Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  LIVE

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Heavenly, Insania, Chroming Rose, Zonata, Scanner, Montany, Blind Guardian, Dragonforce, Armory
- Membre : Unisonic, Neopera, Iron Savior
- Style + Membre : Helloween, Primal Fear, Metalium, Freedom Call
 

 Chaîne Youtube (344)
 Myspace (346)
 Site Officiel (467)

GAMMA RAY - Heading For The East (2015)
Par JEFF KANJI le 18 Mai 2017          Consultée 383 fois

Quand en 1990, peu de temps après la sortie de l'EP "Heaven Can Wait" il est proposé au tout jeune GAMMA RAY d'aller jouer au Japon, alors qu'il est en pleine tournée européenne, une équipe technique est envoyée pour capter les quatre concerts donnés par la formation hambourgeoise au pays du Soleil Levant. Et ce sont les deux shows de Tokyo, donnés devant pas moins de 3000 personnes qui vont servir à la création du premier Live de GAMMA RAY, titré en clin d'œil à son premier disque : "Heading for The East".

D'abord sorti en vidéo en décembre 1990, ce concert a fait l'objet, comme "Lust for Live" après lui, d'un toilettage en bonne et due forme pour les rééditions du 25ème anniversaire du groupe et "Heading for The East", vingt-cinq ans après sa captation, est enfin disponible en CD depuis septembre 2015. L'occasion était trop belle pour le fan que je suis pour vous parler un peu de cette période qu'on a un peu oublié après la révélation de GAMMA RAY post "Land Of The Free".

À l'époque, il faut se rappeler que Kai Hansen a quitté HELLOWEEN depuis deux ans à peine, et qu'il bénéficie d'un capital sympathie évident auprès des fans (qui n'ont pas encore de nouvelles des Citrouilles, occupées à composer avec Roland Grapow), lui le premier vocaliste du groupe et artisan principal de ce Heavy Mélodique dopé à la testostérone. Il fonde GAMMA RAY en 1989 et ce projet solo (le pressage vinyle était d'ailleurs livré dans un fourreau argenté flanqué du nom de Kai Hansen) se muera progressivement en groupe, avec notamment la présence de Ralph Scheepers, déjà pressenti à l'époque du recrutement de Michael Kiske, puis de Dirk Schlächter qui a fait ses armes sur "Heaven Can Wait". Cette première tournée est faite de chamboulements puisque Mathias Burchardt a déjà cédé sa place à Uli Kusch. C'est donc le line-up qui enregistrera l'année suivante "Sigh No More" qui est à l'œuvre lors de cette escapade japonaise.

GAMMA RAY n'a alors à sa disposition qu'un album studio, un EP et la notoriété de Kai Hansen. Autant dire que la setlist est arque-boutée sur "Heading For Tomorrow", agrémenté de quelques reprises d'HELLOWEEN. Le show dure pourtant près d'une heure et demie sans que l'ennui ne pointe le bout de son nez. Il faut dire que ce premier album est déjà de très haute tenue et le trio d'ouverture "Welcome"/"Lust For Live"/"Heaven Can Wait" ne fait pas de quartier. Après ça le groupe va aérer son show en prenant des libertés sur certains passages, donnant à "Heading For The East" une spontanéité que l'on retrouve dans les concerts de GAMMA RAY, mais qui étrangement ne sera jamais aussi bien retransmise sur bandes qu'ici, entre approximations (surtout vocales, Ralph Scheepers, tout en étant capable de moduler ("The Silence"), abat un boulot titanesque) et passages jam au sein des morceaux (solo en slap d'Uwe Wessel pendant "Hold Your Ground" et surtout sur "Heading For Tomorrow" présenté dans une version fleuve de 24 minutes où changements d'ambiance et jeu de guitare débridé se passent la main. Ce Live montre un groupe sincère, porté par sa musique et sans aucun autre calcul que de prendre le plus de plaisir possible.

À cet égard on sent le groupe galvanisé par un public nippon qui donne sacrément de la voix, comme quand Ralph se permet d'introduire "Who Do You Think You Are?" en japonais, ou quand Kai Hansen ne peut cacher sa joie de chanter pour la première fois devant une audience du pays, en prélude à un "Ride The Sky" pas piqué des hannetons. En outre, les titres d'HELLOWEEN choisis sont tous des titres enlevés et seule "I Want Out" était à l'origine chantée par Herr Kiske… Et Ralph Scheepers en livre une version survitaminée, puissante et dynamique, qui n'a pas à rougir devant celle plus plan-plan du "Live In The UK".

"Heading For The East" est essentiel pour les fans de GAMMA RAY, mais ne constitue pas pour autant un enregistrement de légende, méritant le détour suscité par un "Made In Japan" ou un "At Budokan". On a là un Live de bonne facture, honnête et non-trafiqué, magnifiquement remasterisé par Eike Freese qui a vraiment le don pour respecter les dynamiques et les timbres d'origine du mixage de 1990 tout en dépoussiérant le global, intéressant pour le fan de Heavy mais pas au point de s'en relever la nuit, même si l'interprétation atteint parfois des sommets ("Space Eater", "I Want Out", "Money").

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


CAIN'S OFFERING
Stormcrow (2015)
Jani nous livre exactement ce que l'on veut




SECRET SPHERE
A Time Never Come (2001)
Un des dix meilleurs disques du genre


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Ralph Scheepers (chant)
- Kai Hansen (guitare, chant)
- Dirk Schlächter (guitare, chœurs)
- Uwe Wessel (basse, chœurs)
- Uli Kusch (batterie, chœurs)
- Joern Ellerbrock (claviers)


- Cd 1
1. Intro
2. Lust For Live
3. Heaven Can Wait
4. Space Eater
5. Free Time
6. Who Do You Think You Are?

- Cd 2
1. The Silence
2. Save Us
3. I Want Out
4. Ride The Sky / Hold Your Ground
5. Money
6. Heading For Tomorrow



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod