Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
108 commentaires notés  
[?]



Metallica
Death Magnetic

le 02 Février 2010 par ANTO


Ce disque est une succession de morceaux qui reprennent avec moins d'inspiration la recette des morceaux du passé. Le morceau "The Day That Never Comes" en est un parfait exemple, c'est exactement la même structure et la même progression que "One". J'ai beau réécouter l'album, je n'arrive pas à accrocher et c'est même l'ennui qui s'installe.

Cet album est un fiasco créatif qui plaît certainement à beaucoup de monde et qui peut servir d'introduction à ceux qui ne connaissent pas encore le groupe, mais qu'on ne vienne pas me dire que c'est le grand retour de METALLICA.

le 31 Janvier 2010 par KINGKILLING


En 2003 METALLICA sort un "St Anger" pas mal mais avec une produc' horrible (merci Bob Rock).
Après 5 ans de concerts explosifs METALLICA revient avec un nouveau album, peut on appelle ca un album, non, c'est un chef d'œuvre !
Enfin voici le digne successeur du "Black Album" ! Ouf, on a attendu quand même 17 ans ! Entre temps METALLICA a sorti des albums bon mais pas à la hauteur des 5 précédents (surtout "Load", un fiasco) !
Pourquoi METALLICA est revenu à ces racines Thrash ? A cause de M. Rubin ? Ou es tout simplement une envie de renouer avec le succès ? Personne ne le sait a priori !
L'album s'ouvre sur une chanson très speed "That Was Just Your Life" digne des "Blackened" ou "Fight Fire With Fire" dans cet chanson il y a enfin un son de caisse claire acceptable (ouf !!!) et surtout le grand retour du maitre des soli de guitare je nomme Kirk "The Ripper" Hammett qui nous fait un solo extrêmement rapide et excellent.
L'album se poursuit sur le assez bien "The End Of The Line", chanson que moi personnellement je n'aime pas trop le tempo n'est pas très bien, dommage, mais METALLICA se rattrape avec un bon refrain.
Puis suit le très bon "Broken, Beat & Scarred" j'adore la partie après le deuxième refrain, elle est magnifique.
Après vient le chef d'œuvre de l'album "The Day That Never Comes" mais quelle plaisir à l'écoute voici le vrai METALLICA, la chanson s'ouvre sur une ballade (magnifique guitare de Hetfield sur cet chanson) puis vient un refrain énergique, puis on repart avec une seconde ballade (la même que la première en fait) puis quand M. Hetfield crie les "This I Swear" c'est parti pour du très très très bon Thrash comme METALLICA sait le faire et en prime un super solo de Hammett. A peine a-t-on le temps de s'en remettre que vient le mystérieux et très bon "All Nightmare Long" qui ressemble (je pense) a un "Harverst Of Sorrow".
Puis vient le deuxième single de l'album "Cyanide" (joué dans "Taratata"). Bon bah c'est une bonne chanson tout simplement ! Après vient la ballade de l'album, la suite des "The Unforgiven" (bonne chanson mais la ballade est moyenne comme le solo). Puis vient une chanson qui fait office de remplissage, "The Judas Kiss", après c'est un instrumental vraiment moyen.
Et l'album se finit par le très rapide "My Apocalypse" que du plaisir à l'écoute avec un solo génial.
Au final "Death Magnetic" est un super bon album de METALLICA (il ressemble à "...And Justice For All" dans le fond). Vive le prochain METALLICA.




le 30 Janvier 2010 par J.BEURRE


Bin ! A mon humble avis, cette galette est un poil surfaite et plutôt surestimée. Certaines compos sentent le réchauffé à gros bouillon. Les riffs sont d'une simplicité biblique ( "The Judas Kiss", "The Unforgiven III").
On donne même carrément dans le copier-coller avec "The Day That Never Comes".

LARS, derrière ses fûts fait comme d'hab', le minimum syndical. Ah c'est clair, sa batterie ne risque pas de le poursuivre en justice pour coups et blessures.

KIRK ? Pouf ! Quasiment certain qu'après 3 petites semaines de pratique, ma tante Germaine serait capable d'en faire tout autant.

Et pis ! Hé ho du bateau ! Où est passé ce brave Robert TRUJILLO ???
Ils l'ont emmuré ou quoi ?? (ferait mieux de se reconvertir dans la spéléologie le Roberto !)

Et puis, c'est quoi ces plans à deux balles qu'ils nous ont pondu là les METS. Si l'on excepte "The End Of The Line" et "All Nightmare Long" (cette dernière étant selon moi LA réussite de l'album), les autres compositions sont plutôt fades, bateau ("Cyanide") voire poussives ("Suicide & redemption").
J'irai même jusqu'à dire que l'on frôle le ridicule avec "My Apocalyspe" (compo vraiment insipide).

Bref ! La plupart des morceaux n'ont pas d'épaisseur. Ils sont aussi plats qu'une limande. Je ne sens aucune spontanéité dans tout ça.
La bande à HETFIELD a voulu faire plaisir à ses fans en effectuant un retour aux années 80. Et ben au final, ça nous donne un grand PLOUF dans l'océan de l'absurdité.

Je ne me retrouve plus du tout dans ce thrash d'un autre âge complètement surannée.

Vais vous dire moi. Avant de rentrer en studio, les METS auraient mieux fait de fumer la moquette de leurs salons. Peut être que ça leur aurait donné une impulsion créatrice parce que là Nada !
JAMES et ses copains se FOUTENT de notre tronche.
Ils nous pondent des trucs complètement datés pour écoliers de douze ans. Et je parle même pas de la production. Ils ont fait leur truc au fond d'un puit ou quoi ??

25 années de carrière pour nous pondre ça !

Nous sommes définitivement à des années lumières des magnifiques "KILL'EM ALL", " RIDE THE LIGHTNING" et "MASTER ..." (sniff !)

Un tout petit 1,5/5.

le 26 Janvier 2010 par PIERRE1233


J'ai toujours dit qu'il y a 2 grands types de fans de Metal, je parle du Metal au sens large. Il y a d'abord celui qui veut du nouveau à chaque fois, celui qui aime que son groupe préféré évolue d'album en album. Et il y a totalement l'inverse, celui qui aime le style précis d'un artiste et ne veut pas le voir évoluer ou changer de style. Pourquoi changer une formule gagnante ? Pour la grosse majorité des groupes que j'aime, je me situe dans la seconde catégorie.

METALLICA fait partie des groupes que je ne veux pas voir changer de style. J'ai en fait accepté le "Black Album", car s'il n'était pas aussi Thrash qu'un "Ride The Lightning" ou un "Master Of Puppets", il restait assez sombre, lourd et brutal et équivalait n'importe quel album de Metal traditionnel selon moi. C'est après que ça se gâte. "Load", "Reload", "St-Anger". Le trio des indésirables, des albums détestés. Si METALLICA demeurait une machine de guerre indestructible au moment de mettre le feu à des stades pleins, on ne pouvait plus en dire autant quant à leurs albums. Je n'attendais donc plus grand chose de METALLICA côté studio. Est alors venu "Death Magnetic". La production est excellente, le son n'a jamais été aussi bon sur un album de METALLICA (Je reviendrai là-dessus un peu plus tard). La batterie a enfin un son parfait contrairement au dernier album, la voix d'Hetfield est en très grande forme, Trujillo est un dieu de la basse, les riffs sont rapides, précis et vous prennent à la gorge.

Ce retour au Thrash "pur" est très visible dès la première chanson, excellente et rentre-dedans, même si on sent qu'il reste encore de subtils éléments dérivés de "St-Anger". Tout comme un "Blackened", un "Fight Fire With Fire" ou un "Battery", "That Was Just Your Life" débute tranquillement avant de littéralement exploser. Débouche alors "The End Of The Line", qui reprend, je trouve, des éléments de la chanson "Master Of Puppets". Jusqu'à date: note parfaite. Suit "Broken Beat & Scarred" avec son intro géniale. Plus le morceau avance, plus on se fait vraiment à l'idée: METALLICA, le vrai, est de retour! La ballade à succès "The Day That Never Comes" offre une bonne montée en puissance mais, je l'ai peut-être trop entendue à la TV, j'ai été vite fatigué de cette chanson tout de même respectable.

Suit une intro solide et qui devient de plus en plus agressive avant de se transformer en un riff ultra-rapide et brutal servi avec les vocaux géniaux de James : "All Nightmare Long" est un pilier de cet album et ne devrait jamais être abandonné des setlists du groupe. LA tuerie de l'album arrive ensuite avec "Cyanide". Alors que METALLICA en est à une note quasi-parfaite ("The Day That Never Comes..."), "The Unforgiven III" se pointe tel un cheveu sur la soupe, très inutile, on aurait pu faire sans. Heureusement, "The Judas Kiss" nous réveille ou nous ramène dans la lignée du reste de ce joyaux qu'est "Death Magnetic". "Suicide & Redemption" est un instrumental complètement fou, heavy à souhait. L'album se termine avec
"My Apocalypse", donc de façon aussi brutale et violente qu'il a commencé.

En résumé, "Death Magnetic" est un monument de riffs explosifs, de batterie déchaînée et de basse furieuse, un pur album de Thrash à la METALLICA. Seuls défauts : "The Day That Never Comes" (quand même bonne mais saoûlante) et "The Unforgiven III". On peut aussi parler de la production et du son. Tout comme AC/DC pour "Black Ice", METALLICA a opté pour le son le plus clair et le plus propre possible et je pense qu'un album de Thrash dans la lignée de "Master" ou "Justice" aurait dû être un peu plus sale, ou moins clair. Malgré ces quelques défauts, "Death Magnetic" est le meilleur album de METALLICA depuis le "Black Album", peut-être même plus, et est certainement mon album préféré de 2008.

le 23 Janvier 2010 par ZECTON


Et si le plus grand groupe de Metal de tous les temps ne pouvait pas éternellement le rester ?

Et si s'autoplagier pouvait être jouissif pour des musiciens comme pour des fans réunis par une passion commune ?

Et si un retour aux sources sincère qui suit une crise indentitaire pouvait être salvateur pour la survie d'un groupe de plus de 25 ans d'âge ?

Et si l'écoute de cet album me ramenait en 1988, quand je découvris un groupe fabuleux nommé METALLICA qui n'a eu de cesse depuis de m'émerveiller ou de me de décevoir profondément ? Exactement ce que m'a fait ce disque lors des nombreuses écoutes, justifié, car ce disque ne se révèle qu'après de nombreux passages sur platine.

Pour les avoir vu à Nimes l'été dernier on peut dire que ces Four Horsemen là, ceux de 2009, font passer une énergie que seuls les grands noms de notre musique favorite savent propager et ce "Death Magnetic", aussi bourré de défauts qu'il soit, est un concentré de "Metallicaphilie" qui rend toute critique subjective au plus haut point.

3,5/5













1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod