Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (28)
Questions / Réponses (8 / 27)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1972 Lonesome Crow
1974 Fly To The Rainbow
1975 In Trance
  Fuchs Geh Voran (the Hun...
1976 Virgin Killer
1977 Taken By Force
1978 Tokyo Tapes
1979 Lovedrive
1980 Animal Magnetism
  Hey You
1982 Blackout
1984 Love At First Sting
  Still Loving You
1985 World Wide Live
  Gold Ballads
1988 Savage Amusement
  To Russia With Love
1989 I Can't Explain
1990 Crazy World
  Wind Of Change
1992 Living For Tomorrow
1993 Face The Heat
1994 White Dove
1995 Live Bites
1996 Pure Instinct
  You And I
1997 When You Came Into My Li...
  Deadly Sting : The Mercu...
1999 Eye Ii Eye
  Best
2000 Moment Of Glory
  A Tribute To The Scorpio...
  Moment Of Glory Live
2001 Acoustica
  When Love Kills Love
2002 A Savage Crazy World
  Bad For Good
2004 Unbreakable
  Six Strings - Twelve Sti...
  Box Of Scorpions
  Miracle
2005 One Night In Vienna
2006 N°1's
2007 Humanity - Hour 1
  Live At Wacken Open Air ...
2009 Amazonia - Live In The J...
2010 Sting In The Tail
2011 Still Loving You - Je T'...
  Live 2011 - Get Your Sti...
  Comeblack
  Live In 3d
2013 Mtv Unplugged In Athens
2014 Rock You Like A Hurrican...
  We Built This House
2015 Return To Forever
  Forever And A Day
2017 Follow Your Heart
  Born To Touch Your Feeli...
 

- Style : Dokken, Unbreakable, Trance
- Membre : Electric Sun, Msg, Ufo, Fargo, Kingdom Come
- Style + Membre : Uli Jon Roth

SCORPIONS - Lovedrive (1979)
Par JEFF KANJI le 3 Janvier 2018          Consultée 709 fois

Un groupe qui explose en popularité, signant un mythique "Tokyo Tapes" peut-il survivre au départ de son guitar hero ?

"Lovedrive" montre que le pragmatisme des Allemands et leur folle créativité ne saurait se laisser entamer par le départ d'Ulrich Roth, parti fonder ELECTRIC SUN pour proposer une musique qui lui ressemble davantage. En effet, ils vont entreprendre d'auditionner cent quarante candidats pour le remplacer dont le Français Stéphane Bonneau (SATAN JOKERS) assurément l'une de nos plus fines gâchettes à l'époque, pour finalement trouver juste à côté de chez lui le Johnny Belle Gueule qui va faire l'affaire ; le jeune Matthias Jabs a tout pour lui : un physique de rêve (ce qui va considérablement aider SCORPIONS dans sa conquête des USA), un jeu mélodique et moderne de toute beauté et une gentillesse qui sauvera bien le groupe face aux médias.

Car 1979 est aussi une année-charnière pour UFO. Et un Michael Schenker un peu désorienté ne sait pas à quel sein se vouer (peut-être celui de la demoiselle, que l'on voyait dévoilé au dos du 33 tours ; cet artwork d'Hipgnosis sera élu pochette de l'année par Playboy) et vient donc taper à la porte du grand frère, tout heureux de récupérer son bretteur originel. Le scénario semble si parfait que Matthias est congédié. Mais comme souvent avec Michael, les choses se passent rarement comme prévues... Ne supportant pas la pression, liée à la fois au succès grandissant de la formation de Hanovre et aux abus du Blond Germain, la formation se retrouve sans guitariste soliste après seulement deux dates.

Matthias Jabs, qui avait passé une audition sans le savoir au cours d'une session improvisée, rentre au bercail après d'âpres négociations et vient achever la formation classique des Scorps qui vont aligner les réussites pendant la décennie suivante. Il reste de cette aventure rocambolesque un disque monumental, l'un des plus parfaits de la formation allemande, regorgeant de riffs tendus et de vocaux hargneux ("Another Piece Of Meat", "Can't Get Enough"), de soli mémorables en bonne partie délivrés par Michael Schenker ("Loving You Sunday Morning", "Coast To Coast", "Lovedrive"), qui par ailleurs co-écrit "Holiday" et "Coast To Coast", et le fait qu'il ne soit pas crédité ne manquera pas de créer des tensions entre les deux frères.

"Lovedrive" est une véritable rupture par rapport à "Taken By Force", même si les graines étaient déjà semées. On découvre ici un SCORPIONS plus Heavy, s'appuyant majoritairement sur des riffs simples mais diablement efficaces, vindicatif, et qui exprime sa diversité d'une manière radicalement différente. Il paraît impossible d'imaginer un "Is There Anybody There?" réalisé avec Uli par exemple. Par ailleurs cette tentative de mélanger Heavy Metal et Reggae est plutôt novatrice et réussie. Et c'est une marque de fabrique de "Lovedrive" : chacune des tentatives du groupe est couronnée de succès, en témoigne ces deux ballades mélodiques qui démarrent une longue love-story avec les charts. "Always Somewhere", malgré son arpège très inspiré du "Simple Man" de LYNYRD SKYNYRD, est incroyablement touchante, mais la finale, "Holiday", est juste sublime. SCORPIONS vient d'ériger les canons de la power-ballade pour l'éternité.

Il y a vraiment beaucoup à dire sur "Lovedrive", sans équivoque l'un des trois meilleurs disques du groupe avec "Taken By Force" et "Blackout".

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


SAVATAGE
Streets: A Rock Opera (1991)
L'album des frères Oliva




NIGHTMARE
Insurrection (2009)
Heavy Mittal


Marquez et partagez




 
   STEF

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- Klaus Meine (chant)
- Rudolf Schenker (guitare)
- Matthias Jabbs (guitare)
- Francis Buschholtz (basse)
- Hermann Rarebell (batterie)
- Invite :
- Michael Schenker (guitare)


1. Loving You Sunday Morning
2. Another Piece Of Meat
3. Always Somewhere
4. Coast To Coast
5. Can't Get Enough
6. Is There Anybody There?
7. Lovedrive
8. Holiday



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod