Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (9)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Tankard, Destruction, Aura Noir
- Membre : Powergod
- Style + Membre : Kreator, Holy Moses

SODOM - Persecution Mania (1987)
Par FENRYL le 26 Mai 2020          Consultée 220 fois

"Persection Mania" est le genre d'album qui vous oblige d'entrée à justifier votre note : en effet, ce 4/5 n'a rien à voir avec la notation des deux premiers volets de l'histoire du groupe jusqu'alors.

Cet album est une des réponses majeures de l'Europe au Thrash américain. Quand tout le monde pensait que l'Angleterre allait comme de coutume répondre à son cousin d'Outre Atlantique, qui pouvait penser que c'est en ex-RFA que tout allait se jouer ?

SODOM nous délivre un opus de mue, propre, nette et sans bavure : "Nuclear Winter" et le titre éponyme transpirent encore de quelques bribes du Black d'antan (aka Black Thrash donc), mais très très vite, la messe est dite : les allemands ont changé leur fusil (!) d'épaule. La vitesse est mise au service d'une musique efficace et peu attaquable.
Les breaks fusent ("Electrocution", "Enchanted Land", "Christ Passion"), les soli ne sont pas en reste ("Persecution Mania").

C'est sidérant de voir à quel point SODOM a durci son jeu en une année. Avaient-ils joué contre nature jusqu'alors pour ici enfin lâcher les chevaux ?
En tout cas, la présence du "Iron Fist" de MOTÖRHEAD symbolise bien les influences Punk et l'esprit SODOM au final. Un titre trompeur, que le groupe pourrait parfaitement avoir composé ! On retrouvera dans le final le même esprit sur "Conjuration".

La naissance du trio magique KREATOR-DESTRUCTION-SODOM n'allait pas passer inaperçu en guise de réponse aux ANTHRAX-METALLICA-MEGADETH-SLAYER (même si tout n'est pas aussi manichéen que cela, nous pourrions en discuter des heures !). Et pour cause, avec cet album, SODOM franchit un sacré pas.
Comment d'ailleurs ne pas y trouver du SLAYER sur "Enchanted Land" dès son intro ?
Le combo "Procession To Golgatha" (instrumentale doomesque avec une ambiance folle)/"Christ Passion" et son intro MAIDEN (j'y entends "2 Minutes To Midnight" à chaque fois, c'est grave docteur ?) en véritable pamphlet antireligieux est une référence du genre.

Et si je vous dis que je garde avec jalousie le meilleur pour la fin ? "Bombenhagel" et son riff à vous briser la nuque de bonheur ! Putain, que c'est bon d'heabanguer là dessus ! Je défie quiconque de résister, c'est totalement impossible... ET ce final avec l'hymne allemand à la gratte électrique ? On en parle ou pas ?

"Persecution Mania" est une sacrée gifle. Sèche, claire, nette et sans bavure.
Une vraie galette de Thrash, "in your face", sans fioriture.
Assurément une référence du genre.

Note réelle : 4,5/5.

La bombe de l'album :" Bombenhagel".

A lire aussi en THRASH METAL par FENRYL :


FUELED BY FIRE
Spread The Fire (2007)
Thrash new school très pro !




HATCHET
Dying To Exist (2018)
Thrash Bay Area for ever !


Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
   DEADCOM
   FENRYL

 
   (3 chroniques)



- Tom Angelripper (chant, basse)
- Frank Blackfire (guitare)
- Chris Witchhunter (batterie, percussion)


1. Nuclear Winter
2. Electrocution
3. Iron Fist (motörhead Cover)
4. Persecution Mania
5. Enchanted Land
6. Procession To Golgatha
7. Christ Passion
8. Conjuration
9. Bombenhagel



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod