Recherche avancée       Liste groupes


Auteur
 

Groupe
    

Classement équipe
  
Référendums
  


STEF - 1994
Consulté 3342 fois
NIRVANA - Unplugged In New-york

Accoustique, rempli d'accalmie après la folie grunge et le multiplatine "Nevermind", ce live s'écoute avec le plus grand des bonheurs. il permet de retrouver des titres moins connus du groupe et quelques reprises qui valent leur pesant d'or. Ce disque n'a pas pris une ride presque 10 ans plus tard.

SAVATAGE - Handful Of Rain

L'album le plus sombre du groupe, suite à la mort de Criss Oliva, et aussi l'un des plus intéressants. Un album à part, très bien apprécié par les fans malgré son coté atypique. Un disque de transition qui est tout sauf anecdotique.

OFFSPRING - Smash

Le succès de l'année 94 vient de Californie. La power-pop punkisante d'Offspring, largement soutenue par la télé et la radio, a séduit les foules et abreuvé une génération complète de skaters/surfers/snowboarders de décibels dynamiques et hautements mélodiques. Mais pas besoin d'être adepte des sports de glisse pour apprécier la musique d'Offspring ! Sans doute leur meilleur album.

SYMPHONY X - Symphony X

Plus mauvais chanteur, plus mauvaise production, plus mauvais songwriting, il s'en dit des choses sur ce Symphony X ! le premier album des américains n'est certes pas exceptionnel mais propose déjà du materiel intéressant. J'échangerais même pas deux "damnation game" contre un "Symphony X" , c'est mon choix et je l'assume :-)

NIRVANA - In Utero

Dernier album studio de Nirvana qui fait suite à la deferlante "Nervermind", cet album est plus sombre, plus posé mais n'exclut pas des moments de furie. Quelques classiques comme "rape me", "all apologies" ou "heart sharped box" sont là pour rappeler que K.Cobain à défaut d'être le meilleur technicien qui soit, savait composer des hymnes simples et efficaces.

VIRGIN STEELE - The Marriage Of Heaven And Hell Part 1

Un cran en dessous de son successeur "THE MARRIAGE OF HEAVEN AND HELL PART 2", ce disque propose néanmoins quelques classiques comme "I will come to you" qui ouvre l'album. Mineur dans l'oeuvre du groupe, la haute-qualité des albums de la bande à David DeFeis fait qu'il s'agit quand même d'un évènement qui compte dans le petit monde du metal.

BRUCE DICKINSON - Balls To Picasso

Encore une oeuvre décriée, "quoi, Bruce Dickinson a quitté Maiden pour faire çà??", allez , vous connaissez forcément un ami qui a prononcé ces mots (peut-être même vous!). De toute façon , s'il avait fait du Maiden, on l'aurait quand même critiqué alors...
Quelques titres comme "cyclops" ou "tears of the dragon" ressortent du lot et malgré un album assez inégal, Balls to picasso apporte du crédit aux vélléités solo de Bruce.

MANIC EDEN - Manic Eden

Unique album de ce groupe éclair formé par des ex-whiteSnake. Juste le temps de balancer quelques hard -blues bien sentis et 3 superbes ballades et Manic Eden s'en est allé, vexé sans doute du peu d'interêt succité par leur premier effort. La solution est simple les gars : vous aviez oublié les cheveux gras, le bonnet jusqu'aux yeux et la veste de bucheron. Si la jeune génération a ignoré à l'époque le groupe, les amateurs du genre appréciéront sûrement.

RUNNING WILD - Black Hand Inn

Du Running Wild classique, sans réelles surprises (pléonasme) mais très efficace, avec quelques riffs qui valent le pesant de (poires et) caouètes notamment "black hand Inn". Sympa mais pas essentiel. Pour les fans de Rackham-le-Rouge et flibustiers du heavy speed uniquement.

STRATOVARIUS - Dreamspace

Mon premier album de Stratovarius. Quelques bons titres comme "hold on to your dreams" ou "eyes of the world", mais rien non plus d'exceptionnel par rapport aux excellents "visions" ou "Episode". Sympa mais pas essentiel. Pour les paléontologues du heavy speed finlandais uniquement.

BLACK SABBATH - Cross Purposes

Un des moins bons albums de Black sabbath période Tony Martin. Passé le début prometteur ("I witness" ou "Crown of thorns"), c'est un peu monotone et pas forcément très inspiré. Sympa mais pas essentiel. Pour les amateurs de dinosaures en voie d'extinction et de clonage à base de cellules de Ronnie James uniquement.

MEGADETH - Youthanasia

La tentative de séduction des foules légérement entamée sur "countdown to extinction" se poursuit avec le polissé "Younthnasia". Même les français succomberont (on aurait même entendu "A tout le monde" sur Fun Radio, mais chut c'est un secret!). Dave Mustaine ayant de la suite dans les idées, il poursuivra le ramollisement du groupe (toute proportions gardées, on n'en est pas encore à l'AOR) jusqu'au très contreversé "Risk". Mais bon c'est une autre histoire.

DREAM THEATER - Awake

Mon premier album du groupe, j'accroche pas du tout, ils sont forts techniquement c'est une évidence, mais leur songwriting indigeste n'a pas plu à mon estomac. J'ai remis le couvert 5 ans plus tard avec "Metropolis II" sans succès. Du coup, le fan-club de DT ne comptera pas un membre en plus. Pas grave, il est déjà bien fourni.

ANGRA - Angels Cry

Premier album des brésiliens à contre-courant total des modes de l'époque. En ce sens, il mérite tout mon respect. Néanmoins, j'ai écouté cet album après "Holy land" et j'ai été plutot déçu dans la mesure où il propose des titres speed d'une facture trop classique. Quelques clins d'oeil à la musique classique sont pourtant bienvenus. C'est l'album que j'aime le moins dans la discographie du groupe (4 au compteur au moment où j'écris ces lignes). Je finirais en précisant que la majorité des fans adore Angel's Cry. Dommage pour moi, je me sens bien seul sur ce coup-là. L'album est bon mais pour moi il s'agit d'une déception. D'où sa présence dans cette catégorie !







1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod