Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Jaded Heart, Fair Warning
- Membre : Luca Turilli's Rhapsody , Silent Force, 21 Octayne
 

 Site Officiel Du Groupe (416)
 Myspace Officiel Du Groupe (404)

AXXIS - Ii (1990)
Par GEGERS le 29 Septembre 2008          Consultée 3563 fois

Début 1990, AXXIS est un groupe à succès, tout du moins dans son pays natal l’Allemagne. Son premier album, Kingdom of the Night, sorti sur le label EMI après que le directeur du label ait signé le groupe suite à un coup de cœur, a été couronné meilleure vente sur le territoire allemand pour l’année 1989 et le groupe est alors invité par BLACK SABBATH pour figurer en première partie de sa tournée européenne. Bref tout roule pour AXXIS qui ne souhaite maintenant qu’une chose : conquérir l’Europe avec son hard rock mélodique et pêchu. Car après tout, si le groupe fait fureur en Allemagne, pourquoi n’en serait-il pas de même dans le reste du continent ? Quelles raisons malencontreuses et dramatiques pourraient bien les empêcher d’être le nouveau SCORPIONS ?

C’est donc avec un entrain certain que le groupe nous propose à l’été 1990, une quinzaine de mois à peine après la sortie de Kingdom of the Night, son second album, le sobrement intitulé II, à la pochette aussi neutre qu’insignifiante, ne laissant présager en rien du contenu de cet album merveilleusement exquis dans sa cyclothymie.

II, c’est un petit peu comme ces chewing-gums fourrés, dont le goût véritable ne se révèle qu’une fois après avoir croqué dedans de toutes ses dents. Au départ, ça paraît plutôt lisse puis les saveurs se révèlent. AXXIS tire de prime abord profit de son succès ponctuel pour proposer une resucée de Kingdom of the Night : des morceaux hard rock n’excédant pas d’un pouce la durée radio règlementaire, globalement directs (d’aucun emploieraient l’horrible adjectif "tubesque"), dans la lignée des productions de groupes comme SCORPIONS, mais en plus "happy rock". AXXIS fait partie de ces groupes dont les albums donnent envie de se lever du lit et saisir son balai-guitare ou sa brosse à dent-micro. Des qualités honorables, mais qui riment généralement avec "superficielles".

Les dix compos de ce II sont pourtant tout sauf superficielles. Si certains morceaux possèdent un goût presque estival, à l’image de « Touch the rainbow » et son riff quasi-reggae, de « Gimme back the paradise » et son piano à la Elton John, ou encore de « Little look back » et sa mélodie entêtante, d’autres évoquent plutôt une nuit d’hiver brumeuse. C’est le cas de l’inquiétant « Save me », marqué par une montée en puissance monumentale et une cassure de rythme imprévue, faisant de ce morceau la plus belle réussite de cet opus. Car contrairement à Kingdom of the Night, album principalement convaincant par l’aspect direct et « in your face » de ses morceaux, II ne prend que toute sa splendeur dans sa rythmique posée et mesurée, permettant aux ambiances de s’installer et de diffuser leur aura captivante. Le lancinant « Ships are sailing », la magnifique ballade « Hold you », le percutant « Face to face », tous agrémentés des soli plus « sensuels » que techniques de Walter PIETSCH et des lignes de claviers discrètes mais pertinentes de Harry OELLERS, sont autant de pépites ne révélant entièrement leurs secrets qu’après de nombreuses écoutes attentives.

Et puis la voix, cette voix unique en son genre de Bernhard WEISS, distinguable entre mille et rehaussée par une production globalement assez brute, apporte indéniablement aux morceaux une touche supplémentaire d’originalité et d’authenticité. Bernard vit, sent et ressent la musique d’AXXIS et nous prend aux tripes comme peu de chanteurs savent le faire (« Face to face »).


Avec II, AXXIS affirme et confirme qu’il va être un nouveau grand de la scène hard rock. Seulement, la célébrité est une chienne, et une maison de disques peu entreprenante privera de ses faveurs ces cinq allemands pourtant prêts à en découdre avec les pointures européennes et à imposer leur style original et unique. II reste néanmoins une belle réussite artistique et commerciale, ne présageant en rien des nombreux flops que connaîtra le groupe par la suite.

A lire aussi en HEAVY METAL par GEGERS :


BLOODBOUND
One Night Of Blood (2016)
Un bon bain de sang




Axel Rudi PELL
Live On Fire (2013)
La balle perdue


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Bernhard Weiß (chant)
- Harry Oellers (clavier)
- Guido Wehmeyer (guitare)
- Rob Schomaker (basse)
- Andrè Hilgers (batterie)


1. The World Is Looking In Their Eyes
2. Save Me
3. Touch The Rainbow
4. Rolling Like Thunder
5. Hold You
6. Ships Are Sailing
7. Little Look Back
8. Face To Face
9. Get Down
10. Gimme Back The Paradise
11. Hold You (accoustic Version)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod