Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  SINGLE

Questions / Réponses (1 / 5)
L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Style : Edenbridge, Visions Of Atlantis, Amberian Dawn, Tacere, Xandria, Delain, Midwinter, Oratory, Therion, Benighted Soul
- Membre : Northern Kings, For My Pain, Almah, Sinergy, Trees Of Eternity, Tarja, Sethian, Brother Firetribe, Tarot
- Style + Membre : Barilari, Infinity, After Forever, Beto Vazquez
 

 Nightwish France - Site Officiel Français (3926)
 Site Officiel (463)
 Myspace (567)

NIGHTWISH - Kuolema Tekee Taitenlijan (2004)
Par JULIEN le 25 Octobre 2005          Consultée 6157 fois

Et de trois ! NIGHTWISH n’en finit plus apparemment de soutenir son petit dernier, le déterminant « Once », le groupe ayant plutôt déçu avec un « Century Child » trop convenu et charriant quelques essoufflements inquiétants... ou faudrait-il plutôt mentionner ici la cupidité des maisons de disques ? Bien que signé sur Nuclear Blast, c’est effectivement Spinefarm qui aura l’exclusivité de cette troisième sortie de single, et dont le groupe n’aurait, en réalité, pas souhaité la parution ! Ceci étant, venons-en au contenu !

Composé de trois parties, ce single nous propose tout d’abord de baigner nos oreilles irritées dans la sérénité de "Kuolema Tekee Taitenlijan", une ballade suave désertée par toute trace d’électricité : apaisante et délicatement ourlée du chant en finnois de Tarja, déposant sa grâce sur de très beaux arrangements, et répondant à un agréable violoncelle, "Kuolema Tekee Taitenlijan" ne relève pas du génie, mais vous apportera un peu de plénitude au moment du coucher ! On regrettera toutefois l’impression d’inachevé du morceau, qui aurait mérité de plus amples développements.

Pour suivre, et perpétuant en cela l’idée déjà éprouvée sur le single "Wish I Had An Angel", NIGHTWISH nous soumet une version uniquement orchestrale d’un morceau de « Once », à savoir ici "Creek Mary’s Blood". Après "Ghost Love Score" donc, NIGHTWISH assied la dimension très visuelle de « Once » en honorant la deuxième pièce épique de l’album. A l’instar des dix minutes de "Ghost Love Score", les presque huit minutes de "Creek Mary’s Blood" conféraient effectivement à « Once » une amplitude flirtant avec la majesté d’une BO, et ce n’est pas cette nouvelle version de l’un des titres les plus forts de l’album qui éteindra l’ambition du groupe. Il est d’ailleurs remarquable de découvrir ici, l’électricté ayant déserté la scène, quelques arrangements un tantinet masqués, dans la version originale, par le chant de Tarja et les guitares d’Emppu. De la belle ouvrage assurément !

Et pour refermer le quart d’heure du single, NIGHTWISH nous propose une version Live (enregistrée à Helsinki en 2004) du "Symphony Of Destruction" de MEGADETH, morceau mid-tempo au riff écrasant qui se loge avec aisance dans la niche sonore couverte par NIGHTWISH : Marco Hietala assure l’intégralité du chant, et sa voix agressive colle à l’esprit du morceau, maintenu par NIGHTWISH sans que le groupe n’ait, pour cela, à respecter à la lettre la partition originale. Ainsi Tuomas place t-il élégamment quelques claviers, sans dénaturer l’âpreté du morceau, Emppu amenant la puissance guitaristique nécessaire et un solo personnalisé. A noter que cette reprise plaisante apparaîtra aussi sur l’édition Nuclear Blast du single "The Siren", l’édition Spinefarm faisant logiquement l’impasse dessus.

Avec deux inédits sur trois, ce single assez calme constitue donc plutôt une bonne affaire. Mais l’on pestera sans vergogne en apprenant qu’une version maxi a vu le jour au Japon, associant les trois inédits du single « Wish I Had An Angel » - à savoir la version démo de ce titre, la reprise d’Ankie Bagger "Where Were You Last Night" et la relecture instrumentale orchestrale de "Ghost Love Score" - aux deux présents bonus sur ce « Kuolema Tekee Taitenlijan ». Dans cette configuration, ce single aurait probablement récolté une étoile de plus. Ce soir donc, nous ne ferons pas gras...

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par JULIEN :


Luca TURILLI
The Ancient Forest Of Elves (1999)
Metal symphonique




THERION
Lemuria (2004)
Une pépite signée par ce génie du metal orchestral


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Emppu Vuorinen (guitare)
- Jukka Nevalainen (batterie)
- Marco Hietala (basse, chant)
- Tarja Turunen (chant)
- Tuomas Holopainen (claviers, piano)
- Anthony Pleeth (solo violon)


- edition Classique
1. Kuolema Tekee Taitenlijan
2. Creek Mary's Blood (orchestral-instrumental Score)
3. Symphony Of Destruction (live At Helsinki 2004)
- edition Japonaise Limitee
4. Kuolema Tekee Taiteilijan
5. Symphony Of Destruction (live At Helsinki 2004)
6. Where Were You Last Night? (ankie Bagger)
7. Wish I Had An Angel (demo Version)
8. Creek Mary's Blood (orchestral-instrumental Score)
9. Ghost Love Score (orchestral-instrumental Score)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod