Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Jaded Heart, Fair Warning
- Membre : Luca Turilli's Rhapsody , Silent Force, 21 Octayne
 

 Site Officiel Du Groupe (402)
 Myspace Officiel Du Groupe (393)

AXXIS - Kingdom Of The Night Ii (white Edition) (2014)
Par DARK SCHNEIDER le 9 Mars 2017          Consultée 233 fois

La facette "blanche" du diptyque d'AXXIS censé célébrer les 25 ans du groupe est-elle plus convaincante que la décevante facette "noire" ? Oui, incontestablement. Ouf de soulagement. Bon, son titre est toujours aussi lourdingue ("Kingdom Of The Night II (White Edition)", franchement...) et pour le coup plutôt inapproprié car finalement cet album évoque plutôt le second opus d'AXXIS que le premier, pas plus mal de toute façon vu que je préfère "II" à "Kingdom Of The Night". En tout cas, c'est évident sur les titres les plus guillerets qui renvoient à "Touch The Rainbow" ou au formidable "Little Look Back", sans jamais les égaler certes, mais s'en sortant bien mieux que leurs congénères de la "Black Edition".

Selon le groupe, cet album se veut plus "soft" que son pendant "noire". Il y a une différence de ton en effet, mais elle n'est pas si flagrante que ça. La véritable différence, en fait, se situe au niveau de l'inspiration. AXXIS persiste dans cette orientation musicale évoquant les premiers opus du groupe et la rupture est vraiment nette avec la période Power allant de "Time Machine" à "Utopia". Si le groupe demeure loin d'égaler ses œuvres passées (une fois de plus la comparaison avec le brillant "Back To The Kingdom" fait mal) il s'en sort cette foi-ci honorablement. Car AXXIS ne se contente pas d'accoucher de titres qui ne sont que de pâles imitations du passé, il y met de l'émotion et du cœur à l'ouvrage. "21 Crosses", voilà un titre vraiment touchant et dramatique. "We Are The World" et sa mandoline apporte un moment d'évasion très appréciable, prolongé en quelque sorte par "Gone With The Wind" et son superbe thème, certes emprunté.

La grande force de ce "White Edition", par rapport à son alter-ego, outre son surcroît d'inspiration, c'est sa plus grande variété qui lui confère une richesse supérieure. Les titres les plus classiques, hormis le très efficace "Dance Into Life", se contentent cela dit d'assurer le job sans briller outre mesure, confirmant là les limites actuelles du groupe.

Bilan très mitigé pour ce double album particulièrement déséquilibré. Il vaut donc mieux privilégier la facette "blanche", vraiment plus proche de ce que le groupe est capable de faire à son meilleur niveau que la facette "noire" remplie de fillers. Ce double entérine la fin de la période "Power" (ce qui pouvait se comprendre suite à "Utopia"), mais il ne relance pas vraiment la machine bien au contraire. La crainte qu'AXXIS se contente désormais de vivre sur son passé après avoir épuisé ses capacités créatives est très vive.

A lire aussi en HARD ROCK par DARK SCHNEIDER :


TRUST
Trust Iv (1983)
Un album ambitieux, riche et passionant




DEMON
Night Of The Demon (1981)
Ils nous entrainent! Jusqu'au bout de la nuit!


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
   DARK SCHNEIDER

 
   (2 chroniques)



- Bernhard Weiss (chant)
- Harry Oellers (claviers)
- Rob Schomaker (basse)
- Marco Wriedt (guitare)
- Dirk Brand (batterie)


1. Hall Of Fame
2. Heaven In Paradise
3. Living In A Dream
4. Crosses
5. My Eyes
6. Dance Into Life
7. Marry Married An Monster (her Version)
8. We Are The World
9. Take Me Far Away
10. Gone With The Wind
11. Temple Of Rock



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod