Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  E.P

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Edenbridge, Visions Of Atlantis, Amberian Dawn, Tacere, Xandria, Delain, Midwinter, Oratory, Therion, Benighted Soul
- Membre : Northern Kings, For My Pain, Almah, Sinergy, Trees Of Eternity, Tarja, Sethian, Brother Firetribe, Tarot
- Style + Membre : Barilari, Infinity, After Forever, Beto Vazquez
 

 Nightwish France - Site Officiel Français (3926)
 Site Officiel (463)
 Myspace (568)

NIGHTWISH - Nemo (2004)
Par JULIEN le 22 Mai 2004          Consultée 16149 fois

Soldats, l’heure est grave ! Notre précédente campagne intitulée « Century Child » ne fut qu’une semi-réussite. L’intégration d’un orchestre à notre arsenal et l’engagement du lieutenant Marco Hietala pour soutenir les harangues du colonel Tarja Turunen n’ont pas suffi : le butin est un peu maigre. Nous avons pêché par facilité, et nos offensives ont manqué d’allant sur la longueur des manoeuvres. Il faut impérativement palier à cette situation fâcheuse ! Aussi, en préambule à notre nouvel assaut, nom de code « Once », j’ai décidé, moi le général Tuomas Holopainen, d’envoyer une escouade pour préparer le terrain. Voici donc le plan « Nemo » : Comme vous pouvez le constater, j’ai établi quatre stratégies potentielles. Je vais les détailler, alors soyez attentifs.

1ère stratégie : Elle implique le mouvement d’approche "Nemo", une belle investigation mid-tempo tout en douceur du terrain, que nous conserverons pour « Once » : Le piano et un refrain mémorable sont là pour amadouer l’ennemi, ainsi qu’une ode mitonnée par l’orchestre en guise de final. Pour suivre, "Planet Hell" se chargera de dynamiser tout ça : Le lieutenant Marco Hietala apportera, avec son timbre puissant et éraillé, un contraste intéressant à la qualité typique des vocalises du colonel Tarja Turunen. Des chœurs saisissants et l’entrée en scène massive de l’orchestre impressionneront l’ennemi à n’en pas douter, d’autant que ce mouvement tape assez dur. Vous vous mettrez ensuite tranquillement en position avec "White Night Fantasy", une accalmie planante avec un joli refrain, mais guère originale je vous l’accorde, et pendant laquelle le colonel s’emploiera à utiliser des vocalises bizarres, enfantines et un peu débiles sur les couplets, histoire de mieux destabiliser l’ennemi. Vient enfin le retour inédit de "Nemo" avec le soutien exclusif de l’orchestre cette fois-ci ("Once" ne recourra pas à cette autre version magnifique). Le tout s’accompagnera d’une vidéo montrant, sous la forme d’un enchaînement de photos, quelques instants capturés lors de préparation des manoeuvres... très loin d’être indispensable, mais il faut bien divertir les hommes ! (Estimation d'intérêt basé sur un jugement postérieur à l'opération "Once" : 3/5)

2ème stratégie : On conserve les deux mouvements "Nemo", mais nous évitons de recourir à la force percutante de "Planet Hell". A la place de ce dernier mouvement, que nous introduirons quoi qu’il arrive à l’articulation stratégique de « Once », nous proposerons le mouvement inédit de "Live To Tell The Tale". Bon, je vous l'accorde messieurs, ce mouvement est assez moyen et dispensable, avec son intro pop guillerette très 80's aux claviers, son rythme mid-tempo et des riffs sombres déjà entendus sur "Century Child". Mais les fans apprécieront... et nous rattrapons le tout avec la vidéo projettée pour accompagner "Nemo" : Une mise en image polaire, poétique et magnifique, qui vaut largement le coup d'oeil... Il faut que le monde soit au courant de notre retour ! (Estimation d'intérêt basé sur un jugement postérieur à l'opération "Once" : 3/5)

3ème stratégie : Il s’agit essentiellement de profiter des performances techniques modernes en matière de qualité sonore (l’outil 5.1) pour maximiser le potentiel efficient des mouvement "Nemo" et "Planet Hell". Une stratégie qui engage une logistique DVD, et proposera également la même vidéo promotionnelle ainsi qu’une autre vidéo de six minutes illustrant la préparation de "Nemo" (très difficile à apprécier malgré tout pour les soldats non finnois, vu que nous n'avons pas eu le temps de dénicher un traducteur)... (Estimation d'intérêt basé sur un jugement postérieur à l'opération "Once" : 2/5)

4ème stratégie : La plus complète, étant donné que les deux mouvements de "Nemo" (la version maintenue pour « Once » et l’expérience orchestrale inédite) seront soutenus par les manœuvres inédites "White Night Fantasy" et "Live To Tell The Tale" et l’excellence vivace de "Planet Hell". Ce qui nous fait tout de même trois manoeuvres inédites pour deux mouvements qui seront bientôt connus de tous. Le seul tracas, c’est que cette débauche a un prix : elle nécessite une plateforme de manœuvre Vinyl, ce qui n’est pas facile à mobiliser de nos jours. (Estimation d'intérêt basé sur un jugement postérieur à l'opération "Once" : 4/5)

Messieurs, vous le constatez, ces quatre stratégies ne font pas appel à des manoeuvres bouleversant fondamentalement les bases sur lesquelles nous avons assis nos victoires de jadis. En réalité, le socle de « Century Child » a été largement maintenu, mais nous l’avons optimisé : La puissance de l’orchestre est décuplée, donnant une allure grandiose et cinématographique à nos assauts ; quant aux apports du lieutenant Marco Hietala, ils continueront peut-être à attiser quelques mécontentements, mais je reste sur mes positions : Son chant original et gorgé de force ne peut que mettre encore en valeur les parties échues à Tarja, comme le démontre le terrible "Planet Hell".

Il y a donc tout lieu de croire que « Nemo », même s’il reste peu aventureux et typiquement NIGHTWISH, et un peu maigre quantitativement par rapport à l'investissement monétaire requis, réussira à préparer favorablement l’arrivée de « Once », sur laquelle nous fondons beaucoup d’espoirs. Nous n’avons plus droit à l’erreur et il nous faut frapper un grand coup pour notre retour. C’est pourquoi je vous propose de vous retirer pour l’instant, le temps d’arrêter un choix : Quelle « stratégie Nemo » privilégierez-vous pour engager notre armée sur le terrain ? A vous de choisir ! Et n’oubliez pas : Demain sera un autre jour !

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par JULIEN :


AINA
Days Of Rising Doom (2004)
Opera metal epique

(+ 1 kro-express)



SHAMAN
Reason (2005)
Petite merveille Heavy Mélodique des ex-ANGRA


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Tarja T. (chant)
- Tuoma H. (claviers)
- Emppu V. (guitare)
- Marco H. (basse, chant)
- Jukka N. (batterie)


1. -- Version Cd Normale --
2. Nemo (album Version)
3. Planet Hell (album Version)
4. White Night Fantasy (inédit)
5. Nemo (version Orchestrale Inédite)
6. Gallerie Photo
7. -
8. -- Version Cd Digipack --
9. Nemo (album Version)
10. Live To Tell The Tale (inédit)
11. Nemo (version Orchestrale Inédite)
12. Vidéo Promotionnelle De Nemo
13. -
14. -- Version Dvd --
15. Nemo (stereo Mix)
16. Nemo (5.1 Mix)
17. Planet Hell (5.1 Mix)
18. Vidéo Promotionnelle De Nemo
19. Making Of Nemo
20. -
21. -- Version Vinyl --
22. Nemo (album Version)
23. Planet Hell (album Version)
24. White Night Fantasy (inédit)
25. Nemo (version Orchestrale Inédite)
26. Live To Tell The Tale (inédit)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod