Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Style : Indica, Angel Nation [enkelination], Benighted Soul, Delain, Xandria, Visions Of Atlantis, Edenbridge, Amberian Dawn, Tacere, Therion, Oratory, Midwinter
- Membre : Tarja, Northern Kings, Wintersun, The Dark Element , Sinergy, For My Pain, Almah, Tarot, Brother Firetribe, Sethian, Trees Of Eternity
- Style + Membre : After Forever, Infinity, Barilari, Beto Vazquez
 

 Nightwish France - Site Officiel Français (4114)
 Site Officiel (574)
 Myspace (711)

NIGHTWISH - The Islander (2008)
Par JEFF KANJI le 2 Octobre 2013          Consultée 1817 fois

Cinquième single de "Dark Passion Play", il était attendu que ce titre pour le moins inhabituel pour la formation finlandaise se verrait sans doute exploité commercialement. On ne peut pour le coup que s’en féliciter car nous tenons sans doute l’un des meilleurs titres de l’album… Et ce n’est pas lié au fait que ce ne soit pas Anette Olzon qui chante ici, je vous vois venir. Inutile de tirer sur l’ambulance en 2013.

"The Islander" ? C’est quoi ? Et bien on pourrait tout bêtement dire que ce n’est pas du NIGHTWISH dans la forme. Exit les plantureuses orchestrations symphoniques que le groupe a adopté depuis "Once" et les grandes envolées de claviers soutenus par une épaisse mais basique guitare… Bienvenue aux guitares acoustiques, au bodhran (sorte de tambour traditionnel celtique), aux mélodies Folk et aux uilleann pipes (autre nom de la cornemuse irlandaise) pour un titre que n’aurait pas renié Loreena McKennitt. Contrairement aux habitudes aussi, c’est Marco Hietala, l’émérite chanteur/bassiste de TAROT qui endosse ici le rôle de vocaliste et de guitariste, devenant le temps d’un morceau leader du plus important groupe finlandais jamais créé.

Cette ballade celtique du meilleur effet vous transportera littéralement, la nouvelle vocaliste Anette Olzon se contentant ici de faire des chœurs efficaces et épurés veillant à ne jamais déborder et donner trop de mordant ni d’énergie à ce titre qui prend le temps de développer son ambiance subtilement, rehaussé par les accents trad apportés par Troy Donockley, qui prendra de l’importance sur l’album suivant. Le chant posé et rocailleux de Marco Hietala contribue également à installer cette sorte de spleen serein qui traverse le morceau : une grande réussite et surtout une nouvelle facette de NIGHTWISH que l’on espère voir se développer avec autant de brio.

Histoire de ne pas nous donner l’impression de nous refourguer un nouveau support physique inutile (car l’edit aurait plutôt tendance à faire perdre un peu de la magie de "The Islander"), NIGHTWISH garnit son single de deux instrumentaux. Le premier de "Escapist" et l’autre de "Meadows Of Heaven". Et là on attaque les choses qui fâchent. "Meadows Of Heaven" est déjà disponible avec les autres titres de "Dark Passion Play" dans l’édition limitée qui propose l’intégralité de l’opus en version instrumentale. Cela dit les arrangements de ce titre délicat ont beau être de toute beauté, cette sensation de doublon insuffle un vent d’inutilité à l’objet.

Concernant "Escapist", voilà le genre de titre typique de Tuomas que l’on aurait bien vu interprété par l’ancienne chanteuse, Tarja Turunen, tant on se rapproche de l’esprit de "Once". Le fait de l’avoir en version instrumentale ne fait que renforcer ce sentiment, et si le songwriting se montre pour l’heure encore efficace, il vaut mieux écouter cet instrumental en faisant autre chose, rédiger une chronique par exemple (parce qu’à côté de ça, "Escapist" flatte gentiment les oreilles pour l’amateur de grosses orchestrations et d’ambiances filmiques).

"The Islander" le morceau mille fois oui ! Quant "The Islander" le single, on ne peut qu’être un peu mitigé, le morceau génial représenté étant tout bonnement utilisé à des fins uniquement mercantiles, car je doute du fait que cette sortie aura mis davantage en lumière la belle composition délivrée par Marco Hietala qui constitue du fait de son âge un peu plus avancé dans la bande la clé de la sérénité dans NIGHTWISH, bien bousculé par les changements intervenus depuis 2005.

5/5 pour le morceau "The Islander"
2/5 pour le reste

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par JEFF KANJI :


BENIGHTED SOUL
Start From Scratch (2011)
Si nos riens donnaient d'aussi beaux résultats




STREAM OF PASSION
A War Of Our Own (2014)
La revanche indé


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Tuomas Holopainen (claviers, chœurs)
- Jukka Nevelainen (batterie, percussions)
- Anette Olzon (chœurs)
- Emppu Vuorinen (guitare)
- Marco Hietala (chant, guitare, basse)
- Troy Donockley (pipes, whistles, bodhran)
- London Philharmonic Orchestra (orchestrations)


1. The Islander (radio Edit)
2. The Islander (album Version)
3. Escapist (instrumental)
4. Meadows Of Heaven (orchestral Version)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod