Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  DVD

L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : Jaded Heart, Fair Warning
- Membre : Luca Turilli's Rhapsody , Silent Force, 21 Octayne
 

 Site Officiel Du Groupe (381)
 Myspace Officiel Du Groupe (364)

AXXIS - 20 Years Of Axxis - Official Bootleg (2011)
Par GEGERS le 3 Décembre 2012          Consultée 2689 fois

Bochum : une salle de bonne capacité remplie jusqu'à la gueule, une scène flanquée aux couleurs du premier album du groupe, "Kingdom Of The Night", paru en 1989. L'intro, celle de "Utopia" retentit, tandis que deux écrans présentent, sous forme de tunnel d'images aux allures de machine à remonter le temps, l'ensemble des visuels des différents albums du groupe. Nous sommes le 13 décembre 2009, et AXXIS fête ses 20 années d'existence. La célébration d'une carrière marquée par la constance et la persévérance, et couronnée d'un succès honorable, qui permet aux deux leaders du groupe, le chanteur Bernhard WEISS et son comparse Harry Oellers, de vivre de leur musique.

Une carrière également faite de ces fameux plans B, bricolages et rafistolages, qui permettent au groupe de faire plaisir à ses fans à moindre frais. C'est ainsi que ce DVD qui retranscrit l'anniversaire du groupe est un véritable produit low-coast, au niveau du packaging comme du contenu : pas de visuel, mais une pochette à la sobriété consternante. Et surtout, la mention « Official bootleg » qui rappelle que le montage a été fait à partir de vidéos, pour la plupart amateurs, captées durant le concert. Pour autant, le rendu est loin d'être cheap, et l'on s’accommode fort bien de ces plans, certes pas très chiadés, qui composent l'essentiel du concert (à noter que le son se fait pour sa part impeccable). Au contraire, ce bricolage rend même plus authentique la prestation du groupe, et nous permet de vivre au plus près du quintet cette date à marquer d'une pierre blanche.

AXXIS, donc, a vingt ans. « Les amis, c'est génial que vous nous applaudissiez encore après 20 ans », annonce un Bernhard WEISS rieur à l'assemblée fournie. Il y a pourtant de quoi, car le groupe allemand a mis les petits plats dans les grands pour l'occasion : un concert de 33 morceaux, marqué par la présence d'invités divers et variés. Sur les écrans, le défilement interrompu de photos issues des archives personnelles du groupe apporte un aspect familial à l’ensemble. De même que Bernhard se sent à l'aise face à son public, prenant le temps de demander à chacun ou presque d'où il vient (il est d'ailleurs surprenant de voir que des Français, des Australiens, des Géorgiens et des Suédois ont fait le déplacement).

La setlist est (forcément) aux petits oignons. Partant de ses albums les plus récents (les dynamiques "Blood Angel" et "Last Man On Earth" se font dantesques en live, le groupe revient peu à peu dans le temps, proposant des extraits de chacun de ses albums. Bernhard et son célèbre déhanché façon « tektonik » et l'excellent guitariste Marco WRIEDT, cadet de la troupe, concentrent naturellement tous les regards alors que les pépites s'enchaînent. La période post-2000 met en avant les albums "Back To The Kingdom" et "Time Machine", en l'absence remarquée de la chanteuse LAKONIA, présente sur les derniers albums d'AXXIS, avec qui le groupe s'est quitté en mauvais termes. "When The Sun Goes Down", seul extrait de l'excellent album "Eyes Of Darkness", voit le premier invité de la soirée, le bassiste Kuno NIEMEYER (membre du groupe entre 1998 et 2004) investir les planches pour interpréter ce brûlot bien trop rare en live.

Le temps d'un court entracte, et le groupe se présente, costard-cravate et chapeau haut de forme, pour un court set acoustique, duquel on retiendra, outre la bonne humeur d'un combo hilare et parfaitement à l'aise, duquel on retiendra l'enjoué "Kings Made Of Steel", la tendre ballade "Waterdrop" (un des rares extraits de l'album "The Big Thrill", ainsi que la dansante "Little War", devenue incontournable en concert. La deuxième partie « metallique » du set voit AXXIS jouer dans la nostalgie, reprenant les titres les plus convaincants des années 90, au rang desquels "Livin' in The Dark", "Flashback Radio", "C'est La vie" (non interprétée depuis fort longtemps), ou la lente "Face To Face" ont des allures de délectables sucreries. La ballade "Stay Don't Leave Me", interprétée en compagnie de Walter Pietsch (guitariste du groupe entre 1988 et 1998) marque une dernière accalmie avant une fin de concert foudroyante, puisque le groupe interprète deux raretés (deux titres composés en 1986) avant un rappel aux allures de réunion de famille, qui voit chacun des invités monter sur scène pour un "Na Na, Kiss Him Goodbye" que l'on chante à gorge déployée jusqu'à ce que les cordes vocales réclament leur dose de houblon.

S'ajoutent au concert en lui-même pléthore de bonus (interviews des membres du groupe et de fans, tombola, etc) ainsi qu'un double CD live reprenant l'essentiel du concert, les interludes en moins. De quoi rendre cette sortie tout bonnement indispensable pour les amateurs du Hard Rock burné des Allemands qui semblent bien partis pour nous offrir au moins quinze années supplémentaires à ce niveau, c'est tout ce qu'on leur souhaite ! Un bien bel objet.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


SHYLOCK
Walking Tall (2013)
BONFIRE 2.0




SHAKRA
Moving Force (1999)
Les "hell" vètes s'affirment


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Bernhard Weiß (chant)
- Harry Oellers (claviers)
- Marco Wriedt (guitare)
- Rob Schomaker (basse)
- Alex Landenburg (batterie)


1. Journey To Utopia
2. Utopia
3. Blood Angel
4. Last Man On Earth
5. Lady Moon
6. My Little Princess
7. When The Sun Goes Down
8. Wind In The Night
9. Kings Made Of Steel
10. Waterdrop
11. Heaven In Black
12. Little War
13. Touch The Rainbow
14. Better World
15. Livin' In The Dark
16. Flashback Radio
17. Brother Moon
18. Face To Face
19. C'est La Vie
20. Save Me
21. Drum Feature
22. Instrumental
23. Stay Don´t Leave Me
24. Hot Love
25. Kill Or Die
26. Young Souls
27. Never Say Never
28. Little Look Back
29. Kingdom Of The Night
30. Fire And Ice
31. Living In A World
32. Tears Of The Trees
33. Na, Na, Kiss Him Goodbye



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod