Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (15)
Questions / Réponses (3 / 10)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Arcturus, BØrknÅgar, Aura Noir, Mysticum

ULVER - Bergtatt (1995)
Par POSSOPO le 15 Avril 2004          Consultée 13634 fois

Comment parler d’ULVER sans tomber dans une accumulation de superlatifs redondants? Non content de renouveler à chaque nouvel album son univers musical, il se permet à chaque fois de nous éblouir de son talent aux innombrables facettes. Chaque nouvelle livraison révèle une beauté différente mais tout aussi envoûtante. A ce propos, la première de ses merveilles se nomme Bergtatt, qui après traduction devient envoûté, ensorcelé. Comme il fallait s’en douter, ce titre bien que dangereusement prétentieux résumera assez bien votre état après que vous vous soyez plongé dans le monde dont il ouvre les portes.

Composé à une époque de grande agitation autour de la scène black metal norvégienne, Bergtatt a un effet apaisant qui permet déjà à ULVER de se démarquer du reste de la scène scandinave. Garm, leader omnipotent de cette entité appelée à un avenir artistiquement flamboyant, affirmait à cette époque haut et fort ses croyances, dont ce fameux rejet du christianisme. Mais alors que Fenriz ou Samoth livrent leurs émotions sous la forme d’une haine vengeresse, Kristoffer Rygg (patronyme légal du chef de clan) et ses hommes ont composé ici une symphonie pastorale et héroïque qui rend hommage à leurs ancêtres sans se focaliser sur leur ennemi viscéral et ses édifices à la croix dominatrice.

Jamais le black metal n’a paru à la fois aussi douillet, accessible, presque caresseur, et pourtant sincère et à la violence sous-jacente. Un chaud et confortable manteau acoustique et traditionnel laisse entrevoir des frusques de guerrier et le scintillement discret mais réel d’une épée déjà baptisée au combat et prête à reprendre sa valse belliqueuse.
Entre passages épiques décorés d’un chant viking posé et magnifique, longs intermèdes folk durant l’un desquels une flûte gracile jouée par le batteur AirawikiaR use de son droit d’expression avec le meilleur à propos et accès de fureur majestueux, Bergtatt possède une beauté rurale et agreste et nul ne peut rester insensible à sa sérénité magnifique.

Alors qu’ENSLAVED parvient parfois difficilement à joindre les éléments viking et black pourtant tous deux caractéristiques de sa musique, ULVER, en bonne marieuse, les fait cohabiter en les rendant indispensables l’un à l’autre. Pour exemple, le chant scandinave se mêle parfois à des cris black jamais excessifs. Les innombrables éléments acoustiques s’accordent harmonieusement avec les envolées électriques donnant un caractère presque cinématographique à la musique, faite de temps forts et faibles admirablement dosés.

La majorité des disques de black se repaissent jusqu’à l’exagération de deux tendances fâcheuses. Bergtatt n’est ni vindicatif, ni pompeux. Bergtatt ne sombre pas dans un clientélisme ennemi de l’art. Bergtatt parle paisiblement à vos sens. Bergtatt est beau.

Coup d’essai, coup de maître? Non, car ce premier opus est déjà un aboutissement, pas une vulgaire tentative aussi réussie qu’elle soit. Il ne connaîtra aucun successeur ce qui, certes de façon horriblement artificielle, ajoute encore à la majesté d’une œuvre à l’unicité magique.

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


BLUT AUS NORD
Mort (2006)
Black indus ambient




NEGURÃ BUNGET
Om (2006)
Spiritualité païenne

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   BIONIC2802
   POSITRON
   ZODD

 
   (4 chroniques)



- Håvard Jørgensen (guitare)
- Erik Olivier (batterie)
- Hugh Stephen James Mingay (basse)
- Kristoffer Rygg (chant)
- Knut Magne Valle (guitare)


1. Troldskog Faren Vild
2. Solen Gaaer Bag Aase Ned
3. Graablick Blev Hun Vaer
4. Een Stemme Locker
5. Bergtatt - Ind I Fjeldkamrene



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod