Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (19)
Questions / Réponses (2 / 10)
Metalhit
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Onslaught, Lazarus A.d, Holy Moses, Essence
- Membre : Barren Earth
- Style + Membre : Sodom
 

 Myspace (281)
 Site Officiel (269)
 Chaîne Youtube (308)

KREATOR - Pleasure To Kill (1986)
Par MOMO HEARTBREAKER le 20 Juin 2007          Consultée 13137 fois

Difficile de se lancer dans la description d’un tel monument du Metal. Car ce "Pleasure To Kill" a tout du disque culte par excellence… Limite si je me demande si ce disque n’est pas l’album de Thrash le plus destructeur des années 80's ! Pour la petite histoire, ce disque va installer durablement KREATOR comme le leader de la scène Thrash européenne. Généralement présenté comme le seul album des 80’s à pouvoir regarder sans souci dans les yeux le Reign In Blood de SLAYER, ce disque fut aussi perçu à l’époque comme la réponse de la vieille Europe avec son Heavy old scool issu à la jeune garde de la Bay Aera, KREATOR après un "Endless pain" brouillon, réservé aux fans du genre, nos teutons flingueurs ont décidé de se la jouer à la tronçonneuse façon Jason et nous propose l’un des albums de Thrash le plus direct, violent et définitif jamais créé.

Rien que le titre devrait vous en convaincre, ici, on ne fait pas dans la dentelle : les harmoniques sont sombres, les rythmiques sont survoltées, le jeu de gratte est sans finesse, ultra-efficace et surtout là ou le groupe écrase la concurrence, c’est que chaque composition est un hit absolu du genre. Attention ce disque n’est pas novateur, il transpire juste la haine enfilant les titres définitifs "Ripping Corpse", "Death Is Your Saviour", "Pleasure To Kill", "Riot Of Vilolence" ou l’apocalyptique "Under the Guillotine", titre dans lequel l’on retrouve à la fois le riff qui tue, le solo qui broie le cortex et un break monumental … Que du lourd je vous dis !
Même le plus mélodique "Carrion", nous démontre avec brio que l’on a affaire à un groupe destiné à briller au firmament d’un genre que l’on croyait l’apanage des Américains. Preuve de la maturité du combo, l’album débute par une intro acoustique qui plonge l’auditeur dans une ambiance glauque à l’image de la région industrielle de la Rhur dont est issu le groupe. C’est pour mieux nous assommer avec une agression sonore dès le deuxième titre "Ripping Corpse" à faire frémir : effet garanti ! Certes, les ronchons diront, que c’est quelque fois approximatif et exagérément bourrin à l’image du chant de Mile Petrozza qui est quelque fois plus vomi que chanté mais cela, à mon sens n’est rien en comparaison à la fureur communicative (il est fortement déconseillé d’écouter ce disque lorsque l’on est dans une séance de bricolage, sous peine d’avoir envie de jouer à la perceuse avec ses voisins) et l’envie que dégage ce disque.

Ce disque est donc une expérience unique et l’un des plus beaux fleurons du Thrash européen : un classique, un point c’est tout : c’est 39 minutes de bonheur intense pour tout amateur de la frange la plus agressive du petit monde du Metal, ce qui me fait dire qu’avec un tel album sur sa platine : Night Really Fall In Metal Earth !

A lire aussi en THRASH METAL par MOMO HEARTBREAKER :


ANTHRAX
Sound Of White Noise (1993)
Thrash metal

(+ 2 kros-express)



TESTAMENT
Demonic (1997)
Thrash metal


Marquez et partagez




 
   MOMO HEARTBREAKER

 
   FENRYL

 
   (2 chroniques)



- Mille Petrozza (guitare, chant)
- Jürgen Reil (batterie, chant)
- Rob Fioretti (basse)


1. Choir Of The Damned
2. Ripping Corpse
3. Death Of Your Saviour
4. Pleasure To Kill
5. Riot Of Violence
6. The Pestilence
7. Carrion
8. Command Of The Blade
9. Under The Guillotine



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod