Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Led Zeppelin, Pat Benatar , Bon Jovi
- Style + Membre : Montrose

HEART - Fanatic (2012)
Par DARK BEAGLE le 27 Mars 2018          Consultée 499 fois

Cette fois-ci, les sœurs Wilson n’auront pas mis longtemps avant de sortir un nouvel album. "Fanatic", quinzième opus studio, voit le jour deux ans après un "Red Velvet Car" loin d’être déplaisant, qui combinait Folk, Blues et Hard Rock de façon plutôt équilibrée. Et cette fois-ci, la pochette dégage un esprit très live, plutôt énergique, qui met aussitôt en confiance quant à ce qu’elle dissimule. Et il y a un peu de ça, ce disque ayant été enregistré dans divers studios et chambres d’hôtel le long de la côte ouest nord-américaine, ce qui lui donne un aspect brut franchement pas déplaisant, voire même bien aguichant.

"Fanatic" est un album qui ne s’attarde pas, comme en témoigne ses trente-neuf petites minutes pour une dizaine de titres. On est donc bien loin de la sophistication policée de certaines œuvres du groupe, aussi bien des années 70 ("Little Queen"), 80 ("Bad Animals") ou 90 ("Brigade"), on note même une certaine urgence qui émane de certains morceaux. HEART montre les dents et semble prêt à mordre, ce qui peut paraître assez surprenant après les deux efforts précédents, qui embrassaient la voie plus Folk qui faisait le charme de la formation à ses débuts.

La voix de Ann Wilson a aussi de quoi étonner. Sur "Red Velvet Car", elle se faisait déjà plus rocailleuse, moins lisse. Ici, elle ne semble même pas overdubbée. Elle sonne de façon sèche, parfois agressive, parfois d’une sensualité troublante, mais elle s’avère des plus intéressantes. Elle donne corps aux compositions qui émaillent ce disque et qui figurent parmi les plus Heavy qu’aient pu composer les sœurs Wilson depuis leurs débuts. C’est simple, "Fanatic" est leur album le plus rentre-dedans, tout en étant d’une simplicité désarmante, à laquelle on ne s'attend pas franchement.

Les chansons vont droit au but. Il n’y a que peu d’introductions, encore moins des soli à rallonge. C’est efficace, clair et concis. HEART propose un disque de Hard Rock franc, à défaut d’être réellement agressif. On parle de HEART, pas de SLAYER, restons logiques cinq minutes. On note toujours quelques passages plus Folk, ainsi que d’autres sonorités, plus inédites, qui viennent apporter des couleurs à l’ensemble, nous guider vers d’autres voies, pour nous remettre violemment dans le vif du sujet suite à un enchaînement de morceaux que l’on n’attendait pas forcément.

Avec les premiers morceaux, nous ne savons pas très bien où le groupe veut nous mener. Le son est lourd, la guitare de Nancy est mixée très en avant, ses riffs sont secs, comme si elle cherchait à en découdre avec sa sœur. Ann lui donne la réplique avec la même hargne et il faut attendre la seconde partie de l’album pour que les sœurs semblent faire la paix sur un "Pennsylvania" plus mesuré, tout en douceur, une ballade classique pour le groupe. Auparavant, on sera passé par différents styles, d’autres visions de la musique de HEART, dont certaines inédites.

Ainsi, "A Million Miles" nous étonnera avec ses sonorités plus Electro, qui s’insèrent parfaitement dans le style développé par HEART, "Skin And Bones" démarre sur un rythme groovy à souhait avant que le ton ne devienne absolument plus Rock, tandis que "Dear Old America", qui se hisse sans peine en haut des réussites de cet album, peut se targuer d’avoir une introduction des plus douce-amère, avec cette mélodie qui semble sortie tout droit d’un film des années 40 et que l'on retrouve à certains moments-clés de la chanson, de façon un brin différente. Au milieu de cela, "Walkin’ Good" se la joue classique à fond, un Folk bien maîtrisé où Ann se livre un duel avec Sarah McLachlan (et je suis persuadé que quelqu’un de Forces Parallèles vous parlera bientôt de la dame). Un îlot pour se rattacher à ce que l’on connaît de HEART pour ne pas se noyer.

Et il faut bien en convenir, la seconde moitié de l’album ne se hisse pas au niveau de la première. L’effet de surprise ne fonctionne plus vraiment, on reste juste scotché par l’aspect Heavy de certaines compositions ("Mashallah!", "59 Crunch"). Il faut dire qu’en incluant deux ballades sur les cinq derniers morceaux, le groupe créait forcément le déséquilibre et risquait de nous perdre un peu après les très bonnes dispositions dont il faisait montre précédemment. Heureusement, le final fait son petit effet.

Combiner un titre lourd et moderne comme "59 Crunch" avec le plus virevoltant "Corduroy Road" était forcément une bonne idée. Les cordes et les passages arabisants du second répondant à l’électricité de la première de façon fort adéquate, on obtient donc deux compositions diamétralement opposées mais qui se marient à merveille. Et alors que l’intérêt faiblissait quelque peu, les sœurs Wilson redonnent un coup de fouet à l’ensemble et terminent sur une excellente impression.

"Fanatic" est un album étonnant, qui met HEART à une place à laquelle on ne l’attendait pas. On pensait le groupe condamné à jouer pépère dans son coin, accumulant disques studios corrects et live pour faire perdurer la légende ; on se trouve face à une œuvre qui aurait certainement dû sortir des années plus tôt tant elle se montre arrogante dans sa puissance ! Les sœurs Wilson se réinventent une nouvelle fois, sonnant de façon moderne par moments sans être ridicule, sachant être elles-mêmes pour ne pas se montrer par trop opportunistes. "Fanatic" est un disque qui fait plaisir et qui s’avère être fort recommandable pour tout fan ayant un peu perdu de l’intérêt pour les deux frangines.

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


MEAT LOAF
Dead Ringer (1981)
Le motard de l'enfer est de retour !




PATH OF SAMSARA
The Fiery Hand (2015)
Les chants de kali, seconde partie


Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
  N/A



- Ann Wilson (chant, flûte)
- Nancy Wilson (guitare, mandoline, chant)
- Ben Mink (guitare, mandoline, banjo, claviers, programmations)
- Rick Markmann (basse)
- Ben Smith (batterie)
- Sarah Mclachlan (chant, invitée)


1. Fanatic
2. Dear Old America
3. Walkin' Good
4. Skin And Bones
5. A Million Miles
6. Peensylvania
7. Mashallah !
8. Rock Deep (vancouver)
9. 59 Crunch
10. Corduroy Road



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod