Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Jaded Heart, Fair Warning
- Membre : Luca Turilli's Rhapsody , Silent Force, 21 Octayne
 

 Site Officiel Du Groupe (418)
 Myspace Officiel Du Groupe (405)

AXXIS - Kingdom Of The Night (1989)
Par THE MARGINAL le 16 Juillet 2004          Consultée 6609 fois

C'est en 1989, une année décidèment faste pour le monde hard/heavy, que le premier album de Axxis voit le jour. Ledit album s'intitule "Kingdom of the night" et inaugure un parcours long, constant et respectable pour le combo allemand. Celui-çi, qui était alors composé de Bernhard Weiss(chant, guitare), Walter Pietsch(guitare), Werner Kleinhans(basse) et Richard Michalski(batterie), était à l'époque considéré comme un solide espoir de la scène hard-rock allemande.

Axxis confirme d'ailleurs les espoirs que certains plaçaient en eux en délivrant un album solide, bien produit. Quelques notes de guitares acoustiques servent d'intro au premier titre "Living in a world", un mid-tempo de hard mélodique au refrain typiquement germanique et fort agreable à écouter, et la machine Axxis est lancée. Et enchaine avec "Kingdom of the night" et "never say never"; 2 titres mélodiques et puissants dans la lignée de l'opener-track, mais néanmoins empreints d'une touche metal qui evite au quartette de tomber dans la redite. On ne s'ennuie pas une seconde avec cette galette: en effet, celle-çi propose des titres de premier choix. Qu'il s'agisse de titres mélodiques flirtant avec le hard FM comme "Love is like an ocean" et "The moon", d'un morceau typiquement big-rock immédiat tel que "For a song"(avec son intro a cappella) ou d'un up-tempo endiablé 100% rock n'roll comme "Kings made of steel"; Axxis nous épate par sa capacité à varier les plaisirs avec brio et beaucoup d'aisance.

Dans le registre des ballades, Bernhard Weiss et ses acolytes se debrouillent plutôt bien. "Fire and ice" est l'exemple typique de la power-ballad imparable: belles mélodies, refrain fédérateur avec choeurs chantés de façon juste à l'appui. L'autre ballade "Tears of the tree" connait un début plutôt laborieux, mais sa progression crescendo et ses arrangements subtils lui permettent d'être appreciée à sa juste valeur.

On trouve aussi sur cet album une version allongée de "Living in a world" à la fin de l'album et, pour ma part, j'ai tendance à la trouver inutile: la version originale suffisait largement à mon avis.

Quoi qu'il en soit, ce premier effort discographique de Axxis est une belle réussite et ceux qui aiment les jolis solos de guitare, les chansons efficaces qui fleurent bon les 80's avec, en complément, quelques nappes de claviers, devraient être comblés avec ce "Kingdom of the night" qui avait connu à l'époque un joli succès chez nos voisins d'Outre-Rhin.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


The HELLACOPTERS
Payin' The Dues (1997)
Chef d'oeuvre explosif des hellacopters




GEORGIA SATELLITES
In The Land Of Sin And Salvation (1989)
3ème bon album consécutif du groupe americain


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Bernhard Weiß (vocals)
- Walter Pietsch (guitars)
- Werner Kleinhans (basse)
- Richard Michalski (drums)


1. Living In A World
2. Kingdom Of The Night
3. Never Say Never
4. Fire And Ice
5. Young Souls
6. For A Song
7. Love Is Like An Ocean
8. The Moon
9. Tears Of The Trees
10. Just One Night
11. Kings Made Of Steel
12. Living In A World (extended Version)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod