Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Metallica, Iron Savior, Paragon, Soulhealer
- Membre : The Ferrymen, Squealer, Pyracanda, Almanac, Age Of Silence, Grave Digger, Axxis
- Style + Membre : Refuge
 

 Site Officiel (52)
 Bandcamp (47)

RAGE - Secrets In A Weird World (1989)
Par JEFF KANJI le 25 Novembre 2021          Consultée 227 fois

Il y a une chose que permet de confirmer "Secrets In A Weird World", c'est que la nouvelle formation en trio Schmidt/Efthimiadis/Wagner est efficace et n'aura pas tardé à se rôder. Et autant en profiter, car jusqu'au départ de Manni, RAGE va effectuer des progrès clairs et même réussir enfin à se faire remarquer.

Si "Perfect Man" n'était pas parfait, il laissait quand même quelques espoirs, porté par le redoutable "Don't Fear The Winter". Son successeur s'amuse déjà avec les éléments orchestraux, même si c'est plutôt marginal. Mais l'EP qui le précède, "Invisible Horizons", est prometteur. Ce déjà cinquième album confirme les espoirs placés dans "Perfect Man" en améliorant le point névralgique qu'est la qualité d'écriture.

"Invisible Horizons" bien sûr, sur lequel j'ai l'occasion de m'exprimer davantage sur la chronique dédiée, le premier titre "Time Waits For No-One" où le chant aigu de Peter crispe encore un peu, mais dont la structure est limpide et donne envie d'être suivie. Il y a de plus en plus de riffs efficaces, et l'écoute de l'album dans son intégralité n'est plus une difficulté. Si peu de morceaux peuvent concourir au titre d'incontournables, les brûlots Speed Metal que sont "The Inner Search", ce "Without A Trace" en trompe-l'œil ou encore le débridé "Talk To Grandpa" font franchement du bien.

RAGE manque encore de régularité, mais il vient alors de sortir son premier bon album. Difficile d'augurer de la suite des évènements, mais la montée en puissance est réelle et mérite alors d'être saluée devant tant d'efforts et d'endurance.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


SABATON
Heroes On Tour (2016)
To Wacken and back




SAXON
The Eagle Has Landed (1982)
Le Live emblématique de la NWOBHM


Marquez et partagez




 
   ODIN

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- Peavy Wagner (chant/basse)
- Manni Schmidt (guitare)
- Chris Efhtimiadis (batterie)


1. Intro (opus 32 Number 3)
2. Time Waits For No One
3. Make My Day
4. The Inner Search
5. Invisible Horizons
6. She
7. Light Into The Darkness
8. Talk To Grandpa
9. Distant Voices
10. Without A Trace



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod