Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1978 Toto
1979 Hydra
1981 Turn Back
1982 Iv
1984 Isolation
  Dune
1986 Fahrenheit
1988 The Seventh One
1990 Past To Present 1977-199...
1992 Kingdom Of Desire
1995 Tambu
1998 Xx (1977 - 1997)
1999 Mindfields
2006 Falling In Between
2015 Toto Xiv
2016 Live At Montreux 1991
2018 40 Trips Around The Sun
 

- Style : The Night Flight Orchestra
- Membre : Steve Lukather , Judas Priest, Msg, Kimball Jamison
- Style + Membre : Yoso
 

 Site Officiel (210)
 Fan-club France (253)
 Chaîne Youtube (199)

TOTO - Isolation (1984)
Par JEFF KANJI le 10 Août 2015          Consultée 2316 fois

Comme le dit notre cher Mr Mackey : "la drogue c'est mal m'voyez".

Elle va pourrir la vie de TOTO après le succès de "Toto IV" puisque Bobby Kimball, pourtant âgé de dix ans de plus que ses collègues, est tellement dépendant aux drogues qu'il met en péril son intégration dans le groupe. Les sessions d'écriture de "Isolation" sont pour le moins mouvementées et aujourd'hui encore les avis divergent : Bobby Kimball a-t-il déjà enregistré certains titres de cet opus avant son limogeage ? Toujours est-il qu'on peut se demander si ce n'est pas la voix de Bobby que l'on entend au sein des chœurs opulents de "Holyanna" ou de "Carmen"…

Pour la première fois l'équilibre de TOTO est bouleversé. Les contraintes géographiques et familiales auront raison de l'engagement de David Hungate et c'est le troisième Porcaro qui va entrer en scène pour trouver la place qui lui était promise depuis la formation du groupe en 1977. Mais surtout il faut remplacer Bobby Kimball, et ce ne sera évidemment pas une mince affaire : sa voix magique aura profondément marqué les fans et même s'il y a toujours eu une alternance vocale dans TOTO, ce sont bien les lignes de chant immortelles de "Africa", "Hold The Line" ou "Goodbye Elenore" que les fans et le monde retiendront. Fergie Frederiksen propose une alternative intéressante, car au moment où la musique du groupe reprend la marche en avant amorcée par "Turn Back", et stratégiquement tue, le temps de s'assurer une bonne retraite avec "Toto IV", le gosier plus rocailleux mais tout aussi agile du nouveau vocaliste permet une transition parfaite vers l'ère Joseph Williams.

On perd le côté Soul, mais la musique devient plus offensive, de plus en plus affûtée, et "Isolation" ne vient pas démentir cet état de fait. "Stranger In Town" est un nouveau classique, qui aurait parfaitement été à sa place sur l'opus suivant, avec un David Paich qui nous régale de sa voix profonde et suave, "Lion" montre toute l'étendue du talent de Fergie Frederiksen et de Steve Lukather qui prend de plus en plus de place, accompagné à merveille par le jeu plus plombé de Mike Porcaro, qui comme on pouvait s'en douter vu la filiation, forme un tout d'une incroyable cohérence avec le frère Jeffrey qui joue peut-être plus à l'économie sur cet album. En outre les percussions de Lenny Castro brillent par leur absence et la musique de TOTO retrouve une énergie et une cohérence où les deux claviers et la guitare parviennent enfin à un équilibre parfait. Le tout trouve enfin son ossature Hard.

S'il est moins coté que ses deux successeurs, il ne faut pas négliger "Isolation". Comme sur "Turn Back", il n'y a pas de tube interplanétaire resté dans les mémoires populaires, mais la qualité de ces dix compositions sauront toujours vous surprendre et irradier votre visage d'un large sourire (le monumental refrain de "Angel Don't Cry"). Luke est surprenant de justesse au niveau de ses lignes vocales et de sa force d'interprétation, et on sent que "I'll Be Over You" n'est plus très loin sur "How Does It Feel", qui derrière son titre un peu dérisoire cache une composition extrêmement bien orchestrée qui témoigne d'un travail d'orfèvre de Steve Porcaro qui s'oriente davantage vers l'écriture symphonique.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par JEFF KANJI :


AWACKS
Panorama (1999)
Dix années de labeur




Brian MAY
Another World (1998)
We could be heroes


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Fergie Frederiksen (chant, chœurs)
- Steve Lukather (guitare, chant, chœurs)
- David Paich (claviers, chant, chœurs)
- Steve Porcaro (claviers)
- Mike Porcaro (basse)
- Jeff Porcaro (batterie, percussion)


1. Carmen
2. Lion
3. Stranger In Town
4. Angel Don't Cry
5. How Does It Feel
6. Endless
7. Isolation
8. Mr. Friendly
9. Change Of Heart
10. Holyanna



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod