Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : H.e.a.t.
- Membre : Kee Marcello's K2 , Red Fun, John Norum , Glenn Hughes
- Style + Membre : Dokken

EUROPE - Bag Of Bones (2012)
Par FREDOUILLE le 2 Octobre 2020          Consultée 834 fois

Je ne peux vous le cacher plus longtemps. Je suis réellement fan de ce groupe. Forcément EUROPE c'est toute ma jeunesse et j'ai été bercé au son des "The Final Countdown" (mon père qui n'écoutait de Hard que SCORPIONS, avait même acheté le 45 tours !), "Carrie", "Rock The Night" ou encore "Superstitious". Je ne vais bien évidemment pas revenir sur l'historique du groupe suédois, en effet je me suis déjà largement exprimé sur le sujet dans ma chronique de "Walk The Earth" (2017), mais je tiens à féliciter le groupe pour sa prise de risques (cf. son retour en 2004) et notamment lorsqu'il a décidé de proposer une orientation musicale différente, assez éloignée de la musique qui les animait dans les années 80 (cf. "The Final Countdown", "Supertistious"). John Norum considérait lui-même cette période comme des plus ringardes (pourtant il y a quand même du lourd sur cette ère question hits !). Le pari n'était pas forcément gagné d'avance.

Mais c'était sans compter le talent du groupe suédois. EUROPE est en effet parvenu à nous enthousiasmer depuis son retour en 2004 marquant donc une nouvelle orientation, pour ne pas dire une évolution incontestable dans son approche musicale, et signant cependant un retour somme toute réussi. Parmi ces réussites, on citera bien volontiers, "Start From The Dark" (que je trouve plutôt chouette bien que cet album manque tout de même d'homogénéité) et ce Hard Rock Mélodique assez accrocheur et efficace, au son plus moderne, ou bien encore ce "Last Look At Eden" (2009) au son encore plus léché et son lot de compositions, certes un poil trop calibrées à mon goût avec notamment ses quelques colorations symphoniques. Pour tout dire, je trouve que le groupe affiche globalement une très belle forme depuis son retour et n'a réellement pas fait de faux-pas jusque là.

Et ce n'est pas avec "Bag Of Bones" que les Suédois vont commencer. Bien au contraire. Avec "Bag Of Bones" et cette pochette plutôt bordélique (en tout cas le bureau du gars affalé devant sa machine à écrire, on ne sait d'ailleurs pas si le gars dort ou bien s'il est alcoolisé ou même mort), EUROPE prouve une nouvelle fois à la face du monde qu'il est vraiment pétri de talent (certains en doutaient ?), tant ce nouvel opus à défaut d'être un chef d'œuvre, possède une tripotée de très bons titres pour ne pas dire de tueries (cf. "Riches To Rags", ce très puissant "Firebox" et ses consonances orientales -un peu façon "Bombay Vindaloo" -, presque innovant pour du EUROPE), et qu'il n'est toujours pas en phase stagnante puisqu'il continue encore un peu plus sa mue ici.

En effet, EUROPE se rapproche encore un peu plus de ses racines à savoir LED ZEPPELIN, DEEP PURPLE, forts d'éléments influents des années 70. Au programme, quelques énormes riffs ("Riches To Rags", "Demon Head"), une basse percutante, de l'orgue Hammond, la batterie efficace de Ian Haugland et toujours cette voix à nous faire hérisser les poils sur les bras (la ballade qui termine l'album "Bring It All Home" est à tomber et démontre encore une fois que question ballades EUROPE en impose là !). "Bag Of Bones" est qui plus est un disque à la production une fois encore impeccable avec un certain Kevin Shirley aux manettes connu pour son travail avec d'autres très grands groupes (RUSH, IRON MAIDEN, DREAM THEATER, JOURNEY, The BLACK CROWES ou encore BLACK COUNTRY COMMUNION pour ne citer que ceux là). Le son est chaleureux, léché comme il faut, plutôt moderne paradoxalement, pas rétro pour un sou, et très aéré (bien plus que sur "Walk The Earth" d'ailleurs) ce qui est particulièrement plaisant et appréciable.

Ce son met incontestablement en avant non seulement l'ensemble des instruments que ce soit piano, orgue hammond, basse, batterie et parties acoustiques notamment (l'excellent et court "Drink And A Smile" très ZEPELLINien dans l'esprit et sur lequel on entend Joey ressembler plus que jamais à Robert Plant, "Bag Of Bones"), le chant toujours aussi puissant et exceptionnel de Joey Tempest (écoutez-le moi sur ce titre qu'est "Bag Of Bones" absolument superbe avec cet acoustique et ses quelques guitares slide délivrées par un invité de luxe, Joe Bonamassa lui-même - guitariste officiant chez BLACK COUNTRY COMMUNION - et assurément dans son élément ici), ou bien un John Norum particulièrement en verve (notamment sur le dynamique "Riches To Rags" aux riffs bluesy, orgue hammond de Mic Michaeli à l'appui, et surtout agrémenté de ce solo quelque peu fulgurant et déchainé pour ne pas dire endiablé) mais il donne aussi de la profondeur à des compositions très orientées Hard Rock 70s et agrémentées de sonorités blues, très nettes cette fois et en augmentation sur cet opus.

Certes, sur "Last Look At Eden" nous avions pu déjà voir quelques explorations Blues de la part des Suédois (souvenez-vous la ballade "In My Time"), mais sur "Bag Of Bones", EUROPE accentue nettement ce propos je trouve. À l'image d'ailleurs de ce "Not Supposed To Sing The Blues", certainement une des compositions les plus marquantes de la galette, toute en nuances, presque calme et atmosphérique, avec les vocalises de Joey qui sont à la fois puissantes et grandioses, même rugueuses par endroits, notamment sur le superbe refrain, lequel côtoie des riffs lancinants et surtout cette basse qui ronronne à tout va. Un titre qui ne laisse assurément pas indifférent et qui donne une sacrée envie de bouger du popotin.

Autre grosse réussite de l'album, on soulignera ce titre qu'est "Bag Of Bones", agrémenté d'acoustique donc (mais pas seulement ; les guitares électriques sont bien au rendez-vous), presque une comptine au final et composée de A à Z par Joey Tempest. Une composition presque délicieuse serais-je tenté de dire tant sa subtile mélodie est addictive, délicate en tout point et transcendée une nouvelle fois par un Joey à la voix chargée émotionnellement, presque Soul par endroits, et par un John Norum dont les interventions ne laissent là encore pas insensibles tant il magnifie l'ensemble.

Sur "Bag Of Bones, c'est globalement encore à du très bel ouvrage que l'on a affaire ici, EUROPE soignant une nouvelle fois ses compositions comme rarement, qu'elle soient un peu pêchues telles ce "Demon Head" aux consonances DEEP PURPLE-iennes, ou bien ce "Doghouse" très accrocheur mais aussi très (trop !) Hard traditionnel au final, ou bien plus calmes à l'image de la très élégante "Woman My Friend" marquée par un riff assez lourd, et par cette mélodie au piano tout à fait exquise. Morceau assurément Blues et qui fait encore la part belle au jeu de John Norum, tout en feeling ici.

Étonnamment, "Bag Of Bones" ne m'avait pas interpellé plus que cela aux premières écoutes. Un peu différent de son prédécesseur, une approche incontestablement plus Blues, "Bag Of Bones" ne m'avait pas particulièrement séduit. Dans l'immédiat en tout cas. Pourtant cet album qui ne possède quasiment aucun temps faible est au final superbe. Il faut vraiment l'écouter attentivement et lui laisser sa chance car il possède de P*****s de bons morceaux à l'image du titre d'ouverture ou bien encore de ce détonnant "Firebox", et quelques mélodies totalement addictives. Le tout transcendé par des musiciens d'exception. Un album de très haute tenue qualitative donc, qui marque une orientation plus Blues et qui nous prépare déjà au contenu de ce que sera "War Of Kings".

"Bag Of Bones" ? Un neuvième album honnête dans l'esprit et qui plus est un Classic Rock album comme tend à le dire l'ami Joey Tempest !

Note : 4/5.

Morceaux préférés : "Riches To Rags", "Firebox", "Drink And A Smile", "Not Supposed To Sing The Blues"

Plage inutile : "Requiem", court et joli intermède orchestral... Mais que vient-il faire là ?

A lire aussi en HARD ROCK par FREDOUILLE :


BIGFOOT
Bigfoot (2017)
Comme un vent de fraîcheur, Hard-Rock de qualité !




HOTCAKES
Excess All Areas (2013)
Retour dans les eighties, Hard Rock et Glam Metal


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Joey Tempest (chant)
- John Norum (guitares)
- John Leven (basse)
- Mic Michaeli (claviers)
- Ian Haugland (batterie)


1. Riches To Rags
2. Not Supposed To Sing The Blues
3. Firebox
4. Bag Of Bones
5. Requiem
6. My Woman My Friend
7. Demon Head
8. Drink And A Smile
9. Doghouse
10. Mercy You Mercy Me
11. Bring It All Home



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod