Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1978 Toto
1979 Hydra
1981 Turn Back
1982 Iv
1984 Isolation
  Dune
1986 Fahrenheit
1988 The Seventh One
1990 Past To Present 1977-199...
1992 Kingdom Of Desire
1995 Tambu
1998 Xx (1977 - 1997)
1999 Mindfields
2006 Falling In Between
2014 35th Anniversary : Live ...
2015 Toto Xiv
2016 Live At Montreux 1991
2018 40 Trips Around The Sun
  Old Is New
 

- Style : The Night Flight Orchestra , Asia, Touch
- Membre : Steve Lukather , Judas Priest, Michael Schenker, Kimball Jamison
- Style + Membre : Yoso
 

 Site Officiel (636)
 Fan-club France (736)
 Chaîne Youtube (1201)

TOTO - Falling In Between (2006)
Par JEFF KANJI le 9 Novembre 2021          Consultée 740 fois

Avec la réunion de "Toto XX" c'est vraiment une nouvelle ère qui s'est ouverte pour TOTO, qui a pu renouer des amitiés et des collaborations, le tout immortalisé par un show resté unique en club au Réservoir en 1998, qui a vu TOTO en mode supergroupe investir la scène avec un line-up presque ultime on serait tenté de dire, composé de David Paich, Steve Porcaro, Steve Lukather, Mike Porcaro, Simon Phillips, Bobby Kimball et Joseph Williams. Par la suite, "Mindfields" a entériné le retour de Bobby Kimball au chant, et les ventes du groupe ne s'en sont que mieux portées, et ce même si l'on pouvait regretter sa qualité inégale, ce que Steve Lukather aura fini par admettre quelques années plus tard, alors qu'on l'interviewait sur la fin des sessions du treizième album de TOTO.

Le plus important là-dedans, c'est que ce nouvel élan nous amène, après la récréation "Through The Looking Glass" de 2002, à "Falling In Between". Soit le retour du grand TOTO. Pas seulement sur la forme, mais au niveau du fond. Ce disque, réalisé par l'ensemble du groupe, et largement épaulé par Steve Porcaro (à qui l'on doit la structure et une bonne partie des arrangements du terrible "King Of The World"), bénéficiant de l'apport précieux de Joseph Williams sur "Bottom Of Your Soul" qui parvient sonner plus afro que ne l'a été en son temps le célèbre "Africa". L'apport de Greg Phillinganes, intégré à plein temps après avoir dépanné David Paich sur la dernière tournée (il devra dans les années suivantes rester aux US pour s'occuper de sa sœur), est aussi décisif, tant au niveau vocal qu'au niveau claviers, puisqu'il chante pas mal sur ce nouvel album, à commencer par la pièce-titre qui s'affirme comme un classique instantané, où la dualité entre les vocaux rageurs de Bobby Kimball (quel scream bon sang !) et du plus Soul Greg fait merveille. Steve Lukather disait à l'époque avoir été plutôt séduit et intrigué par le succès de DREAM THEATER. Est-ce ce qui l'a décidé à proposer avec Simon Phillips un mix qui met en avant ses guitares épaisses et sous-accordées ainsi que ce riff principal qui s'autorise des mesures asymétriques ?

Peu importe après tout, "Falling In Between" s'ouvre de la meilleure de façon et ça ne va que peu baisser en intensité. Le son de TOTO est plein, les claviers dominent, non pas dans le bruit ambiant des arrangements, mais par la minutie de l'écriture et des sons, une marque de fabrique de David Paich, cette fois-ci enrichie de la créativité débridée de Steve Porcaro qui obtient une liberté bien plus large, prise de conscience du reste du groupe qui l'a sans doute un peu sous-évalué et considéré. Si l'on excepte la plus insignifiante "Simple Life", il n'y a absolument rien à jeter sur ce treizième album des Américains, qui alterne les morceaux franchement chargés en guitare (même si Luke se fait plutôt sobre sur les soli), et d'autres qui rappellent le TOTO le plus classique non sans grande classe ("Dying On My Feet", "Hooked", "King Of The World" et d'autres qui ramènent le côté claviers du groupe dans des sonorités plus frappées du sceau du début des 90s ("Taint Your World").

En 2006, après dix mois de gestation, de peaufinage, de partage, TOTO retrouve enfin toute sa grâce, après un "Mindfields" de réglage et qui s'avérait par moments extrêmement prometteur. Mais de là à imaginer que le groupe s'approcherait aussi près de son meilleur niveau était loin d'être gagné. En plus de concurrencer "Kingdom Of Desire" pour le titre d'album le plus Hard du groupe (à vrai dire, le premier l'était pour l'état d'esprit, celui-ci l'est pour le son), il vient compléter le podium des meilleurs, et c'est une performance assez incroyable arrivé à quasi trente ans de carrière. C'est un nouvel âge d'or pour TOTO, qui sera prolongé par son meilleur album live jusque-là l'année suivante.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par JEFF KANJI :


The NIGHT FLIGHT ORCHESTRA
Aeromantic Ii (2021)
Non, vous êtes vraiment doués !




TOTO
25th Anniversary: Live In Amsterdam (2003)
L'art de faire vivre sa musique en permanence


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Bobby Kimball (chant, chœurs)
- Steve Lukather (guitare, chant, chœurs, piano sur 6)
- Mike Porcaro (basse)
- David Paich (chant, chœurs, claviers)
- Greg Phillinganes (claviers, chant)
- Simon Phillips (batterie, percussions, programmation)
- -
- Joseph Williams (chant & chœurs sur 3)
- Steve Porcaro (claviers sur 2,5,8,10, sound design sur 1,4,7,10)
- Ian Anderson (flûte sur 5)
- L. Shankar (violon sur 1, chœurs sur 1,3)
- Lenny Castro (percussions sur 2,3,6,8-10)
- + Guests


1. Falling In Between
2. Dying On My Feet
3. Bottom Of Your Soul
4. King Of The World
5. Hooked
6. Simple Life
7. Taint Your World
8. Let It Go
9. Spiritual Man
10. No End In Sight



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod