Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK SYMPHO / ATMO  |  STUDIO

Commentaires (21)
Questions / Réponses (2 / 2)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Mystic Circle, Agathodaimon, Anorexia Nervosa, Bal Sagoth, Carach Angren, Chthonic, Diabolical Masquerade, Graveworm, Illnath, Limbonic Art, Ad Inferna, Dimmu Borgir, Old Man's Child, Crest Of Darkness, Lord Shades, Helioss
- Membre : Therion, Tenet, Atrocity, The Haunted , Vallenfyre, Angtoria, Anathema, Acheron, Paradise Lost, Symphonity, Solstice, Brujeria, Code, Decameron, December Moon, Entrails, Gorerotted, Leaves' Eyes, Lock Up, Serotonal, Sarah Jezebel Deva , At The Gates, My Dying Bride, Masterplan, Massacre
- Style + Membre : Abigail Williams, Ancient, Hecate Enthroned, The Kovenant
 

 Site Officiel Du Groupe (571)
 Myspace Officiel Du Groupe (603)
 Chaîne Youtube (437)

CRADLE OF FILTH - Damnation And A Day (2003)
Par MEFISTO le 7 Janvier 2015          Consultée 3711 fois

Comment survivre et s'élever au niveau de "Midian" ? Dani a dû longuement y réfléchir avant de se lancer dans un autre chapitre de l'œuvre de sa vie : CRADLE OF FILTH. Et il a pris son temps, car "Damnation And A Day" est sorti plus de 30 mois après le merveilleux "Midian". Chez Sony Music Entertainment, pas chez Music For Nations, qui ne pouvait offrir la latitude dont a joui le quintette anglais sur cette mémorable galette.

On pourra argumenter, mais ne nous leurrons pas : si la violente et occulte messe romantico-gothique "Dusk... And Her Embrace" demeure le préféré de ceux qui ont découvert le Black Sympho grâce à CRADLE et si "Midian" a marqué au fer rouge des milliers de fans - moi le premier - avec son ambiance et la qualité de ses compos, le vrai chef-d'œuvre de COF est "Damnation And A Day". Tout est énorme sur cet album, tout est démesuré, extravagant, intense, bigarré, multicolore. Au programme : 17 pièces, dont cinq instrumentales (trois contiennent des narrations), pour 77 minutes de musique soutenue, variée et décoiffante.

"Damnation And A Day" a été joué avec l'Orchestre symphonique et le Chœur de Budapest, le sixième membre à part non entière du groupe sur ce monument. Un fantasme immense qu'a réalisé Dani, qui voyait enfin l'opportunité de sublimer son écriture. Le résultat est titanesque, autant dans le fond que la forme, à la hauteur des outils mis à la disposition des Anglais, qui ont remplacé le bassiste de longue date Robin Graves par Dave Pybus. Le guitariste Gian Pyres a aussi disparu du décor, laissant la majorité du boulot à Paul Allender, qui sera appuyé en studio par le claviériste Martin Powell. Ajoutez à cela Sarah Jezebel et vous avez le nec plus ultra de ce que COF pouvait être.

"Damnation And A Day" est ensuite le plus cinématographique des albums de CRADLE. Inspiré du poème "Le paradis perdu" de Milton, le disque raconte la chute de Lucifer du Paradis. Ce qui fera dire à Dani : "Better To Reign In Hell"... Bien sûr, c'est l'album le plus long du groupe, alors les principales critiques se sont acharnées sur ce détail, qui risque de décourager les moins enthousiastes. Grand bien leur fasse...

Mais je n'ai jamais trouvé que "Damnation And A Day" souffrait de longueurs, car il est non seulement haletant du début à la fin, mais il est savamment divisé. L'album est constitué de quatre parties de trois pistes, chacune introduite par une magistrale instrumentale et/ou une narration, qui nous explique où nous sommes rendus dans le récit. Cette stratégie permet non seulement de nous faire apprécier chaque tête de cette maligne hydre, mais elle donne l'impression que l'album passe assez rapidement. De toute manière, les compos sont toutes excellentes (faire un podium est archi difficile), alors les temps morts n'existent pas. Donc à moins de ne pas être un aficionado de COF, faut avoir de la merde dans les oreilles pour rater le coche !

Inutile de vous préciser que l'Orchestre de Budapest abat un boulot de génie, comme à son habitude, il suffit d'écouter pour s'en rendre compte. Non, la réelle « surprise » sur "Damnation...", outre la taille de l'édifice, est la variété dans les atmosphères. Rarement aura-t-on autant voyagé autour du monde avec CRADLE, les mélodies allongées par Paul Allender sont splendides, les environnements créés par Martin Powell oscillent entre le rêve et la noirceur, donc entre le Paradis et l'Enfer. De plus, on suit aisément le parcours du Ciel à la Terre de Lucifer, l'écriture des paroles et de la musique se fondant l'une dans l'autre comme jamais auparavant.

"Damnation And A Day" est enfin un si bel objet, si riche en émotions diverses, qui fait flèche de tout bois, qui matraque et passionne avec tant de grandeur, qu'il est ardu de s'en lasser. Le travail de composition est juste gigantesque, parfois délirant, épique, romantique, Gothique, Heavy, bref, tout ce que CRADLE représente lorsqu'il se donne la peine de mettre ses tripes sur la table. Avec un orchestre de cette ampleur, c'est l'orgie ultime, la panacée... que le groupe ne vivra qu'une fois.

Au Diable les critiques acerbes envers ce chef-d'œuvre, "Damnation" est sans aucun doute un des meilleurs disques de Black Sympho accompagnés d'un orchestre. Il n'est pas mon préféré de COF, mais il restera celui pour qui j'ai le plus de respect. Il y a tant de riffs à manger, de cordes sur lesquelles se perdre, de mélodies pour s'évader et d'uppercuts pour se défouler qu'on serait vraiment, mais vraiment con de s'en passer...

Une des notes maximales dont je suis le plus certain !

Podium : (or) "Thank God For The Suffering", (argent) "The Promise Of Fever", (bronze) "Better To Reign In Hell" et "Doberman Pharaoh".

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par MEFISTO :


BATTLE DAGORATH
Eternal Throne (2008)
Directement de la terre du milieu, ici DAGORATH !




CRADLE OF FILTH
Vempire Or Dark Faerytales In Phallustein (1996)
L'E.P qui les gouvernera tous !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par MEFISTO




 
   MEFISTO

 
   DARK BOUFFON
   POSSOPO
   POWERSYLV

 
   (4 chroniques)



- Dani Filth (chant)
- Paul Allender (guitare)
- Dave Pybus (basse)
- Adrian Erlandsson (batterie)


1. A Bruise Upon The Silent Moon
2. The Promise Of Fever
3. Hurt And Virtue
4. An Enemy Led The Tempest
5. Damned In Any Language
6. Better To Reign In Hell
7. Serpent Tongue
8. Carrion
9. The Mordant Liquor Of Tears
10. Presents For The Poison Hearted
11. Doberman Pharaoh
12. Babalon A.d
13. A Scarlet Witch Lit The Season
14. Mannequin
15. Thank God For The Suffering
16. The Smoke Of Her Burning
17. End Of Daze



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod