Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (8)
Questions / Réponses (1 / 1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Motorowl, Inglorious, Voodoo Circle, Sunstorm
- Membre : Rainbow, Black Sabbath, David Coverdale, Black Country Communion, Joe Lynn Turner , Yngwie Malmsteen , Whitesnake, Glenn Hughes , Gillan, Blackmore's Night, Ian Gillan Band, Brazen Abbot, Kansas
- Style + Membre : Msg, Coverdale - Page
 

 The Highway Star (9127)
 The Deep Purple Appreciation Society (2195)
 Site Français (3253)
 Site Officiel (1840)

DEEP PURPLE - Rapture Of The Deep (2005)
Par NAUSICA75 le 29 Novembre 2005          Consultée 14918 fois

Le pourpre profond nouvelle formule est de retour trois ans après "Bananas" avec son nouvel album "Rapture of the Deep". Les piliers du groupe que sont Gillan, Glover, et Paice sont au top de leur forme. Steve Morse présent dans le groupe depuis quatre albums s'affirme de plus en plus tandis que Don Airey (qui a travaillé avec Ozzy, Whitesnake, Judas Priest, UFO, etc.)a fait un travail remarquable pour son deuxième album.
Pour le 18ième album de Deep Purple, nos hommes ont gardé le même savoir-faire et les memes recettes que sur leur précédent opus, légèrement plus heavy que les autres. Certaines critiques (qui n'y connaissent rien en musique surement) ont dit que cet album était un bon album d'ambiance de pub. Certes, Deep Purple n'a jamais été un des groupes les plus heavy mais est un des précurseurs du hard rock. Tous les apprentis guitaristes de hard ont commencé avec "Smoke on the water". Alors que nous réserve cet album comme surprises ?

Tout d'abord, les morceaux sont très variés, le son du Deep est reconnaissable des les premières secondes de chaque morceau. On commence avec "Money Talks", un classique, lourd et qui balance pas mal. Beaucoup de feelings, les claviers et la guitare se marient parfaitement, et Ian Gillan nous montre toute l'étendue de son talent. Le guitariste Steve Morse nous montre combien il est important dans le groupe en donnant un petit coup de modernité. Riffs heavy et sonorités bluesies s'enchaînent pour notre plus grand plaisir. La marque de fabrique du Deep est vraiment là. "Girls like that" se fait légèrement plus rock, le rythme devient plus rapide suivi par le titre "Wrong man", où riffs plombés et le chant de Gillan nous permettent de croire que Deep Purple est encore là pour longtemps ... "Rapture of the deep" suit avec son intro orientale. De toute beauté, le morceau est varié, changeant de rythme, le solo de guitare est impeccable (sans surprise ?)
et efficace. Duels de guitare/clavier nous démontrent que Don Airey s'est totalement intégré au groupe et que son apport est de plus en plus conséquent. Un futur grand classique de la bande à Gillan.
Le morceau le plus lent "Clearly Quite Absurd" est aussi le plus beau de l'album. Quasiment acoustique où Gillan nous montre toute l'étendue de son talent. La guitare est absolument superbe, tramatique, la mélodie magique (et que dire de l'orgue qui conclut de façon magistrale le morceau). Une perle !
Suivent ensuite trois titres très typiques du pourpre profond, "Don't Let go", "Back to Back", et "Kiss Tomorrow Goodbye" très rock, avec de bons riffs. Impeccable, rien à dire. Steve Morse nous sert ses solis préférés. Le titre "MTV" comme on pouvait s'y attendre est une satire de la chaine de télé bien nommée. Le titre "Before Time Began" vient conclure l'album de façon originale. Les mélodies, le chant, la tension qui en ressort font de ce titre un des meilleurs de l'album.

En tout cas, même si les anglais n'innovent pas avec cet album (mais après 18 albums, à quoi pouvait-on s'attendre ?), ils avancent toujours dans la modernité. L'album est de grande qualité, le tout est très varié et toutes ces raisons font de cet album un des meilleurs de Deep Purple de ces dernières années.

A lire aussi en HARD ROCK par NAUSICA75 :


HEED
The Call (2006)
Surement un des albums de l'année ...




EUROPE
Secret Society (2006)
Bel effort de la part des scandinaves...


Marquez et partagez




 
   NAUSICA75

 
   DARK BEAGLE

 
   (2 chroniques)



- Ian Gillan (vocals)
- Roger Glover (bass)
- Ian Paice (drums)
- Steve Morse (guitars)
- Don Airey (keyboards)


1. Money Talks
2. Girls Like That
3. Wrong Man
4. Rapture Of The Deep
5. Clearly Quite Absurd
6. Don't Let Go
7. Back To Back
8. Kiss Tomorrow Goodbye
9. Junkyard Blues
10. Before Time Began
11. Mtv (limited Edition Bonus Track)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod