Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  E.P

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


E.P

2021 Perception
2022 Deception
 

 Facebook (80)

DYSTOPICA - Deception (2022)
Par JOHN DUFF le 23 Janvier 2023          Consultée 2073 fois

On a souvent tendance à encenser les veilles formations, les groupes mythiques, moi le premier, mais il faut parfois être curieux car on peut tomber sur de belles choses. C'est le cas avec DYSTOPICA, que j'ai découvert lors de mes vagabondages sur le net. C'est une jeune formation américaine (et par jeune cela comprend l'âge des membres et l'âge du groupe) qui a sorti son premier EP, "Perception" en 2021. Moins d'un an plus tard, "Deception" voit le jour et c'est cet EP qui nous intéresse aujourd'hui. Ce qui m'a tout de suite accroché chez DYSTOPICA c'est la lourdeur des riffs couplée à la voix de Becky Brideau.

Premier point, la longueur des morceaux. Ici on dépasse juste une fois les quatre minutes, DYSTOPICA, malgré ses éléments Doom, privilégie l'impact dans sa composition et c'est tant mieux. D'entrée de jeu, les riffs se veulent lourds avec les lignes de guitare doublées à la tierce par Rob Muller. Erich Bender déroule efficacement derrière ses fûts et surtout, le chant habité de Becky Brideau est impeccable. Il le sera tout le long de cet EP et est clairement le point fort du groupe. Ses variations vocales sont bien amenées, tantôt rugueuse, tantôt douce et mélancolique mais toujours juste. On pourrait lui reprocher d'être presque trop passive par moment ("Narcissist") mais c'est justement cette approche assez originale qui m'accroche.

Parler de DYSTOPICA en évoquant seulement sa chanteuse serait réducteur car en terme musical, ses camarades s'en sortent très bien également. Aidé par une grosse production, le groupe ne se contente pas de livrer du gros riff. Ici, tout est mesuré. Le schéma des compositions est souvent le même avec des couplets plutôt vindicatifs/pêchus avant de découler sur des refrains plus aérés, plus sombres. L'effet de surprise est présent également et c'est devenu trop rare de nos jours. Écoutez "It's Not Enough" et vous m'en direz des nouvelles ! Dès l'intro, on pense partir sur quelque chose de Doom mais finalement on se prend en pleine face des riffs à limite du Thrash avec (encore une fois) une grosse prestation de Becky Brideau.

Vous voulez du moment épique ? Le break de "Time Is Screaming" mêlant double-pédale, blast et voix habitée ou encore l'énorme final "It's Not Enough", agressif dans son approche comme dit plus haut dans la chronique. La pépite de cet EP est sans aucun doute "For You", le titre le plus "accessible" mais qui lorgne largement vers le Doom avec un son massif des guitares et un superbe refrain qui ne me laisse pas indifférent (*). Plus globalement, j'ai vraiment apprécié cette ambiance sombre et oppressante qui plane tout au long de cet EP, le tout magnifié par la prestation de Becky Brideau.

Comme l'ami Kol, j'apprécie de plus en plus ce format EP qui permet de ne pas subir de remplissage. Si je le place en Sélection sur NIME c'est parce qu'il est bon de bout en bout et que je crois au futur de DYSTOPICA. On est clairement face à 18 minutes de haute volée, assurées qui plus est par de jeunes metalheads. Si la relève prend cette direction, je suis plus qu'enthousiaste de la prendre avec elle.

(*) Everything I have to tolerate, I do for you
All the sacrifices I make, I make for you
If you only knew what I put myself through
Would you take my hand, understand, or leave me too?
.

A lire aussi en HEAVY METAL par JOHN DUFF :


BLOODRITE
The First Rite (2023)
Heavy Metal is the law




ABSOLVA
Flames Of Justice (2012)
Un démarrage en trombe !


Marquez et partagez






 
   JOHN DUFF

 
  N/A



- Erich Bender (batterie)
- Becky Brideau (chant)
- Rob Muller (guitare)


1. Redemption
2. Narcissist
3. For You
4. Time Is Screaming
5. Not Enough



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod