Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Scorpions, Voodoo Smile, White Lion, Headrush, Locomotive Breath
- Membre : House Of Lords, Night Ranger, Rainbow, Roland Grapow , Rough Cutt, Ted Nugent , Ufo, Yngwie Malmsteen , Hear 'n Aid, Great White, Foreigner, Doro, Dio, Blue Öyster Cult, Accept, George Lynch , Winger
- Style + Membre : Quiet Riot, Ratt, Whitesnake, John West , John Norum , Europe, Alice Cooper, Lynch Mob, Msg, Sweet & Lynch
 

 Site Officiel (320)
 Myspace (273)
 Chaîne Youtube (395)

DOKKEN - Erase The Slate (1999)
Par THE MARGINAL le 31 Janvier 2003          Consultée 5216 fois

Après une reformation pas franchement réussie avec l'album "Dysfunctional" en 1995, et un album suivant("Shadowlife") catastrophique tant sur le plan artistique que commercial, beaucoup ont perdu espoir en Dokken, d'autant que George Lynch a de nouveau quitté le groupe en 1998.

George Lynch parti reformer Lynch Mob et s'essayer au hip-hop, Dokken a décidé de poursuivre sa route en compagnie de Reb Beach(ex-Alice Cooper, ex et futur Winger). Et a retrouvé des couleurs avec "Erase the slate", de loin le meilleur album depuis "Back for the attack" (1987). Finies les grungeries du précédent album, Dokken redevient Dokken. L'album débute de façon magistrale avec 3 fantastiques perles d'affilée, qui ont largement leur place aux côtés des classiques du groupe: tout d'abord, le title-track: un up-tempo explosif, survitaminé sur lequel la section basse/batterie arrache tout sur son passage(écoutez un peu le boulot qu'abat Jeff Pilson: quel bassiste fantastique !!). Ensuite, "Change the world" avec son refrain imparable et "Maddest hatter", avec ses choeurs sur le refrain qui font penser à Queen au meilleur de lui-même et ses guitares survoltées,accélérées à la fin.

D'autres titres intéressants sur l'album valent également le détour: "Drown", "Voice of the soul", "One"(une reprise de Three Dog Night, un célèbre groupe pop US des années 60/70), ainsi que "Crzay Mary go round", une chanson très rock interprétée(avec brio) par le batteur Mick Brown. En cerise sur le gateau, Dokken nous gratifie de 2 ballades splendides: "Whio believe", une power-ballade bluesy et "In your honor", un titre acoustique plein d'émotion et de sensibilité.

Seuls "Shattered" et "Haunted Lullabye" me semblent un ton en dessous de l'ensemble, mais le groupe joue remarquablement bien. Quand à Reb Beach, à défaut d'avoir totalement fait oublier George Lynch, il est à créditer d'un excellent travail(ses soli sont vraiment superbes) et s'est remarquablement fondu dans le groupe.
Et même si "Erase the slate" ne s'est pas énormèment vendu, ça fait quand même rudement plaisir de retrouver un Dokken à la fois inspiré et fringant.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


RATT
Ratt&roll 8191 (1991)
Hard rock




JOKER FIVE SPEED
Rock N' Roll Is A Motherfucker (2006)
Compilation posthume très orientée rock n'roll


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
   MULKONTHEBEACH

 
   (2 chroniques)



- Don Dokken (chant)
- Reb Beach (guitare)
- Jeff Pilson (basse)
- Mick Brown (batterie)


1. Erase The Slate
2. Change The World
3. Maddest Hatter
4. Drown
5. Shattered
6. One
7. Who Believes
8. Voice Of The Soul
9. Crazy Mary Goes Round
10. Haunted Lullabye
11. In Your Honor
12. Bonus Track



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod