Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  LIVE

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1980 3 On Through The Night
1981 3 High' N' Dry
1983 4 Pyromania
1987 3 Hysteria
1992 3 Adrenalize
1996 2 Slang
1999 2 Euphoria
2002 2 X
2008 1 Songs From The Sparkle Loun...
2015 1 Def Leppard
2022 Diamond Star Halos

E.P

1979 The Def Leppard E.P..

REPRISES

2006 1 Yeah!

ALBUMS LIVE

2011 Mirrorball - Live & More
2017 And There Will Be A Next Time....
2021 When The Walls Came Tumbling D...

COMPILATIONS

1993 Retro Active
1995 Vault

VHS/DVD/BLURAYS

1988 Historia / Live: In The Round ...
2002 1 Visualize+video Archive
2013 Viva! Hysteria

ALBUMS TRIBUTE

2001 1 Leppardmania
 

1980 On Through The Night
1982 High'n''dry
1983 Pyromania
1987 Hysteria
1992 Adrenalize
1996 Slang
2015 Def Leppard
2022 Diamond Star Halos
 

- Style : Bon Jovi, Grand Design, The Darkness , Satan Jokers, Danger Danger
- Membre : Riverdogs, Dio, Roadhouse, Girl
- Style + Membre : Gogmagog
 

 Site Officiel (905)
 Chaîne Youtube (1372)
 Soundcloud (842)

DEF LEPPARD - When The Walls Came Tumbling Down, New Theatre, Oxford 1980 (2021)
Par MYLES le 12 Avril 2022          Consultée 1312 fois

Angleterre 1980. Le monde subit la guerre froide et l’ultra libéralisme thatchérien s’impose partout dans le pays. Pour les jeunes de l’époque s’ils ne sont pas issus d’une classe aisée, l’avenir est plutôt lié à une condition prolétaire basse qui a comme débouché l’usine ou la mine (lisez l’histoire de Biff Byford de SAXON pour vous en convaincre).
Les fenêtres de tir pour en échapper sont minces mais la musique est une de ces échappatoires. De plus l’Angleterre de par sa géographie d’île est un chaudron où les idées fusent et l’émulation est très présente. On parle d’une scène bourgeonnante qui sous le nom de New Wave Of British Heavy Metal va agglomérer des groupes anciens, désireux d’enfin percer (JUDAS PRIEST dont DEF LEPPARD va, pour son premier album, partager le producteur qui a fait le Live "Unleashed In The East" et va s’illustrer sur "British Steel", sorti le mois suivant !!) et de jeunes loups aux dents longues (IRON MAIDEN en tête mais aussi SAXON, ANGEL WITCH etc.).

Les références sont le Hard 70s (THIN LIZZY, LED ZEPPELIN, STONES, UFO etc.) mais en plus de ça DEF LEPPARD met en avant un sens profond de la mélodie (en lien avec ses plus grosses influences que sont le Glam Rock anglais de SLADE, BOWIE, T-REX, MOTT THE HOOPLE et évidement les KINKS, QUEEN et les BEATLES comme références ultimes ; on s’en rendra d’ailleurs bien compte quand ils publieront "Oh Yeah!" en 2006).
D’ailleurs la photo intérieure de Steve Clark est explicite : la Les Paul de Jimmy PAGE sur une chemise bouffante bien glam digne de Marc BOLAN.

Ils sont jeunes, fougueux, ne calculent pas et ils envoient la sauce, tout en restant cependant professionnels : carrés et en aucun cas bordéliques. Ça chante juste ça joue en place et aucun n’empiète sur son voisin. De plus à la différence de live multi retouchés (et Dieu sait qu’ils sont légion) on a là, la version pure et sans retouche ; du coup l’intensité et la véracité de la prestation n’en est que plus éloquente. Le son est très bon et pour cause : comme "On Through the Night "en était à sa sixième semaine dans les charts, les managers de l’époque l’avait fait enregistrer et voulaient le sortir en EP live (idée passée à la trappe entre temps).

La quasi-totalité du premier et essentiel premier album est évidement de sortie tout comme quelques extraits de ce qui va donner le second Lp (quand bien même les paroles divergent et certaines intros sont différentes) "Medicine Man" qui va devenir, amputé de cette intro, "Rock! Rock! Till You Drop". "Lady Strange" fait lui aussi office d’inédit (il ne paraitra que l’année suivante sur "High And Dry" donc avec un pont modifié ; ici il est plus sauvage, plus Hard, la version studio amenant un passage calme et tout en nuance). Quant à "When The Rain Falls" il va devenir "Let It Go" sur "High And Dry" ! "Good Morning Freedom" est lui inédit total (il ne sera pas réutilisé en tant que tel mais ressurgira en intro du concert "Viva! Hysteria").
Ce Live est essentiel (capté le 26 octobre 1980 à Oxford devant 1800 fans) car il est une capsule temporelle ou DEF LEPPARD n’est pas américanisé en mode fm et où il joue comme il ne jouera plus jamais : hargneux et juvénile. Ce concert n éclipse pas ceux de "In The Round In Your Face" par exemple de la tournée "Hysteria" mais le complète. À l’instar des vrais grands artistes DEF LEPPARD a eu plusieurs vies, a su mûrir et se transformer. Ce Live en est la preuve. De plus le personnel est aussi un instantané qu’on ne verra plus : Rick Allen a encore ses deux bras et Pete Willis est là.

Morceaux à écouter en priorité : TOUS ! C’est un Live, une expérience, pas un recueil de singles ou un album sans lien entre les chansons. Là on parle de sueur de Rock et d’unité. C’est un tout, c’est un Live !!!

A lire aussi en HEAVY METAL :


URIAH HEEP
Wonderworld (1974)
Heavy metal




ICED EARTH
Plagues Of Babylon (2014)
Un album qu'il ne faut pas fuir comme la peste !


Marquez et partagez




 
   MYLES

 
  N/A



- Joe Elliott ( chant)
- Steve Clark ( guitare)
- Pete Willis ( guitare)
- Rick Savage ( basse)
- Rick Allen ( batterie)


1. When The Walls Came Tumbling Down
2. It Could Be You
3. Rock Brigade
4. Satellite
5. Medicine Man
6. Answer To The Master
7. When The Rain Falls
8. Sorrow Is A Woman
9. Good Morning Freedom
10. It Don't Matter
11. Overture
12. Lady Strange
13. Getcha Rocks Off
14. Hello America
15. Wasted
16. Ride Into The Sun



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod