Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (16)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Armory, Dragonforce, Heavenly, Insania, Chroming Rose, Zonata, Scanner, Montany, Lovebites, Blind Guardian
- Membre : Neopera, Unisonic, The Unity , Iron Savior
- Style + Membre : Primal Fear, Metalium, Helloween, Freedom Call
 

 Chaîne Youtube (436)
 Myspace (452)
 Site Officiel (601)

GAMMA RAY - Majestic (2005)
Par JEFF KANJI le 10 Février 2018          Consultée 319 fois

On doit bien avouer que malgré un single ultra percutant ("Fight"), GAMMA RAY a peiné à convaincre totalement sur "Majestic". La déception a sans doute été d'autant plus importante que le groupe ne nous avait jamais fait patienter plus de deux ans entre chaque sortie…

Côté personnel, une telle dévotion au Heavy Metal a fini par mener Kai au divorce… Il faut dire que le début du siècle avait été particulièrement chargé avec l'équivalent d'un album de réenregistrements (2000), un nouvel opus studio (2001), deux tournées (2001, 2002, 2003) et un Live (2003) !

GAMMA RAY a amorcé avec l'album précédent un virage Heavy plus agressif, où le riffing est plus tranchant, plus old school parfois, et les vocaux plus arrachés. La formation hambourgeoise s'est beaucoup approchée de son modèle JUDAS PRIEST sur "No World Order!". "Majestic" garde ses acquis mais tente de remettre un peu de Power positif des familles sur le métier.

Mais il faut le dire, l'album est offensif, encore plus que son prédécesseur ("My Temple", "How Long", "Spiritual Dictator") et plus mid-tempo aussi, "Blood Religion" s'affirmant rapidement comme l'une des plus belles réussites de l'opus (l'accélération soudaine au moment du solo est jouissive), sorte de cousin d'un "Dream Healer" plus agressif. "Fight" est une pépite d'une rare qualité signée Henjo Richter qui vient nous rappeler un peu l'esprit "Power Plant", ce qui ne sera qu'un passage, où mêmes les titres les plus Speed gardent toujours un fond assez sombre (y compris la tentative Happy Metal de "Condemned To Hell").

Ce disque montre un GAMMA RAY moins débridé qu'à l'accoutumée, qui a fait passer toutes ses frustrations par le biais de la musique, avec une certaine réussite ("Blood Religion", "Hell Is Thy Home", "Fight"), le tout livré avec une production titanesque encore plus massive que d'habitude (la batterie est particulièrement soignée).

Cependant, il est l'album le moins bon de GAMMA RAY jusqu'alors, le savoir-faire des Allemands et l'attente suscitée par ce leader encore incontestable ont suffi à l'époque à faire passer la pilule, mais il faut avouer qu'à part pour les trois titres cités précédemment, on ressortira rarement ce disque malgré les qualités de "Strange World" ou "Revelation".

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


CAIN'S OFFERING
Stormcrow (2015)
Jani nous livre exactement ce que l'on veut




BLIND GUARDIAN
A Past And Future Secret (1995)
L'attente devient insoutenable


Marquez et partagez



Par THE MARGINAL




 
   FREDOUILLE

 
   DARK BEAGLE
   JEFF KANJI

 
   (3 chroniques)



- Kai Hansen (vocals & guitars)
- Henjo Richter (guitars & keyboards)
- Dirk Schlachter (bass)
- Daniel Zimmermann (drums)


1. My Temple
2. Fight
3. Strange World
4. Hell Is Thy Home
5. Blood Religion
6. Condemned To Hell
7. Spiritual Dictator
8. Majesty
9. How Long
10. Revelation



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod