulent gracieusement, doucement, du tandem "Dreamboat Annie"/"Dog And Butterfly" jusqu’aux derniers morceaux qui ne perdent pas en efficacité.

L’émotion est donc souvent palpable, comme sur "Alone", qui devient incontournable ici. Ann Wilson livre une prestation dantesque derrière le micro, à la fois sensuelle et mélancolique. Dans le même ordre d’idée, le "Love Hurts" des EVERLY BROTHERS, joliment popularisée dans les années 70 par NAZARETH, se taille une place de choix dans la setlist, et l’on regrette presque que Dan McCafferty ne soit pas invité pour un duo, qui aurait pour le coup vraiment eu de la gueule. On s’attardera également avec délice sur le "Seasons" de Sir Elton JOHN, tout en finesse, que le groupe s’approprie parfaitement.

Mais que serait un concert de HEART sans "Barracuda" ? Oui, cela donnerait "Rock The House" et le résultat n’était pas génial. Ici, le groupe conserve la fameuse cavalcade, et le rendu, bien qu’acoustique, sonne plutôt Heavy, on sent que les musiciens s’éclatent à jouer le morceau ainsi. Mais la plus belle relecture est certainement celle de "Crazy On You". Cette chanson, tirée du premier album, peut s’écouter en mode acoustique sur "Strange Euphoria", coffret regroupant best of et inédits de HEART, mais ici, les sœurs Wilson l’ont complètement réinventée et nous nous retrouvons confrontés à une ballade poignante et douloureuse, assurément l’un des moments forts de ce show.

Le public se montre très réceptif au « récital ». Après tout, HEART joue à domicile, face à un parterre acquis à sa cause. Et si l’on peut penser qu’il réagit de façon amorphe, il suffit de l’entendre quand certains titres commencent, quand il laisse sa joie s’exprimer ou quand il découvre certaines versions auxquelles il ne s’attendait pas forcément ("Crazy On You"). C’est tout juste si l’on peut regretter que Ann Wilson ne s’adresse pas plus à lui, à part pour quelques remerciements ou pour présenter quelques invités, dont John Paul Jones donc qui, logiquement, a droit à sa standing ovation. D’ailleurs, on peut remarquer qu’aucun morceau du ZEPPELIN n’a été joué ce soir là, HEART étant souvent coutumier du fait.

On passera également rapidement sur la ghost track, qui n’apporte pas grand-chose à l’ensemble bien que cela soit un inédit (et j’avoue que l’idée de ne pas faire apparaître une chanson portant le nom de l’album sur la tracklist me semble un brin incongru), pour finalement apprécier "The Road Home" pour ce qu’il est : un bon moment de musique acoustique, sans prise de tête. Dee Snider avait dit que les mecs de TESLA avaient flingué le Metal avec leur "Five Man Acoustical Jam" (au demeurant excellent), prétextant que le Hard Rock doit rester électrique, mais difficile de bouder son plaisir ici tant le groupe en prend. Une autre façon de découvrir le groupe, ou de le redécouvrir.

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


THIN LIZZY
Live And Dangerous (1978)
Irlande conquérante




RUSH
Roll The Bones (1991)
Racines rock et soupçon de clavier


Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
  N/A



- Ann Wilson (chant, flûte, guitare)
- Nancy Wilson (guitare, mandoline)
- Howard Leese (guitare, mandoline, accordéon, claviers)
- Fernando Saunders (basse)
- Denny Fongheiser (batterie)
- John Paul Jones (piano, basse, mandoline)
- Seattle Symphony String Section


1. Dreamboat Annie (fantasy Child)
2. Dog And Butterfly
3. (up On) Cherry Blossom Road
4. Back To Avalon
5. Alone
6. These Dreams
7. Love Hurts
8. Straight On
9. All I Wanna Do Is Make Love To You
10. Crazy On You
11. Seasons
12. River
13. Barracuda
14. Dream Of The Archer
15. The Road Home (ghost Track)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod