Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

Commentaires (16)
Questions / Réponses (6 / 17)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dokken, Unbreakable, Trance
- Membre : Electric Sun, Msg, Ufo
- Style + Membre : Uli Jon Roth

SCORPIONS - Tokyo Tapes (1978)
Par STEF le 25 Décembre 2002          Consultée 17666 fois

Après le célébrissisme MADE IN JAPAN de Deep Purple, voici le deuxième live mythique enregistré au pays du soleil levant par Scorpions, où le groupe a toujours joui d'une très grosse popularité.

Dernier disque avec Uli jon Roth et ultime témoignage d'une première partie de carrière placée sous le signe du hard-rock psychédélique, TOKYO TAPES met en avant l'éblouissante prestation du quintet allemand portée au nue par 50.000 personnes en deux soirées mémorables, les 24 et 27 avril 1978 au Sun Plaza Hall de Tokyo.
La fin d'une époque, c'est vrai car demain les LOVEDRIVE, BLACKOUT ou STILL LOVING YOU apporteront leur lot de refrains calibrés et de guitares heavy rigoureuses. Exit le grain de folie typiquement psychédélique qui a marqué leurs débuts avec LONESOME CROW en 72.

Le groupe entre en scène avec "All night long" (single inédit sur album studio), avant d'enchainer les titres les plus rapides ("robot man", "speedy's coming", "steamrock fever") et les moments plus calmes, propices aux improvisations comme on peut les retrouver sur deux moments forts du concert : "we'll burn the sky" extrait de TAKEN BY FORCE, "in trance" et "fly to the rainbow", extraits majeurs des albums éponymes. On trouvera également un rescapé du LONESOME CROW, "in search of piece of mind" , excellent titre au demeurant, qui se fond parfaitement avec "fly to the rainbow", en assurant une introduction des plus réussies.

Le set est également enrichi de deux standards du rock des 50's, "long tall sally" de Little Richards et "hound dog", un titre du King Elvis. Ainsi que de la reprise d'un air traditionnel japonais "kojo no tsuki", en l'honneur de ce public partciulièrement réceptif ces soirs-là.

Malgré tout, je resterai sur ma faim sur trois points:
- le premier, et évidemment les goûts et les couleurs ne se discutent pas , c'est qu'en piochant dans leurs cinq précédents albums, il manque pas mal de morceaux que j'adore. Des noms ? "fly people fly", "they need a milion", "life 's like a river", "catch your train", "in your park", "crying days", "the sails of charon"... et la liste peut encore s'allonger.
- Deuxième petit chose que me dérange, c'est que "fly to the rainbow" est emputé de sa première partie, ce qui est bien dommage car cela reste une des plus belles chansons des Scorpions mark I.
- Enfin, la guitare rythmique de Rudolf Schenker est en retrait par rapport au groupe, on ne l'entend par moment pas du tout ! De toute façon, vous aurez bien compris que la vraie vedette de ce live, c'est évidemment la guitare d'Uli Jon Roth.

Dommage, reste cependant un album live magistral, respecté de tous, à commencer par moi.

A lire aussi en HARD ROCK par STEF :


ALICE COOPER
The Beast Of Alice Cooper (1989)
Hard rock




SCORPIONS
Blackout (1982)
Hard rock

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez




 
   STEF

 
   LATIMUS

 
   (2 chroniques)



- Klaus Meine (chant)
- Rudolph Schenker (guitare)
- Uli Jon Roth (guitare)
- Francis Buchholz (basse)
- Herman Rarebell (batterie)


1. All Night Long
2. Pictured Life
3. Backstage Queen
4. Polar Nights
5. In Trance
6. We'll Burn The Sky
7. Suspender Love
8. In Search Of The Peace Of Mind
9. Fly To The Rainbow

1. He's A Woman She's A Man
2. Speedy's Coming
3. Top Of The Bill
4. Hound Dog
5. Long Tall Sally
6. Steamrock Fever
7. Dark Lady
8. Kojo Notsuki
9. Robot Man



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod