Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  LIVE

Commentaires (1)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Heavenly, Insania, Chroming Rose, Zonata, Scanner, Montany, Blind Guardian, Dragonforce, Armory
- Membre : Unisonic, Neopera, Iron Savior
- Style + Membre : Helloween, Primal Fear, Metalium, Freedom Call
 

 Chaîne Youtube (379)
 Myspace (384)
 Site Officiel (506)

GAMMA RAY - Lust For Live (2016)
Par JEFF KANJI le 24 Janvier 2017          Consultée 2340 fois

Suite au Best Of sorti par earMusic, une vaste campagne de rééditions du catalogue de GAMMA RAY est entreprise, coïncidant avec les 25 ans du groupe, le tout supervisé par Kai Hansen bien évidemment et par Eike Freese, qui sur le dit Best Of et "Empire Of The Undead" a démontré ses capacités pour comprendre et mixer la musique du groupe. Il ne s'agira bien évidemment pas de réécrire les chroniques déjà existantes (en partie rédigées par votre serviteur) mais de s'attarder sur deux sorties CD qui constituent une première ; j'ai raté le coche en 2015 pour "Heading For The East" le tout premier Live de la bande, qui à l'époque défendait son premier opus et son EP "Heaven Can Wait", jusque-là disponible uniquement en VHS (réédité en 2003 par Sanctuary).

"Lust for Live" c'est encore autre chose, car outre un mixage digne de ce nom qui recrée parfaitement les conditions du live avec la guitare de Dirk à gauche et celle de Kai à droite, le concert proposé dans le cadre d'une tournée Noise qui rassemblait GAMMA RAY, RAGE et CONCEPTION est enfin disponible dans son intégralité et sans coupures ! Je rappelle que la vidéo sortie en 1994 avait un but promotionnel appuyé et incluait de multiples séquences vidéo entrecoupant le concert, amputé de "Space Eater" mais aussi de "Heading For Tomorrow" joué ici en medley avec le final de "Dream Healer".

GAMMA RAY, on ne le sait pas encore à l'époque, va bientôt boucler une ère avec cette tournée, puisque Ralph sera remercié peu de temps après pour des histoires de budget et de distance. Donc, avec le recul que l'on a maintenant, on peut apprécier ce "Lust For Live" à sa juste valeur, comme un document indispensable au suivi de la carrière de la turbulente formation hambourgeoise, avec un mixage harmonieux (quel plaisir d'entendre la basse imposante de Jan Rubach). Et dire que le groupe est en forme est un doux euphémisme ; remonté comme un coucou, GAMMA RAY met le feu aux planches en envoyant en à peine une heure dix titres et un medley HELLOWEEN, accélérant les tempi de ses morceaux les plus speed ("Future Madhouse" est un sacré tour de force à ce niveau) et proposant un set à la fois diablement Rock'N'Roll (Kai en mode je m'accorde la sono ouverte entre deux morceaux et je m'en branle), honnête (on peut entendre si on a l'habitude, des approximations ici et là) et foncièrement entraînant.

Il faut en effet se rappeler que les trois premiers opus de GAMMA RAY étaient des disques de très haut niveau qui ont établi durablement le combo en tête de liste des formations Speed allemandes, même si la consécration viendra avec "Land Of The Free" deux ans après. La setlist est très majoritairement axée sur le dernier opus en date, "Insanity & Genius" dont le groupe semble particulièrement fier. Et à part la pièce-titre, qui demande une certaine habitude, les "Tribute To The Past", "No Return", "Future Madhouse", "Last Before The Storm" sont autant de brûlots, contrebalancés par une plus atmosphérique "Heal Me" avec le duo Ralph/Kai aux avant-postes, et où Dirk Schlächter démontre son habileté aux claviers et à la guitare. Les passes d'armes entre les deux bretteurs n'ont rien à envier à celles du duo Downing/Tipton et si Kai se taille la part du lion, les échanges sont fréquents et aucune des deux six-cordes ne vient empiéter sur l'autre. Ralph Scheepers est impressionnant vocalement ("Space Eater", "Changes") et le concert passe en un rien de temps.

Enfin voilà, si vous souhaitez acquérir un Live du GAMMA RAY première époque, n'hésitez pas, surtout qu'il est assez complémentaire avec "Heading for The East" qui était composé quasi exclusivement de titres du premier opus, car ne subsiste sur "Lust For Live" qu'un "Heading for Tomorrow" et un "Space Eater" enfin réintégrés.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


SERIOUS BLACK
As Daylight Breaks (2015)
Le demi-frère Heavy d’UNISONIC

(+ 1 kro-express)



GAMMA RAY
Land Of The Free (1995)
Le chef d’œuvre est arrivé du pays des rêves

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Ralph Scheepers (chant)
- Kai Hansen (guitare, chant)
- Dirk Schlächter (guitare, claviers, chœurs)
- Jan Rubach (basse)
- Thomas Nack (batterie)


1. Intro
2. Tribute To The Past
3. No Return
4. Space Eater
5. Changes
6. Insanity & Genius
7. Last Before The Storm
8. Heal Me
9. I Want Out/future World/ride The Sky
10. Future Madhouse
11. Heading For Tomorrow/dream Healer
12. Gamma Ray



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod