Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Jaded Heart, Fair Warning
- Membre : Luca Turilli's Rhapsody , Silent Force, 21 Octayne
 

 Site Officiel Du Groupe (428)
 Myspace Officiel Du Groupe (412)

AXXIS - Rediscover(ed) (2012)
Par GEGERS le 9 Mai 2012          Consultée 4333 fois

Bernhard Weiss doit être du genre à aimer chanter sous la douche. Ça se sent, ça se voit à sa moustache rieuse et à sa jovialité communicative. Le chanteur d'AXXIS doit aimer se badigeonner de savon tout en marmonnant quelque air universel. Et puis, Bernhard est du genre potache. Lorsque, après plus de 3 ans d'inactivité discographique, il propose à ses comparses d'enregistrer un album de reprises des tubes qui ont marqué sa jeunesse, ceux-ci lâchent un "Ach" de surprise avant d'adhérer au projet. Après tout, AXXIS, qui a fêté ses 25 années de carrière en 2009, ne s'est que rarement accordé ce genre de petit plaisir. Une reprise de STEAM ("Na Na Hey Hey Kiss Him Goodbye") sur l'album "Back To The Kingdom", une autre des APHRODITE'S CHILD ("The Four Horsemen") sur "Eyes Of The Darkness", rien que du très conventionnel. Sauf que la fièvre du disco brûle chez ce bon Bernhard, qui ne pouvait décemment plus attendre de balancer à la face du monde sa propre version de "Stayin' Alive", titre emblématique des BEE GEES. En pleine crise économique, est-ce bien sérieux ?

Nous voilà donc avec ce curieux "ReDISCOver(ed)" dont le titre, selon les dires du groupe, résume parfaitement chacun des objectifs qu'il souhaitait atteindre avec cet album : se la jouer "re(tro)", en proposant des "cover" de titres "disco", tout en rendant hommage aux artistes qu'ils ont "discovered" et écoutés durant les années 80. Vaste programme. Après avoir invité les fans à voter pour leurs titres préférés via Facebook, AXXIS débarque donc avec une tracklist de 13 morceaux issus d'univers musicaux divers et variés, et qui partagent désormais l'honneur de tous être passés à la moulinette de l'interprétation par le groupe allemand. En enregistrant ces titres, AXXIS en profite également pour tirer un bilan de ses 25 années d'activité, mêlant avec bonheur sa facette Power-mélodique actuelle, initiée depuis l'album "Time Machine", et la facette Hard Rock de ses débuts. S'il s'agit plus de relectures que de véritables ré-interprétations (les titres conservent leur esprit d'origine), le groupe de Bernhard Weiss parvient néanmoins à les emmener dans son univers si particulier. La rencontre des mondes fonctionne d'ailleurs plutôt bien, attestée par de nombreuses réussites : "Locomotive Breath" (JETHRO TULL), sur laquelle le clavier de Harry Oellers remplace l'emblématique flûte traversière de Ian Anderson, bénéficie de la rigueur teutonne d'AXXIS. "Message In A Bottle", tube de POLICE, se voit affecter un traitement Power-mélodique résolument irrésistible. "White Wedding" (Billy IDOL) se voit offrir une cure de jouvence bienvenue, tandis que JEFFERSON AIRPLANE et E.L.O voient leurs "Need Somebody To Love" et "Don't Bring Me Down" respectifs se faire lifter avec respect et conviction.

Bien entendu, au-delà de ces reprises somme toute conventionnelles, AXXIS n'oublie pas de proposer du croustillant. "Stayin' Alive" (mais oui mais oui) voit un Bernhard Weiss à la voix aiguë se déhancher en "pattes d'eph" sur le dancefloor. "Life Is Life", mega-tube du groupe autrichien OPUS, se marie à la perfection avec la jovialité coutumière du groupe allemand. Et puis, comment résister à cette version de "My Heart Will Go On", bande-originale du fil Titanic interprétée par Céline DION, qui se voit ici transformée en une Power-ballade aussi efficace que ridicule ? Sans se planter, AXXIS propose une version très convaincante et à peine plus niaise que l'originale, qui illustre le second degré pratiqué par le groupe sur l'ensemble de cet album.

A l'exception notable de "Owner Of A Lonely Heart" (YES), mollassonne en ouverture de l'album, et "Another Day In Paradise" (Phil COLLINS), sur laquelle le groupe use de trop gros sabots, les reprises qui composent "ReDISCOver(ed)" se font audacieuses, fidèles, respectueuses (cette version de "I Was Made For Loving You"), et suffisamment bien interprétées pour que l'on prenne plaisir à écouter cet album à l'intérêt bien entendu très limité, mais qui permet à AXXIS d'assouvir l'une de ses envies tout comme de permettre aux amateurs du groupe de patienter avant la sortie d'un véritable nouvel album studio, prévu pour 2013.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


DANKO JONES
Fire Music (2015)
Gros dégueulasse




SHANNON
Angel In Disguise (2008)
Harderock, c'est dans les Vosges


Marquez et partagez



Par GEGERS




 
   GEGERS

 
  N/A



- Bernhard Weiss (chant)
- Harry Oellers (claviers)
- Rob Schomaker (basse)
- Marco Wriedt (guitare)
- Dirk Brand (batterie)


1. Owner Of A Lonely Heart
2. Ma Baker
3. Stayin Alive
4. Roboter
5. White Wedding
6. Another Day In Paradise
7. Message In A Bottle
8. Locomotive Breath
9. Life Is Life
10. Somebody To Love
11. Don't Bring Me Down
12. My Heart Will Go On
13. I Was Made For Loving You



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod