Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2003 Für Immer (dvd)
 

- Style : Nightmare, Lee Aaron
- Membre : Warlock, Kamelot, Dokken, Rainbow, Axel Rudi Pell , Ez Livin'
 

 Site Officiel (437)
 Myspace (319)
 Site Officiel (418)

DORO - Angels Never Die (1993)
Par GEGERS le 25 Novembre 2017          Consultée 812 fois

Un bon album de DORO, dans les années 90, ce n'est pas si évident que cela à trouver. Très vite, la chanteuse a eu à cœur d'expérimenter, pour assouvir des envies d'évolution artistique, très certainement, mais aussi pour ne pas sombrer corps et âme à une époque où le Hard Rock traditionnel, fût-il féminin, n'avait plus vraiment le vent en poupe. La chanteuse n'est pas la seule perdue. 1993, c'est notamment l'année de sortie du "Objection Overruled" d'ACCEPT ou de "Chameleon" d'HELLOWEEN... Pas vraiment une année bénie.

Pourtant, "Angels Never Die" constitue comme un sursaut, un retour aux affaires après le bien moyen "True At Heart". Pour le concevoir et le mettre en boîte, la chanteuse fait appel à Jack Ponti et Vic Pepe, connus pour avoir notamment produit et écrit des morceaux pour BON JOVI, ALICE COOPER, BATON ROUGE ou encore BONFIRE. DORO, enregistre son quatrième album dans le New Jersey, et ces sessions constituent sans doute les seules fois où les morceaux qui le constituent seront interprétés sur le territoire américain, puisque l'album n'y sera pas distribué ! Après un "True At Heart" résolument américain, c'est un camouflet pour la chanteuse qui voit sa popularité décroître un peu plus chaque année.

La force de "Angels Never Die" réside dans son absence totale de prise de risque. Biberonnés au Hard Rock 80s, Ponti et Pepe conçoivent un album taillé sur mesure pour DORO, constitué de riffs simples et efficaces, entrecoupés de ballades raisonnablement poignantes. Seul le clip antiraciste de "Bad Blood" sort quelque peu des sentiers battus et offrira une maigre exposition médiatique à la chanteuse. Le morceau lui, n'a pas grand intérêt. Cet album donc, est très accessible. Le schéma des titres qui le constituent se répète à l'envi, et se base généralement sur la présence d'un riff fort et marquant, sur lequel vient se greffer un refrain fédérateur. "All I Want" en est l'exemple-type. Quatre accords, répétés à l'envi, mais portés par une énergie salvatrice qui séduit sans aucune arrière pensée. Ça marche, car l'auditeur se retrouve en terrain familier, et est séduit sur ses bas instincts. "Angels Never Die", c'est un peu le Marc Lévy du Hard Rock : pas besoin de réfléchir, il suffit de tourner les pages. Si cette démarche aurait pu causer du tort à DORO, elle se fait salvatrice en cette période troublée.

Les morceaux Hard sont tous bien construits, débutant par un riff imparable ou un solo rageur ("Cryin'"), et ne souffrent en surface d'aucune faiblesse. Les ballades, nombreuses, peinent à maintenir notre intérêt, et si on se retrouve happé par la beauté gothique de "Born To Bleed" et la délicatesse de "Alles Ist Gut", les autres nous laissent de marbre. Reste que cet opus, sans donner l'impression de forcer, s'impose naturellement comme le meilleur album de DORO publié dans cette décennie qui ne lui aura pas été favorable par ailleurs. Un cru aux ambitions modestes, mais fort appréciable de par son efficacité infaillible.

3,5/5.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


The POODLES
Tour De Force (2013)
Au poil !




AXXIS
Access All Areas (1991)
Une chienne de carrière


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Eye On You
2. Bad Blood
3. Last Day Of My Life
4. Born To Bleed
5. Cryin'
6. You Ain't Lived (till You're Loved To Death)
7. So Alone Together
8. All I Want
9. Enough For You
10. Heaven With You
11. Don't Go
12. Alles Ist Gut



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod