Recherche avancée       Liste groupes



      
LIVE ACOUSTIQUE  |  DVD

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

1972 Lonesome Crow
1974 Fly To The Rainbow
1975 In Trance
  Fuchs Geh Voran (the Hun...
1976 Virgin Killer
1977 Taken By Force
1978 Tokyo Tapes
1979 Lovedrive
1980 Animal Magnetism
  Hey You
1982 Blackout
1984 Love At First Sting
  Still Loving You
1985 World Wide Live
  Gold Ballads
1988 Savage Amusement
  To Russia With Love
1989 I Can't Explain
1990 Crazy World
  Wind Of Change
1992 Living For Tomorrow
1993 Face The Heat
1994 White Dove
1995 Live Bites
1996 Pure Instinct
  You And I
1997 When You Came Into My Li...
  Deadly Sting : The Mercu...
1999 Eye Ii Eye
  Best
2000 Moment Of Glory
  A Tribute To The Scorpio...
  Moment Of Glory Live
2001 Acoustica
  When Love Kills Love
2002 A Savage Crazy World
  Bad For Good
2004 Unbreakable
  Six Strings - Twelve Sti...
  Box Of Scorpions
  Miracle
2005 One Night In Vienna
2006 N°1's
2007 Humanity - Hour 1
  Live At Wacken Open Air ...
2009 Amazonia - Live In The J...
2010 Sting In The Tail
2011 Still Loving You - Je T'...
  Live 2011 - Get Your Sti...
  Comeblack
  Live In 3d
2013 Mtv Unplugged In Athens
2014 Rock You Like A Hurrican...
  We Built This House
2015 Return To Forever
  Forever And A Day
2017 Follow Your Heart
  Born To Touch Your Feeli...
 

- Style : Dokken, Unbreakable, Trance
- Membre : Electric Sun, Msg, Ufo, Fargo, Kingdom Come
- Style + Membre : Uli Jon Roth

SCORPIONS - Acoustica (2001)
Par JEFF KANJI le 19 Février 2018          Consultée 459 fois

SCORPIONS est dans une phase difficile au carrefour du siècle avec un désintérêt progressif du public au cours des années 90 malgré des opus plus qu'honorables. "Eye II Eye" est un flop et le groupe, qui a sans doute fait le tour de son Hard/Heavy, cherche à se renouveler. Ainsi, après un passage du côté symphonique de la force avec le réussi "Moment Of Glory", suivi de sa version live enregistrée au parc d'exposition de Hanovre, les natifs de Basse-Saxe enchaînent avec un projet acoustique, live, pour lequel ils s'entourent d'un guitariste supplémentaire, d'un clavier (quasi une première), d'une violoncelliste et de trois choristes.

SCORPIONS pose donc ses flight cases à Lisbonne début février 2001 au Convento do Beato pour y enregistrer ce qui deviendra "Acoustica", l'album live sans doute le plus ennuyeux de la carrière des Scorps. Il est aussi bien plus complet que son pendant cd, et comme pour "Moment Of Glory", préférez largement le support vidéo à l'audio. Préférez largement le DVD, car il permet d'accéder plus facilement à l'ambiance qui se dégage de ces dates. Le Club est immense, un peu comme le Joint de Las Vegas si vous avez déjà vu d'autres Lives enregistrés là-bas (et c'est pas ce qui manque). L'ambiance est chaude, avec nombre de demoiselles courtement vêtues, avec même parfois des danseuses en petite tenue qui se montrent aux arcades du balcon (particulièrement mises en valeur sur "The Zoo"). SCORPIONS ne manquera d'ailleurs pas, dans les crédits de fin, de dire à quel point cet accueil fervent fut inattendu.

SCORPIONS est concentré sur sa partition, avec néanmoins un Matthias Jabs complice du public, lançant de nombreux regards à l'assistance. Celui qui tient le tout est une nouvelle fois Klaus, qui entre sa voix d'or que le temps ne semble pas en mesure d'éroder, et son plaisir communicatif d'être là, confie au public qu'ils sont dans une configuration assez déstabilisante par rapport à d'habitude. Surtout qu'histoire de rendre le tout un peu plus piquant, SCORPIONS a commencé à composer et décider de livrer trois nouveaux titres exclusivement pour ce projet, à savoir "Life Is Too Short", "When Love Kills Love" et "I Wanted To Cry", ainsi que quelques reprises, adaptées à ce genre d'évènement.

Et ce que SCORPIONS avait selon moi parfaitement réussi avec "Moment Of Glory" n'est pas évité ici. Car la tentation, dans un show comme celui-ci, est de donner une plus large part aux ballades, surtout avec le niveau de qualité que SCORPIONS a su y mettre, succès populaire à la clef. Et cela achève de faire passer ce concert dans la Variété Internationale dans laquelle il était bien engagé depuis le début, pourtant alléchant avec ce duo réussi extrait de "Lovedrive".

Si SCORPIONS a effectué un travail de fond notable sur les morceaux qu'il a choisi d'interpréter, le résultat peut parfois être aussi surprenant que réussi (à l'image de "Send Me An Angel" et sa boîte à rythme à la "In The Air Tonight"), cette version jazzy de "The Zoo", rafraîchissante ou encore la présence de "Rhythm Of Love" l'un de mes titres préférés de SCORPIONS toutes époques confondues, qui à mon grand regret se traîne ou ce "Catch Your Train" rehaussé d'harmonica. Mais hélas, il est parfois déroutant, mais pas forcément dans le bon sens du terme, je pense notamment à cette version festive et entièrement revisitée de "Holiday"… Ou encore de ce "Hurricane 2001" avec ses chœurs Variét' insupportables. D'autres passent le cap sans trop de mal comme "Tease Me, Please Me" et "Love Of My Life" dégage toujours autant d'émotion interprétée par un artiste habité comme Klaus Meine. Mais comme lors des concerts de QUEEN, c'est le public qui prend les devants et vous donne des frissons.

Mais comme j'ai commencé à l'évoquer, le danger de l'acoustique était de proposer trop de ballades… Et alors là SCORPIONS s'est lâché. Franchement à de rares exceptions près (comme "Lady Starlight"), allez-y, elles y sont toutes ! "Under The Same Sun", "You And I", "Wind Of Change", "Always Somewhere" (rehaussée du solo d'un Rudolf Schenker particulièrement en retrait), "Send Me An Angel" ainsi que la jolie "Life Is Too Short" la plus réussie des nouvelles compositions créées pendant ces trois soirées lisboètes.

Admirablement filmé, c'est à signaler, avec un grain d'image incroyablement net pour l'époque, "Acoustica" dans sa version DVD, est le genre de visuel idéal à passer discrètos dans une soirée familiale, un séminaire ou un dîner d'affaires, réveillant suffisamment les vieux instincts de rockeur de jeunesse de certains, et recevant l'adhésion de ces dames qui continueront de fondre au son de "Always Somewhere" et "Send Me An Angel".

A lire aussi en DIVERS :


TOC / THRONE OF CHAOS
Loss Angeles (2004)
Metal moderne et original!!!




MARILYN MANSON
The Pale Emperor (2015)
Reconversion professionnelle

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Klaus Meine (chant)
- Rudolf Schenker (guitare)
- Matthias Jabs (guitare)
- Ralph Rieckermann (basse, contrebasse)
- James Kottak (batterie)
- -
- Christian Kolonovitz (claviers)
- Mario Argandoña (percussions, harmonica sur 15)
- Hille Bemelmanns (chœurs)
- Kristel Van Craen (chœurs)
- Liv Van Haelst (chœurs)
- Johann Daansen (guitare)
- Ariana Arcu (violoncelle)


1. Loving You Sunday Morning
2. Is There Anybody There?
3. The Zoo
4. Always Somewhere
5. Life Is Too Short [*]
6. Holiday
7. You And I
8. When Love Kills Love [*]
9. Tease Me, Please Me
10. Dust In The Wind (cover Kansas)
11. Send Me An Angel
12. Under The Same Sun
13. Rhythm Of Love
14. Back To You
15. Catch You Train
16. I Wanted To Cry [*]
17. Hurricane 2001
18. Wind Of Change
- Rappels
19. Love Of My Life (cover Queen)
20. Drive (cover The Cars)
21. Still Loving You



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod