Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (9)
Questions / Réponses (2 / 5)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Motorowl, Inglorious, Voodoo Circle, Sunstorm
- Membre : Rainbow, Black Sabbath, David Coverdale, Black Country Communion, Joe Lynn Turner , Yngwie Malmsteen , Whitesnake, Glenn Hughes , Gillan, Blackmore's Night, Ian Gillan Band, Brazen Abbot, Kansas
- Style + Membre : Msg, Coverdale - Page
 

 The Highway Star (8753)
 The Deep Purple Appreciation Society (1987)
 Site Français (3054)
 Site Officiel (1628)

DEEP PURPLE - Deep Purple (1969)
Par DARK BEAGLE le 23 Juillet 2017          Consultée 167 fois

Mark I

DEEP PURPLE progresse à un rythme frénétique. Cet album éponyme sort un an après le premier et il s’agit déjà du troisième ! Pareil rendement serait complètement impossible aujourd’hui, mais à la fin des années 60/70, où le Rock était un bouillon de créativité et cette cadence n’avait rien de vraiment spectaculaire.

Alors que "The Book Of Taliesyn" était un petit trésor d’idées folles rassemblées, ce nouvel album, sans être une douche froide, ne tient pas toutes ses promesses. Le langage musical évolue vers quelque chose de plus dur, certes, mais on sent qu’on assiste à la mort de ce qui fut le Mark I. En effet, alors que Rod Evans parvenait à donner le change sur les deux premiers opus de la formation, il se montre un peu à la peine ici. Moins convaincant, il montre clairement ses limites au moment où le groupe commence à avoir besoin d’un frontman qui en impose plus derrière le micro.

Autre victime collatérale, Nic Stimper, le bassiste, va être prié de faire ses valises et de voir ailleurs si un groupe veut bien de lui. Délit de faciès ? Véritable problèmes d’un point de vue strictement musical ? Ritchie Blackmore (ouais, ce dernier est une cause et un effet dans les mouvements de musiciens) ? Bref, l’histoire est en marche et quand sortira ce disque, Gillan et Glover auront déjà rejoints les rangs.

Et ce disque, justement ? Il passe d’une ambiance à l’autre, au petit bonheur la chance, se montrant parfois trop juste en terme de qualité ("Chasing Shadows", un brin décevante) et quelque fois éblouissant comme le témoigne ce "Blind" magnifique, un des plus beaux morceaux de DEEP PURPLE toutes époques confondues, mais hélas quelque peu oublié aujourd’hui. On a l’impression que cela se traîne un peu malgré une virulence accrue, qui elle se veut séductrice.

Ce "Deep Purple", c’est un peu un album en trompe-l’œil, qui aurait mérité que le groupe prenne un peu plus de temps pour l’enregistrer, plutôt que de foncer bille en tête et sacrifier la beauté au service d’une certaine forme d’efficacité. Ce qui, paradoxalement, fonctionnera très bien sur "In Rock"…

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


INGLORIOUS
Ii (2017)
Essai transformé




Rory GALLAGHER
Rory Gallagher (1971)
Still got the blues


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
   DARK BEAGLE
   POWERSYLV

 
   (3 chroniques)



- Rod Evans (chant)
- Ritchie Blackmore (guitare)
- Jon Lord (orgue)
- Nick Simper (basse)
- Ian Paice (batterie)


1. Chasing Shadows
2. Blind
3. Lalena
4. Medley: Fault Line / The Painter
5. Why Didn't Rosemary ?
6. Bird Has Flown
7. April



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod