Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK FOLK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Led Zeppelin, Pat Benatar , Bon Jovi

HEART - Dreamboat Annie (1975)
Par DARK BEAGLE le 29 Août 2016          Consultée 1565 fois

Nous sommes à Vancouver, en cette première moitié d’années 70. Ann Wilson avait migré de Seattle à la ville canadienne avec Mike Flicker et une partie d’une formation nommée alors HOCUS POCUS et dont l’ancien patronyme était WHITE HEART. Nancy rejoindra sa sœur Ann en 1974 pour tenir la guitare et la formation s’appellera alors HEART, tout simplement. Le succès se fera d’abord au Canada vu que le groupe sera d’abord signé sur le label Mushroom Records, avec lequel cela ne se passera pas très bien. "Dreamboat Annie" verra le jour en 1975 dans la contrée des caribous alors qu’il ne sera disponible aux USA qu’à la Saint Valentin de 1976, une fois que le groupe aura fait ses preuves avec des singles forts et une première partie d’anthologie pour Rod STEWART à Montréal.

Mais ne brûlons pas les étapes. Derrière cette pochette qui aura par la suite causé quelques problèmes au groupe se cache un album intéressant et subtil. À cette époque, HEART était qualifié de LED ZEPPELIN au féminin. L’analogie est assez logique, les sœurs Wilson reprenant souvent des chansons du Dirigeable sur scène voire en face B de singles. Et dans le style, on retrouve la touche qui avait fait du "III" un album remarquable, ce mélange entre Rock (souvent Hard) et de musique Folk douce, mais jamais mièvre.

Commençons par le côté électrique. HEART sait se défendre dans ce domaine. Le premier single à avoir connu un succès conséquent, pas seulement d’estime, est celui de "Magic Man". Et ça tombe bien, c’est le morceau d’ouverture de ce disque. Nous avons à faire à un Hard Rock de bonne facture, avec un riff certes répétitif, mais efficace dans sa simplicité. Ce qui surprend tout de suite, c’est la voix d’Ann Wilson. Elle semble fragile, mais elle a son caractère, elle donne l’impression qu’elle va se briser, mais elle tient bon et au final, elle se révèle subjugante. Elle est classique, mais elle a ce petit plus qui fait que l’on s’y attache, au point où l’on a vite l’impression que c’est Ann Wilson qui va porter une bonne partie de l’édifice HEART sur ses épaules.

Si "White Lightning & Wine" se montrera un peu plus en-deçà, "Sing Child" va rapidement se montrer plus motivante, avec son énergie communicative et sa flûte, jouée par Ann, qui va venir apporter une touche de légèreté apaisante. Une touche plus féminine, on pourrait dire. Mais c’est surtout "Crazy On You" qui va se montrer très efficace, le mariage parfait entre la touche Folk du groupe et son côté plus hargneux. La guitare acoustique de Nancy se marie à celle de Roger Fisher avec beaucoup de réussite tandis qu’Ann se déchire littéralement sur le refrain. Pour ma part, le meilleur morceau de cet album.

La guitare acoustique est donc très présente sur ce premier opus. HEART peut se montrer très touchant dans ce domaine, comme le montre la trilogie "Dreamboat Annie" (et quand la voix de Nancy vient seconder celle de sa sœur, le frisson est garanti). Cela peut aussi être l’opportunité de placer des explosions électriques du meilleur effet, comme sur le long, mais néanmoins très bon "Soul Of The Sea", qui connaît une montée en puissance irrésistible. Et on ne peut passer outre la très jolie ballade "(Love Me Like Music) I’ll Be Your Song", romantique à souhait (et non, je n’ai pas honte !).

Et même si l’album se montre complètement déséquilibré entre l’électrique et l’acoustique, HEART est loin d’être soporifique. Les mélodies ont ce petit quelque chose en plus, qui fait que l’oreille se montre attentive. Et surtout, la formation laisse les sentiments prendre le contrôle des chansons, plutôt que la recherche de l’efficacité qui tournerait bien vite à la démonstration. C’est joué avec simplicité, mais il y a une âme derrière tout cela et cela fait la différence.

"Dreamboat Annie" est un très bon premier album, qui définit très bien le style de HEART pour les albums à venir, jusqu’à "Bébé Le Strange" en fait, qui se prendra les années 80 dans les dents comme un joueur de Pokemon Go se bouffe le train en traversant la voie ferrée pour choper un Mewtwo. Il est le disque idéal pour entrer dans l’univers coloré de HEART et apprécier le groupe dans sa simplicité et dans sa formule la plus sincère. Et si la présence du groupe peut paraître étrange à certains sur Nightfall, la carrière des sœurs Wilson parle largement pour elles et pour justifier la place de HEART dans les pages du site. Les amateurs du "III" de LED ZEPPELIN apprécieront.

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


RUSH
Roll The Bones (1991)
Racines rock et soupçon de clavier




RUSH
Counterparts (1993)
Dis-moi comment tu m'aimes


Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
  N/A



- Ann Wilson (chant, flûte)
- Nancy Wilson (guitare, chant)
- Roger Fisher (guitare)
- Steve Fossen (basse)
- Michael Derosier (batterie)
- Kat Hendrikse (batterie)


1. Magic Man
2. Dreamboat Annie (fantasy Child)
3. Crazy On You
4. Soul Of The Sea
5. Dreamboat Annie
6. White Lightning & Wine
7. (love Me Like Music) I'll Be Your Song
8. Sing Child
9. How Deep It Goes
10. Dreamboat Annie (reprise)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod