Recherche avancée       Liste groupes



      
SPEED MÉLODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (10)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : At Vance, Manigance, Operadyse, Nautiluz, Symfonia, Revolution Renaissance, Twilightning, Dreamtale, Thunderstone, Dragonland, Oratory, Insania, Virtuocity, Vanishing Point, Sonata Arctica, Afterworld
- Membre : Allen - Lande, Ring Of Fire, Chaos Magic, Timo Tolkki , Masterplan, Axel Rudi Pell , Running Wild, Dio
- Style + Membre : Yngwie Malmsteen , Timo Tolkki's Avalon , Kotipelto, Cain's Offering
 

 Site Official Francophone Du Fan Club De Kotipelto (1306)
 Site Officiel De Stratovarius (1704)
 Myspace (350)
 Chaîne Youtube (280)

STRATOVARIUS - Dreamspace (1994)
Par FREDOUILLE le 19 Mars 2018          Consultée 878 fois

Ah que de souvenirs ! C'est avec "Dreamspace" que je fais la connaissance en 1994 des Finlandais de STRATOVARIUS. Album acheté en juillet de la même année grâce à une chronique très positive pour ne pas dire dithyrambique parue dans le Hard Force Magazine de l’époque (encore un grand merci les gars pour la découverte !). Et c’est incontestablement la claque, la révélation. Un véritable coup de foudre pour tout vous dire tant et si bien que "Dreamspace" a dû côtoyer ma platine CD pendant des mois et que d’un coup d’un seul STRATOVARIUS a pris une place de premier choix dans mon cœur de metalleux et de passionné.

Il faut dire aussi qu’en 1994 lorsque débarque "Dreamspace", il se passe un truc ! Il y a ce son déjà, assez différent de ce qu’on a l’habitude d’écouter. Il y a bien eu des albums majeurs par le passé à disposer d’un son « atypique », je pense particulièrement à IRON MAIDEN par exemple avec "Somewhere In Time". Mais rien de comparable ici. Le son de STRATOVARIUS est plutôt froid, voire clinique, certes, mais je trouve qu’il y a un truc de nouveau. C’est particulièrement clair, limpide, presque grandiose pour l’époque. Bref, ce son a de la « gueule » et pour tout dire il claque ! Je pense notamment à ces sonorités de gratte qui marquent de leur empreinte l’entame du génialissime et rapide "Chasing Shadows", à cette batterie clinquante sur l’excellent "4th Reich" ou bien à ces atmosphères distillées ici et là, notamment sur l’inquiétant et ingénieux "Dreampsace" (claviers et arrangements de toute beauté à l'appui) ou encore sur l'intrigant "Thin Ice". Un son qui peu à peu sera aussi la marque de fabrique du combo finlandais dans les années à venir.

Côté compositions, le groupe finlandais, première mouture donc (Timo Tolkki est toujours derrière le micro comme sur les deux précédents albums et franchement... Que de progrès accomplis par le chanteur-guitariste depuis les débuts du groupe, son chant est certes toujours un peu limité mais il donne aux compositions un côté presque « authentique » et juvénile vraiment pas désagréable du coup), se cherche encore et reste globalement dans la lignée du précédent album stylistiquement parlant même si "Dreamspace" se veut qualitativement meilleur et s’avère également plus hétéroclite en nous proposant des titres très (trop ?) diversifiés mais ô combien jouissifs pour la majorité.

On retiendra de ce fait les quelques excellents et très bons titres de l'album qui démontrent que Timo Tolkki est assurément un excellent compositeur (à noter que le batteur Tuomo Lassila au jeu particulièrement fin et varié est également crédité sur deux titres dont l'excellent "Hold On To Your Dream"), "Chasing Shadows" dont on a parlé plus haut qui ouvre l'album de façon magistrale, le Speed Mélodique "We Are The Future", le superbe "The 4th Reich", le tubesque "Hold On To Your Dream", "Magic Carpet Ride" aux consonnances orientales, le très agressif "Shattered" (les grosses guitares sont d'emblée de sortie et les descentes de manche au programme), l'efficace "Reign Of Terror" et ses riffs percutants, le très élaboré et sombre "Dreamspace" (quelle ambiance au milieu du morceau !) ou encore "Tears Of Ice", la très belle et triste ballade de l'album que l’on pourrait fredonner sous la douche. L’ensemble est bien évidemment transcendé par des refrains ultra fédérateurs, de belles mélodies qui font souvent mouche et par les soli particulièrement inspirés de Timo Tolkki.

Cet album aurait pu être un petit chef d’œuvre, malheureusement le groupe s'égare sur quelques titres comme sur le très spécial et angoissant "Thin Ice", l'instrumental "Atlantis" ou encore sur le très gentillet "Wings Of Tomorrow" trop typé FM à mon goût, morceau qui termine l'album en douceur. Loin d'être des réussites, ces compositions m'empêchent réellement de mettre à "Dreamspace" une très (trop !) bonne note.

Quoiqu’il en soit, "Dreamspace" reste un album de qualité, plutôt créatif finalement, aventureux sans aucun doute, mais ne constitue encore que les prémices de ce que sera définitivement la suite discographique du groupe. Un bon tremplin en quelque sorte avant d'embrayer avec "The Fourth Dimension" qui marquera un tournant important dans la direction musicale de STRATOVARIUS et qui verra surtout l'arrivée d'un tout nouveau et super vocaliste, j’ai nommé Timo Kotipelto. L'envol est proche...

Note réelle : 3,5/5.

Morceaux préférés : "Chasing Shadows", "4th Reich", "Dreamspace".

A lire aussi en POWER METAL par FREDOUILLE :


KAMELOT
The Shadow Theory (2018)
En terrain connu !




BLIND GUARDIAN
Live (2003)
Superbe Live de notre gardien aveugle

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez



Par STEF




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Timo Tolkki (chant,guitare)
- Tuomo Lassila (batterie)
- Antti Ikonen (clavier)
- Jari Kainulainen (basse)


1. Chasing Shadows
2. 4th Reich
3. Eyes Of The World
4. Hold On To Your Dream
5. Magic Carpet Ride
6. We Are The Future
7. Tears Of Ice
8. Dreamspace
9. Reign Of Terror
10. Thin Ice
11. Atlantis
12. Abyss
13. Shattered
14. Wings Of Tomorrow



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod