Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  SINGLE

Commentaires (10)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Ce Single
 


ALBUMS STUDIO

2024 1 From Hell I Rise

SINGLES

2024 2 Idle Hands
 

- Membre : Death Angel, Machine Head, Hellyeah
- Style + Membre : Slayer

Kerry KING - Idle Hands (2024)
Par FENRYL le 20 Février 2024          Consultée 3384 fois

Cette chronique quasi inespérée (j’y reviendrai plus bas) est l’occasion pour moi d’adresser une sacrée pensée à mon pote Canard WC qui aurait à coup sur trainé ses guêtres dans le coin à l’occasion de cette nouveauté !

Le 30 novembre 2019, je suis sonné et groggy…
Non, je ne rentre pas du dojo après un énième entraînement de karaté mais je découvre la notion de fin d’un groupe absolument et totalement vénéré à mes oreilles : Fucking SLAYER. Tellement sonné et abruti par la découverte de ce que l’on appelle "vieillir", et donc que nos idoles nous le rappellent chaque jour un peu plus en stoppant par exemple leur activité, j’ai même ensuite raté l’occasion de vous parler de ce dernier (simplement via une kro-express).
Bref, qu’allais-je devenir sans tonton Tom et Kerry KING ?

Le hiatus engendré allait quasiment duré quatre ans, quand janvier 2023, Kerry a commencé à pointer le bout de son nez dans les médias en indiquant que la fin de SLAYER était prématurée et qu’il allait revenir aux affaires. Toujours déçu par ce split, il annonce la couleur "je veux toujours jouer, je veux toujours le faire mais cela m’a été enlevé…". Il indique au passage que ses propres idoles à lui sont toujours actives, donc la logique n’est pas respectée ! Je reviendrai sur toutes ses déclarations et les plus récentes (sacrément plus féroces, notamment envers Tom Araya) avec la sortie du futur album, annoncé pour le 17 mai prochain et qui comportera treize morceaux pour me consacrer sur le premier extrait : "Idle Hands".

"Si vous connaissez mon travail, vous savez à quoi il va ressembler" : c’est la déclaration d’amour aux fans transis de SLAYER… La promesse pour un fan hardcore comme moi était immense, l’appréhension avérée au moment de découvrir ce "Mains Oisives". Mais King dissipe immédiatement les doutes et c’est bien la voix de Mark Osegueda (DEATH ANGEL) qui finalement marque le plus ici : son timbre est plus gras et sombre que celui de Tom Araya, permettant de proposer une énergie nouvelle. Côté section rythmique, Paul Bostaph (ex-SLAYER) et Kyle Sanders (HELLYEAH) posent la base ultra Slayerienne du titre : c’est agressif, c’est rapide, c’est Punk, c’est Thrash Metal et SLAYER jusqu’au bout des ongles.
En débauchant Phil Demmel (ex-MACHINE HEAD) de VIO-LENCE (il semblerait que ce ne soit pas la cause unique, mais plutôt un prétexte pour s’éloigner de Shawn Killian), Kerry s’entoure d’un comparse de qualité.
Le riffing est terrible, on headbangue, on fait un parallèle sur le bridge qui annonce le toute premier solo avec le son de METALLICA sur "72 seasons" (!! Si, si je vous assure !). "Idle Hands" explose tout au long de ses 3 minutes 44 : premier solo de Demmel, solo final du patron King pour mettre en musique des paroles anti-religion comme à la bonne époque ! Un pré-chorus et un chorus bien typés donc, tout ce que King & co avaient à cœur de nous proposer depuis 1981 :

"Deceiver or believer
Your faith I don't need anymore
Where do I get in line?
To question all divine
So many rules to bend
'Til the end, idle hands 
Do the Devil's work"

Le combat des idéologies, la haine usitée comme munition contre toutes les formes de religion : le "credo" qui a toujours fonctionné pour le guitariste américain est à nouveau à l’ordre du jour. Demmel joue Hanneman/Holt, King semble s’éclater, Paul Bostpah est toujours aussi monstrueux derrière ses fûts et l’énergie de Osegueda est tellement vivifiante que le bilan est net et sans bavure : "Idle Hands" est une petite pépite inattendue et d’une fraîcheur peu commune dans la période morose que nous traversons.

Inutile de vous dire que j’attends comme un dingue l’album, espérant que les douze autres tracks soient de cette qualité ! Personne ne peut m’interdire de rêver encore davantage !

Fucking SLAY… Pardon, Fuckin KING !

Note réelle : un bon gros 4/5.

Top : cette première ogive, qui en appelle tant d’autres !

A lire aussi en THRASH METAL par FENRYL :


KREATOR
Enemy Of God Revisited (2006)
Triomphe romain ? Non, Allemand !!




MEGADETH
Rude Awakening (2002)
Enfin ! Le premier live de MEGADETH en 20 ans !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez







 
   FENRYL

 
   DARK BEAGLE
   REMISSA

 
   (3 chroniques)



- Kerry King (guitare)
- Mark Osegueda (chant)
- Phil Demmel (guitare)
- Paul Bostaph (batterie)
- Kyle Sanders (basse)


1. Idle Hands



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod