Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  COMPILATION

Commentaires (3)
Questions / Réponses (2 / 5)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Heavenly, Insania, Chroming Rose, Zonata, Scanner, Montany, Blind Guardian, Dragonforce, Armory
- Membre : Unisonic, Neopera, Iron Savior
- Style + Membre : Helloween, Primal Fear, Metalium, Freedom Call
 

 Chaîne Youtube (365)
 Myspace (369)
 Site Officiel (493)

GAMMA RAY - The Best (of) (2015)
Par JEFF KANJI le 1er Mars 2015          Consultée 3213 fois

GAMMA RAY fête ses 25 ans de carrière cette année ! Déjà… Le groupe chargé à bloc d’énergie positive et au faîte de sa gloire lorsqu’il sort "Blast From The Past" en 2000 apparaît désormais comme un briscard qui a servi de modèle à toute la génération actuelle mais qui continue de sortir des albums de qualité à intervalles réguliers contre vents et marées (divorce, faillite de label, incendie de studio) : une incarnation d’une autre époque, en ayant conservé dans sa musique des éléments Rock’N’Roll qui lui donnent un charme si spécial.

25 ans, cela semble raisonnable pour sortir un best of, surtout quand il sort quinze ans et cinq albums après le premier. Kai Hansen a personnellement choisi les titres qui remplissent ce best of à ras-la gueule. L’appellation Best Of, que le groupe a malicieusement détourné en barrant le « Of », est des plus justifiées, cette compilation ayant pour vocation de représenter au mieux les favoris des fans du groupe, ce qui explique la présence de titres pas forcément évidents pour le non-initié, mais qui me paraissent personnellement tout à fait à leur place ("Dream Healer" et "Insurrection" au hasard) et la percée dans la tracklist de titres des opus les plus récents du groupe, "Empathy", "Avalon", les deux meilleurs titres du dernier opus ayant logiquement atterri dans la tracklist. En outre, sur ce coup-ci, Kai n'a pas oublié Ralph Scheepers et ses lauriers lui sont très justement rendus sur "Tribute To The Past".

En outre, cette compilation scelle la bonne entente de GAMMA RAY avec son label earMusic, qui a mis à sa disposition le talentueux Eike Freese pour remasteriser des travaux de différentes époques et en majorité enregistrés et intégralement produits par le groupe. L’écoute de cette compilation est un plaisir, tant les écarts de niveau et d’équilibre semblent gommés entre les différents titres. Ce regard extérieur a aussi un effet bénéfique : le mixage met en valeur des arrangements autrefois noyés dans le mix ou supplantés par d’autres éléments, ces rafales de percussions sur "Armageddon", et d’une manière générale, les claviers reprennent de l’importance, notamment sur les extraits de "Power Plant". Eike Freese a su se concentrer sur l’essentiel (de sorte à profiter pleinement de la voix divine de Michael Kiske sur le final de "Land Of The Free"), de manière à ce que l’ensemble sonne plus clair et organique (notamment les extraits de "Land Of The Free II", plutôt saccagés par Tommy Hansen) et que l’entière discographie de GAMMA RAY apparaisse sous un nouveau jour, de bon augure avant la ressortie des albums du groupe prévue sur 2015.

Le choix des morceaux maintenant. Kai ne s’est pas foutu de nous mais nous a tout de même réservé quelques curiosités. Si la présence d’un "Avalon", d’un "To The Metal" ou encore d’un "Armageddon" me semblent tout à fait méritée, je suis davantage surpris par l’absence criante de "Fight" et de "Into The Storm" pourtant devenus des classiques du combo (surtout la deuxième, troquée pour "Real World", "Empress" m’aurait moins choqué). De plus, les titres que j’attendais de "Sigh No More" sont absents, mais la compile de 2000 saura me consoler sans problème. Il y a de l’énorme classique bien sûr avec les inénarrables "Somewhere Out In Space", "Rebellion In Dreamland" et autres "Send Me A Sign", mais les trésors connus des fans sont aussi présents : "Dream Healer", "Insurrection" et le dantesque enchaînement "Induction"/"Dethrone Tyranny".

Au final, Kai ne s’est pas foutu de ses fans, et le packaging cuiré en fait un bel objet que même le fan qui possède tous les albums (comme c’est mon cas) sera tenté de posséder et de se passer en boucle dans la voiture. La tracklist est à l’image de la musique de GAMMA RAY, relativement variée, alternant speederies, mid-tempi écrasants, morceaux de bravoure épiques et vieux relents Speed Metal bien old school ainsi que l’incontournable Happy Metal inventé et codifié par Mr Hansen.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


GAMMA RAY
Land Of The Free (1995)
Le chef d’œuvre est arrivé du pays des rêves

(+ 1 kro-express)



MANIGANCE
Récidive (2011)
MANIGANCE nous a (trop) gâtés


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Kai Hansen (chant, guitare)
- Henjo Richter (guitare)
- Dirk Schlächter (basse)
- Dan Zimmermann (batterie)
- Michael Ehré (batterie sur 'avalon', 'hellbent')
- Michael Kiske (chant sur 'time to break free')


- Cd1
1. Armageddon
2. Heaven Can Wait
3. Hellbent
4. Dream Healer
5. Land Of The Free
6. To The Metal
7. Somewhere Out In Space
8. Real World
9. Induction
10. Dethrone Tyranny
11. Rebellion In Dreamland
12. Heading For Tomorrow

- Cd2
1. Eagle
2. Avalon
3. Man On A Mission
4. The Spirit
5. Tribute To The Past
6. Empathy
7. Valley Of The Kings
8. Lust For Life
9. Master Of Confusion
10. Blood Religion
11. Time To Break Free
12. Insurrection
13. Send Me A Sign



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod