Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (7)
Questions / Réponses (1 / 2)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Kee Marcello's K2 , Red Fun, John Norum , Glenn Hughes
- Style + Membre : Dokken

EUROPE - Secret Society (2006)
Par NAUSICA75 le 6 Novembre 2006          Consultée 10964 fois

Revoici les suédois d'Europe deux ans après leur come-back et l'album "Start from the dark", qui reviennent en cette fin d'année avec une nouvelle galette "Secret Society". Disons le tout de suite, je n'ai pas connu la grande époque du groupe, celle des Final Countdown et de ses précédents albums. J'aurai du mal à comparer les deux époques et c'est donc avec un oeil plutôt neuf que je décide de chroniquer ces 11 titres, assez homogènes dans l'ensemble. Toujours les mêmes musiciens que sur "Start from the dark", avec un rôle très important qui revient au guitariste John Norum. On reconnait sa patte tout de suite, tant au niveau des compositions, que de l'execution des soli. Constitué de 11 titres, Europe prouve qu'en cette année 2006, ils ne sont pas encore morts.

Le chanteur Joey Tempest chante toujours aussi bien, cependant son chant est un peu moins mélodique que sur les précédents efforts du groupe. Comme je le disais en introduction, le guitariste norvégien a une importance considérable au sein du groupe et l'orientation musicale s'en ressent, surtout au niveau des harmonies, du son de guitare utilisée. Au niveau du son justement, beaucoup de titres me font penser à certains de ses albums solo comme "World away" paru en 1996 ou son dernier "Optimus" paru en 2005. En tout cas, on est très loin de ce que faisait les musiciens du groupe dans les 80s.

Parmi les titres composant cet opus, certains sont excellents. Je pense notamment aux magnifiques "Let the children play" et son refrain entêtant, mélodique à souhait (l'utilisation d'une chorale composée d'enfants est une très bonne idée et donne encore plus de profondeur au morceau), "Human after all" commencant avec un riff très lourd de John Norum et avec un Joey Tempest en très grande forme, et l'excellent "Wish I could believe" plutôt mid-tempo mais possédant un refrain magnifique.
D'autres titres sont plus heavy comme l'excellent "The getaway plan". Riff lourd, moins mélodique, plus incisif. Le solo est un modèle du genre, hyper-mélodique, concis et efficace. Une vraie réussite! Le titre éponyme "Secret Society" est pour moi le titre le plus faible de cette galette. Guitares trop lourdes, chant énervant, c'est le seul morceau complètement raté. Dans le même genre, mais en plus réussi, "Brave and beautiful soul" est assez speed tout en restant mélodique, entrainant, varié. Les changements de rythme dans ce titre sont totalement réussis et maitrisés.
John Norum semble aimer les guitares lourdes (pour sonner plus jeune?), et en abuse comme sur le titre "Love is not the enemy". Heureusement que le reste des musiciens, comme Joey Tempest, jouent avec beaucoup de conviction car le riff est plutôt quelconque. D'autres titres sont très agréables à écouter comme "Forever traveling", excellent du début à la fin (avec un refrain très réussi), "Always the pretenders" et son intro toute en douceur, ainsi que "Devil sings the blues" qui conclut ce nouvel album de façon magistrale et convaincante. Une seule vraie ballade est présente. Il s'agit de "A Mothers son", qui est un très beau morceau, déchirant, et qui transpire d'émotions et de sensibilité.

En conclusion, à part le premier titre de cette galette "Secret Society" que je n'ai pas trouvé bon du tout, tous les autres morceaux sont très réussis voire même excellents pour certains. Je le trouve bien meilleur que "Start from the dark", plus homogène, même si l'influence de John Norum est un peu trop grande à mon gout. Pour ceux qui aime les albums bien mélodiques, assez péchus, celui-ci est pour vous et vous pouvez l'acheter les yeux fermés. Vous en serez pas déçu. Note : 4/5

A lire aussi en HARD ROCK par NAUSICA75 :


FATE
V (2006)
Une usine à hits ...




DEEP PURPLE
Rapture Of The Deep (2005)
Les dinosaures du hard sont toujours là

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





Par THE MARGINAL




 
   NAUSICA75

 
  N/A



- John Norum (guitars)
- John Levén (bass)
- Joey Tempest (vocals, keyboards, acoustic gu)
- Mic Michaeli (keyboards, backing vocals)
- Håkan Haugland (drums)


1. Secret Society
2. Always The Pretenders
3. Love Is Not The Enemy
4. Wish I Could Believe
5. Let The Children Play
6. Human After All
7. The Getaway Plan
8. A Mother's Son
9. Forever Traveling
10. Brave And Beautiful Soul
11. Devil Sings The Blues



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod