Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Edenbridge, Visions Of Atlantis, Amberian Dawn, Tacere, Xandria, Delain, Midwinter, Oratory, Therion, Benighted Soul
- Membre : Northern Kings, For My Pain, Almah, Sinergy, Trees Of Eternity, Tarja, Sethian, Brother Firetribe, Tarot
- Style + Membre : Barilari, Infinity, After Forever, Beto Vazquez
 

 Nightwish France - Site Officiel Français (3922)
 Site Officiel (445)
 Myspace (560)

NIGHTWISH - Wishmastour 2000 (2000)
Par JEFF KANJI le 2 Mai 2012          Consultée 2488 fois

Il est parfois agréable de se replonger dans le passé mythique d’un combo qu’on a admiré en son temps. On y redécouvre des petites choses dont on ne se souvenait plus, certains passages vous évoquent des évènements ou périodes de votre vie et stimulent la nostalgie. On reprend un plaisir infini à profiter de nouveau de cette musique avec des oreilles renouvelées. Et c’est exactement ce qui s’est passé à l’écoute de cet EP de NIGHTWISH.

Sorti fin 2000 et destiné uniquement au marché Français, ce disque est plus une compilation de titres parfois disparates qu’un véritable EP. "Wishmastour 2000" regroupe sous la bannière du morceau-phare "Wishmaster" des titres et bonus tracks jusque là uniquement disponibles sur certains singles du groupe ou autres versions Japonaises. Pour le fan acharné, qui sera appâté par la présence du hit "Wishmaster" en voilà une aubaine ! Le groupe ne retrouvera plus jamais cette cohésion et cet enthousiasme après la fin de la tournée. Comme le titrera son futur DVD, on est proche de la fin de l’innocence et NIGHTWISH commence à capitaliser sur son succès.

Outre "Wishmaster", surfant sur la vague de succès que rencontre NIGHTWISH avec l’album du même nom, on trouve sur cet EP une version de "Passion And The Opera" éditée. Amusant, sans plus, tant la dynamique du morceau original était optimale, alternant riff Malmsteenien, rythmique guitare/cordes martiale et vocalises de la diva Tarja évoquant "La Flûte Enchantée".
L’intérêt de cet EP (s’il y en a vraiment un) vient donc des quatre autres plages. On y trouve deux extraits de l’époque "Angels Fall First" : "Return To The Sea" déjà disponible sur la version Française de l’album et "Once Upon A Troubadour" uniquement disponible sur l’édition limitée. "Nightquest" est lui tiré des sessions de l'album "Oceanborn", il s’agit du bonus Japonais. Reste donc "Sleepwalker" qu’on connaissait déjà dans une version plus édulcorée qui figure sur "Wishmaster". On traverse donc toute la première partie de la carrière de Finlandais à travers ces morceaux. On y trouve donc beaucoup d’envie, quelques maladresses et une certaine naïveté.

"Sleepwalker" est à l’origine une chanson composée pour représenter la Finlande à l’Eurovision 2000. La version originale, très atmosphérique et truffée de bidouillages électroniques me faisait dire qu’il n’était pas étonnant que les Finlandais n’aient pas été retenus (malgré un fervent engouement autour de leur projet). Cette nouvelle version, qui redonne sa place à la guitare, permet de retrouver l’équilibre plus habituel de la musique de NIGHTWISH, tel qu’on le retrouve sur l’album "Wishmaster". Doté d’une jolie mélodie portée par la voix de Tarja (qui n’abuse pas de ses insupportables vibratos), le morceau se déroule tranquillement sans qu’on puisse à aucun moment lui trouver un gros défaut (les sons de claviers utilisés par Tuomas sont, je trouve, particulièrement bien trouvés), on ne peut pour autant pas trouver un seul morceau de "Wishmaster" auquel il aurait pu prendre la place dans la tracklist de l’album.
Sans grande surprise, "Nightquest" de l’époque "Oceanborn" est sans conteste le morceau le plus dynamique. L’intelligence de ses enchaînements, la frénésie et l’enthousiasme qui habite le groupe à cette époque sont palpables. Ce petit interlude de clavecin joué à toute allure et ce solo de piano bien rock and roll sont particulièrement bien vus. La guitare d’Emppu est volubile, alternant riffing bien Heavy, accords lâchés se mêlant aux claviers et petits leads bien sentis. Une vraie réussite qui nous rappelle à quel point NIGHTWISH a cassé la baraque en 1998 !

J’ai toutefois une affection particulière pour la naïveté et l’ambiance plus éthérée d’"Angels Fall First". "A Return To The Sea" ne présente pas un grand intérêt mais permet de perpétuer l’esprit de morceaux comme "Astral Romance". Si une fois de plus les parties de claviers ont un intérêt tout à fait particulier, la mollesse générale du morceau empêche d’adhérer complètement au morceau. Et si "Once Upon A Troubadour" est handicapé par certains de ces écueils, son ambiance médiévalo-atmosphérique lui donne une saveur toute particulière, et bien qu’il ne soit pas très audible et qu’il ne brille pas par sa puissance, j’aime bien le timbre chaud et grave de Tuomas Holopainen. Il donne un cachet particulier aux morceaux, ("The Carpenter" sur "Angels Fall First" étant pour moi le meilleur exemple). Le contraste entre les parties acoustiques qu’il chante et celles plus atmosphériques sur lesquelles la belle pose sa voix est dosé avec goût et ce titre aurait vraiment pu figurer sur l’album.

Donc une title-track qui est inutile, une Edit qui ne l’est pas plus, et des bonus alternant le bon et le très moyen, la mission purement commerciale de cet EP a sans doute été une franche réussite. Pour l’aspect artistique en revanche, il faudra repasser. Les morceaux ne se côtoyant pas toujours avec bonheur, il faut prendre cet EP/compilation pour ce qu’il est, un recueil de bonus réunis à destination des fans sur la même galette, permettant de voyager dans le passé d’un groupe qui n’existe plus.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par JEFF KANJI :


KAMELOT
Silverthorn (2012)
Diabolique Jolee

(+ 1 kro-express)



EPICA
Retrospect (2013)
Superbe objet qui porte son nom à merveille


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
   METAL ADDICT
   T-RAY

 
   (3 chroniques)



- Tarja Turunen (chant)
- Tuomas Holopainen (clavier)
- Erno Vuorinen (guitare)
- Jukka Nevalainen (batterie)
- Sami Vanska (basse)


1. Wishmaster
2. Sleepwalker (heavy Version)
3. Passion And The Opera (edit Version)
4. Nightquest
5. A Return To The Sea
6. Once Upon A Troubadour
7. Sleeping Sun (clip)
8. Sacrament Of Wilderness (clip)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod