Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (3)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Bon Jovi, Danger Danger, Satan Jokers, The Darkness
- Membre : Roadhouse, Riverdogs

DEF LEPPARD - Slang (1996)
Par POWERSYLV le 1er Décembre 2002          Consultée 4524 fois
DEF LEPPARD n'est pas réputé pour sortir promptement ses albums. Depuis le moyen Adrenalize (où on avait vu le groupe faire du "sous-Hysteria", avec certes un succès commercial de taille, même s'il ne fut pas à la hauteur de son illustre prédécesseur), 4 ans se sont écoulés. Les fans n'avaient eu que la compilation Vault (livré avec un mini-live) et quelques morceaux de bandes originales de films (je pense à Beavis And Butt-head et Last Action Hero) à se mettre sous la dent.
Conscient qu'il fallait réorienter quelque peu la musique afin de ne pas proposer un Hysteria III qui aurait sans doute lassé les fans, le groupe prend un risque avec ce nouveau matériel. Pari audacieux car, même s'il conserve son identité (le chant caractéristique de Joe Elliot, les choeurs, la batterie qui ressemble parfois à une boîte à rythme (ce qui m'agace un peu je dois dire), quelques bidouillages electroniques...), le groupe a su donner des couleurs à ses morceaux là où un Adrenalize paraissait quelque peu terne.

Ce qui fait que la disque passe cette fois comme du petit lait grâce aux diverses ambiances : airs orientaux sur le très bon "Turn To Dust", résurgence d'une musique plus musclée et catchy sur "Slang" et l'excellent "Deliver Me", un final plus puissant et plus "mystique" sur "Pearl Of Euphoria", les incontournables ballades "All I Want Is Everything" (que je trouve dans l'esprit du "One" de U2 par les sonorités des guitares), "Breathe A Sigh" et "When Does Love Goes When It Dies"... La musique du groupe a donc quelque peu évolué sans se durcir, ce qui me fait dire à nos amis du bourrinage de passer leur chemin car ce n'est pas encore aujourd'hui que vous entendrez les léopards faire du thrash, le rythme étant en majorité mid-tempo.

Un album plus aventureux, plus attachant, plus humain que le précédent, qui malgré tout marquera un certain déclin dans les ventes pour les rockers de Shefield. Une remarque au passage : la pochette qui se démarque des oeuvres très "vues de l'esprit" des albums précédents, et le nom du groupe qui n'a pu été découpé à la hâche :)) Le style de disque avec lequel on se repose après sa journée de travail et que j'ai redécouvert récemment.
Eminemment sympathique.




Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Rick Allen (batterie,choeurs)
- Vivian Campbell (guitare,choeurs)
- Phil Collen (guitare,choeurs)
- Joe Elliott (chant)
- Rick Savage (basse,choeurs)


1. Truth?
2. Turn To Dust
3. Slang
4. All Iwant Is Eveything
5. Work It Out
6. Breathe A Sigh
7. Deliver Me
8. Gift Of Flesh
9. Blood Runs Cold
10. Where Does Love Go When It Dies
11. Pearl Of Euphoria



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod