Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  LIVE

Commentaires (3)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Heavenly, Armory, Dragonforce, Insania, Chroming Rose, Zonata, Scanner, Montany, Gaia Epicus, Lovebites, Blind Guardian
- Membre : Unisonic, The Unity, Holy Moses, Iron Savior, Neopera
- Style + Membre : Metalium, Primal Fear, Symfonia, Helloween, Freedom Call
 

 Chaîne Youtube (889)
 Myspace (760)
 Site Officiel (1343)

GAMMA RAY - 30 Years Live Anniversary (2021)
Par JEFF KANJI le 27 Septembre 2021          Consultée 1426 fois

Nous allons sans doute assister à une vague de publications live galvaudées, que l'on regardera on l'espère dans le futur comme le reflet d'une période étrange, où les mondes dits développés/civilisés (rayez la mention inutile) se sont retrouvés profondément bouleversés dans leur fonctionnement social. L'appellation Live pour le "30 Years Live Anniversary" en devient même tendancieuse, dans la mesure où ce concert a été donné sans public ou presque, le groupe, dans une tentative d'entretenir le lien avec ses fans, ayant sollicité leur contribution pendant le livestream afin de se retrouver inclus dans le public qu'ils tenteraient de reconstituer dans l'optique d'une sortie physique, ce qui n'était pas annoncé à l'époque mais ne faisait pas beaucoup de doute pour moi.

En effet, un anniversaire comme celui-ci paraissait difficile à manquer, et après la célébration que s'était octroyé Kai Hansen en 2016, il allait falloir rendre hommage à ces trente années passées à servir la cause Power Metal avec GAMMA RAY, même si dans les faits, le groupe est quasi inactif depuis la fin de la tournée "Empire Of The Undead". Pour organiser ce genre d'évènement, voué à être unique au vu des circonstances, il faut se creuser un peu la tête. Du côté de GAMMA RAY, même si l'on fait les choses sérieusement, la déconne et le bordel organisé que constituent l'équipe, redevenu entretemps quintette avec l'intégration d'un vocaliste qui partage le boulot avec un Kai Hansen épuisé par les tournées, on a fait les choses assez simplement.

Ce sera donc un GAMMA RAY roots, sur une jolie scène et des éclairages bien présents, un son net et précis, mixé par Dirk Schlächter lui-même, un Frank Beck qui présente, à défaut de charisme, d'un panel vocal plutôt intéressant, dans la mesure où son timbre se mélange bien à celui de Kai Hansen, et qu'il peut avec aisance interpréter toutes les parties vocales enregistrées tout au long de la carrière du groupe, qu'il s'agisse d'aigus nets et étincelants ou de screams arrachés comme Kai les affectionne depuis "No World Order!", si bien que si on n'a pas l'image (car oui ce Live est agrémenté de la version vidéo), il n'est pas toujours évident de distinguer Frank de Kai tant la mayonnaise est homogène. Car le bougre n'a pas abandonné le micro pour autant !

Mais l'évènement, et un peu le seul il faut bien le dire (certes j'exagère parce que "Heading For Tomorrow" quoi...), c'est la présence de Ralph Scheepers, le chanteur historique des trois premiers GAMMA RAY sur cinq titres. Et là, il faut bien le dire le contraste est saisissant ! La présence scénique de l'athlétique chanteur de PRIMAL FEAR fait accéder temporairement ce "30 Years Live Anniversary" à une autre dimension, d'autant qu'avec Dirk Schlächter, Frank Beck et Kai Hansen ainsi que le claviériste Corvin Bahn, la section chœurs est bien remplie, en particulier sur "One With The World", un de mes morceaux préférés de "Sigh No More" et de GAMMA RAY tout court. Ce moment est réellement spécial, et laisserait presque espérer une réunion à la Pumpkins United, tant les musiciens de cette scène semblent faire des merveilles quand ils arrivent à ce stade de leur carrière. Cette version de "The Silence" est peut-être bien la meilleure jamais livrée par le groupe, avec un Ralph Scheepers au sommet de ses qualités vocales. C'est un Kai Hansen bien ému, qui peine à enchaîner sur le monstrueux "Armageddon" juste après.

Je suis en définitive assez surpris que le groupe n'ait pas, pour un tel anniversaire, proposé un titre de chaque disque, surtout que ce ne sont pas moins de quatre albums qui passent à la trappe, dont "Somewhere Out In Space" !! Ce qui me fait dire qu'il n'a jamais été question de rentrer dans ce jeu-là, ce que je trouve un peu dommage personnellement, tant "Insanity And Genius" a représenté une sorte d'acmé avec Ralph Scheepers. On peut néanmoins se féliciter d'avoir des versions de qualité de classiques tardifs de la bande, comme "Empathy" et "Avalon" qui révèlent toutes leurs qualités dans ce contexte, le tout porté, comme toute l'heure et demie, par un Michael Ehré au jeu décidément vraiment agréable, à la fois Hard Rock et Metal, qui respire franchement, et qui renforce à la fois le côté Rock'N'Roll du groupe tout en apportant la précision chirurgicale de Dan Zimmermann, qui aurait lui aussi pu avoir droit à un petit passage justement, pourquoi pas sur "Somewhere Out In Space" ou "Beyond The Black Hole" ? Depuis son départ de GAMMA RAY, le fondateur de FREEDOM CALL a littéralement disparu de la circulation…

GAMMA RAY a cherché à soigner cette sortie, mais on ne peut s'empêcher d'y voir un lot de consolation, même si la prestation est clairement bonne, même si le manque d'osmose entre les musiciens se fait un peu sentir je dois dire, notamment ce pauvre Dirk Schlächter, bien esseulé à jardin. Et si les guitares restent reines, les joutes entre le brillant Henjo Richter qui est tout sourire et Kai Hansen sont peut-être moins partagées en termes de feeling entre les deux musiciens. Par contre, il faut bien reconnaître que libéré d'une partie du chant, Kai se surpasse et propose des moments de guitare franchement jouissifs avec son compère depuis 1997.

Enfin bref, bon anniversaire et merci Ralph d'être passé, au-delà des circonstances, tu as fait de ton passage un moment spécial au milieu de ce résumé d'un Heavy Metal made in Hambourg qui ne cesse de se révéler fédérateur et de susciter passion et engouement chez moi.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


AXENSTAR
Far From Heaven (2003)
Quand ma petite Scandinave




POWERWOLF
The Sacrament Of Sin (2018)
Enfin POWERWOLF arrête le sur-place

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Kai Hansen (chant, guitare)
- Henjo Richter (guitare)
- Dirk Schlächter (basse)
- Michael Ehré (batterie)
- Frank Beck (chant)
- Corvin Bahn (claviers)
- -
- Ralph Scheepers (chant sur cd2 2-4,6-7)


- Cd1
1. Induction
2. Dethrone Tyranny
3. New World Order
4. Avalon
5. Master Of Confusion
6. Empathy
7. Rebellion In Dreamland

- Cd2
1. Land Of The Free
2. Lust For Life
3. One With The World
4. The Silence
5. Armageddon
6. Heading For Tomorrow
7. Send Me A Sign



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod