Recherche avancée       Liste groupes



      
GROOVE METAL  |  STUDIO

Commentaires (11)
Metalhit
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Eminence
- Membre : Soulfly, Nailbomb, Cavalera Conspiracy, Killer Be Killed
 

 Myspace.com/sepultura (501)
 Site Officiel (235)
 Chaîne Youtube (287)

SEPULTURA - Roorback (2003)
Par POSSOPO le 15 Octobre 2003          Consultée 11238 fois

Comme tout divorce houleux, la séparation de Max Cavalera et de ses trois anciens camarades a échauffé les esprits. Dans toutes les interviews précédant les sorties du premier album de SOULFLY et du septième de SEPULTURA, chacun annonçait que son disque allait montrer à la face du monde (comme si le monde n’avait rien d’autre à faire que de se poser en arbitre de ce combat de coqs déjà déplumés) qui est le meilleur, le plus fort, le plus beau et de quel cerveau inspiré venait les idées développées sur le monumental "Roots". Résultat des courses, les deux concurrents ont cassé leur moteur et aucun ne franchît la ligne d’arrivée. Max était tout de même déclaré vainqueur, ayant parcouru plus de la moitié du chemin menant au drapeau à damier alors que Igor, Paulo et Andreas sont restés bloqués au stand après le premier ravitaillement. De plus, au jeu de « qui c’est qui a le plus d’amis que toi que je t’aime plus, t’es pas mon copain et mes potes, ils vont jouer sur mon disque et pas le tien », les deux parties ont été déclarées hors-jeu pour avoir dépasser le quota légal.

Cinq ans ont passé et les esprits se sont heureusement un peu apaisés. "Roorback" est le troisième effort de SEPULTURA depuis le départ de Max et pas mal d’événements de sont passés entre la sortie de "Nation" et de ce nouvel opus. Les quatre brésiliens ont quitté la maison Roadrunner qui en a profité pour sortir un live datant de la tournée "Roots". Le groupe a de son côté enregistré quelques reprises d’artistes particulièrement divers et les a offertes à ses fans brésiliens sous l’appellation globale "Revolusongs".

Toutes ces péripéties n’ont pas profondément modifié la mise. Le cerveau des membres du groupe n’est plus depuis longtemps en ébullition. La flamme s’est éteinte et la casserole a sensiblement refroidie. Pourtant, les quatre zigotos ont fait cette fois l’effort de se concentrer et de réellement se remettre au travail. "Roorback" n’est pas infesté comme ses trois prédécesseurs d’apparitions inutiles. Le groupe s’est replié sur lui-même, comprenant qu’il était en danger pour proposer le plus bel album qu’ils soient encore capables de composer.

Le résultat est mi-figue, mi-raisin. Loin de livrer une copie nullissime comme dans le passé récent, le travail produit n’atteint tout de même pas des sommets artistiques. SEPULTURA est devenu un groupe quelconque, sa créativité s’étant définitivement évaporée.
Derrick Green est aujourd’hui totalement à l’aise dans ses baskets, n’ayant plus à subir les assauts inélégants des fans de Max avec qui toute comparaison objective est en fait impossible. Lorsque le géant new-yorkais se prend à calmer le jeu et proposer un timbre vocal toute en énergie contrôlée comme sur "More Of The Same", l’effet produit est particulièrement convaincant.
Mais sa prestation satisfaisante ne suffit pas franchement à éviter la nostalgie d’un passé plus glorieux. Les autres musiciens exécutent leur œuvre proprement et avec professionnalisme comme tout bon employé de La Poste le ferait (le bon employé de La Poste étant celui qui accepte de monter aux étages sans ascenseur et qui ne vole pas le colis des clients) mais tous les facteurs feraient-ils des musiciens inspirés ?

"Roorback" est moyen, acceptable, passable, correct, convenable, c’est-à-dire toujours décevant quand on connaît toute la carrière discographique de cette formation brésilienne qui ne risque bientôt plus d’intéresser personne.

A lire aussi en THRASH METAL par POSSOPO :


METALLICA
Cliff'em All (1999)
Groove metal




SEPULTURA
Arise (1991)
Groove metal

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   DEADCOM
   FENRYL
   MAXXX

 
   (4 chroniques)



- Derrick Green (chant)
- Andreas Kisser (guitares)
- Paulo Jr. (basse)
- Igor Cavalera (batterie)


1. Come Back Alive
2. Godless
3. Apes Of God
4. More Of The Same
5. Urge
6. Corrupted
7. As It Is
8. Mind War
9. Leech
10. The Rift
11. Bottomed Out
12. Activist
13. Outro



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod