Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (39)
Questions / Réponses (1 / 7)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Delain, Benighted Soul, Xandria, Visions Of Atlantis, Edenbridge, Amberian Dawn, Tacere, Angel Nation [enkelination], Midwinter, Oratory, Therion, Indica
- Membre : Wintersun, Trees Of Eternity, The Dark Element , Northern Kings, Northward, Tarja, Sinergy, For My Pain, Almah, Tarot, Sethian, Brother Firetribe
- Style + Membre : After Forever, Barilari, Infinity, Beto Vázquez Infinity
 

 Nightwish France - Site Officiel Français (4159)
 Site Officiel (599)
 Myspace (765)

NIGHTWISH - Oceanborn (1998)
Par VOLTHORD le 26 Décembre 2011          Consultée 1334 fois

J'ai découvert "Oceanborn" après "Wishmaster". L'impact de cet album a donc été moindre, presque décevant dans un premier temps. Et après évidemment, on reconnaît vite que "Oceanborn" avait et a toujours tous les atouts pour plaire. Des mélodies speed plus accrocheuses tu meurs, un chant angélique d'une splendeur jamais entièrement égalée, des claviers nocturnes qui n'ont pas forcément si bien vieilli, mais mince à la fin, qu'est-ce que ça sonnait neuf ! La batterie n'était pas encore assez dynamique à mon goût, sans doute, les rythmiques pas super variées, mais c'est juste en comparaison de ce qui viendra par la suite... vraiment.

Un petit tour des meilleures pistes : "Sacrament Of Wilderness" avec sa voix enlacée, terriblement douce. Un "Passion Of The Opera" épique, parmi mes refrains favoris du NIGHTWISH période Tarja (et pré-"Once"), un "Stargazer" qui est peut-être l'un des titres que j'ai le plus écouté pour me lever le matin, à une période où j'avais encore la gougoutte et un joli cartable Quicksilver... et puis "Gethsemane", dont seul le clavier/flûte me dérange un peu.

Les ballades sont à passer, comme quasiment toujours dans les premiers NIGHTWISH (sauf sur "Wishmaster" où c'est potable sans être transcendant), et j'inclus "Walking In The Air" autant que "Sleeping Sun", qui m'ennuient profondément. D'autres titres souffrent un peu du contexte, "Moondance" est à mon avis devenu vraiment trop kitsch pour qu'on puisse encore le prendre au sérieux (ça reste amusant, certes).

Je surnote donc un peu, surtout par honte de n'avoir pu découvrir cet album en temps et en heure. Mais il n'est pas trop tard pour reconnaître qu'il s'agit là d'un album fondamental pour le Metal finlandais, et le Heavy Metal de manière générale.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par VOLTHORD :


RHAPSODY
Rain Of A Thousand Flames (2001)
Le point G du Metal Epique

(+ 1 kro-express)



NIGHTWISH
Imaginaerum (2011)
Un album de Noël pour les petits et les grands

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez



Par BAST, STEF



Par JULIEN




 
   BAST

 
   FENRYL
   JEFF KANJI
   JEREMY
   VOLTHORD

 
   (5 chroniques)



- Tarja Turunen (chant)
- Tuomas Holopainen (clavier)
- Erno Vuorinen (guitare)
- Jukka Nevalainen (batterie)
- Sami Vanska (basse)


1. Stargazers
2. Gethseman
3. Devil & The Deep Dark Ocean
4. Sacrament Of Wilderness
5. Passion And The Opera
6. Swanheart
7. Moondance
8. The Riddler
9. The Pharaoh Sails To Orion
10. Walking In The Air



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod