Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  E.P

Commentaires (1)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Heavenly, Insania, Chroming Rose, Zonata, Scanner, Montany, Blind Guardian, Dragonforce, Armory
- Membre : Unisonic, Neopera, Iron Savior
- Style + Membre : Helloween, Primal Fear, Metalium, Freedom Call
 

 Chaîne Youtube (365)
 Myspace (369)
 Site Officiel (493)

GAMMA RAY - Master Of Confusion (2013)
Par JEFF KANJI le 3 Juin 2013          Consultée 4016 fois

Kai Hansen devient difficile à suivre. 2012 a marqué un tournant historique dans la carrière au demeurant tranquille des Hambourgeois. Son implication au sein d’UNISONIC, qui lui a permis de retrouver Michael Kiske et de placer certaines compos plus soft, l’a poussé à mettre GAMMA RAY en sommeil pendant un an, ce qui n’a pas du plaire à ses camarades, notamment un Dan Zimmermann qui a quitté les rangs de son bébé FREEDOM CALL pour se focaliser à 200% sur GAMMA RAY et qui jettera l’éponge à l’issue des concerts du « Skeletons And Majesties Tour ».

Accompagnés désormais de l’ancien cogneur de METALIUM, Michael Ehré, les Allemands, sous l’impulsion de leur leader, ont décidé de mettre l’accent sur l’agressivité et d’accentuer le côté Metal de GAMMA RAY. "Empire Of The Undead", le prochain opus du groupe, est attendu pour plus tard en 2013, mais histoire d’avoir un produit à nous proposer avant le Hellish Rock Part II (qui réunit une nouvelle fois en tournée HELLOWEEN et GAMMA RAY), nos Germains favoris nous proposent un EP consistant avoisinant les 60 minutes constitué de trois parties.

Les deux premiers titres sont des nouveautés ou presque. En effet "Empire Of The Undead" date de l’ère SECOND HELL, et ce morceau a été à l’époque écrit avec Piet Sielck avant même la fondation d’HELLOWEEN. On peut dire que c’est de la récup’ là ! Entre son riff principal qui lorgne de façon assez voyante sur le "Hit The Lights" de METALLICA, son refrain plat et répétitif et son bovinage intensif tout du long qui ne laisse pas de répit à l’auditeur, on peut dire que le nouveau GAMMA RAY thrashise, comme il l’avait fait le temps de "Majestic", album déjà décrié mais qui avait la principale qualité d’être inspiré. "Empire Of The Undead" s’écoute, mais loin de la première division du Heavy auquel on a droit habituellement avec GAMMA RAY.
Quant à "Master Of Confusion", elle se montre enjouée, plus Happy globalement mais c’est cette fois davantage l’empilement de recettes de grand-mère dont le groupe a déjà usé et abusé qui provoque la gêne ; on y retrouvera pèle-mêle des arrangements et des harmonies à la "Send Me A Sign", des accroches à la "I Want Out" ou "Heaven Or Hell" et même du "Heaven Can Wait" ! Si le titre est d’une efficacité sans faille, tout comme "Rise" sur l’opus précédent, tous deux dans un esprit très "Power Plant", Kai Hansen a déjà tout dit dans ce domaine, avec talent certes, et ces réminiscences du passé sont maintenant un peu gênantes.

"Death Or Glory" et "Lost Angels" permettent à GAMMA RAY de s’adonner à un exercice qu’il réussit à chaque fois : la reprise. Le premier titre, repris de HOLOCAUST, groupe culte de la NWOBHM dont Kai Hansen a toujours clamé être un immense fan (1), respecte l’original et s’offre juste le luxe d’une production moderne mettant bien mieux en valeur les belles parties de guitare concoctées par John Mortimer et Ed Dudley. "Lost Angels" permet de se rappeler la qualité du Glam Rock de SWEET dans une version musclée qui respecte les exceptionnelles harmonies vocales hautes perchées typiques des Anglais. En écoutant ce titre, on pourra constater que GAMMA RAY doit sans doute beaucoup plus à la bande de Brian Connolly que ce qu’on pourrait croire, tant on y retrouve de nombreuses approches vocales et mélodiques disséminées dans les compositions de nos Allemands. Incontestablement, la très bonne surprise de cet EP !

Les derniers six titres sont extraits du « Skeletons And Majesties Tour », de la date de Bochum, et n’ont pu être inclus faute de place sur le DVD retraçant cette mini-tournée. On y retrouve de sacrées perles, le rare "Farewell" sur lequel Dirk Schlächter remplace avec brio Hansi Kürsch, qui chantait en duo avec Kai Hansen sur l’original, le complexe et épique "Insurrection" où, contrairement à la version de Pratteln, conservée pour le "Skeletons And Majesties Live", Kai Hansen ne se plante pas, nous régalant avec ses acolytes sur la passe d’armes mémorable du solo. Il en est de même pour le précieux "Wings Of Destiny", sans conteste un des plus redoutables brûlots de "Power Plant". Une dernière partie qui a pour qualité principale d’être vraiment live et sans doute très peu retouchée, conférant une ambiance rock’n’roll à ces morceaux. Kai Hansen s’y révèle bien en voix. Il s’agit en outre d’un témoignage historique pour GAMMA RAY puisque les dates du « Skeletons And Majesties Tour » furent les dernières réalisées en compagnie de Dan Zimmermann.

"Master Of Confusion" est donc mitigé. Si l’on prendra bien évidemment plaisir avec la partie live et les deux bons covers enregistrés par le groupe, il y a en revanche de quoi être un peu inquiet pour la suite des évènements, "Empire Of The Undead" et "Master Of Confusion" se montrant loin du niveau de l’excellent "To The Metal!". À l’écoute des récentes interviews, la direction de l’album n’est pas encore très claire, même si Kai Hansen a déjà en tête l’idée d’en faire un disque heavy et agressif, dans la veine de "Majestic" ou "No World Order!", l’avis de ses comparses pouvant rester déterminant. Wait and see...

(1) Le groupe avait déjà repris un autre extrait du même album ("The Nightcomers") en 1995 avec "Heavy Metal Mania"

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


MINDMAZE
Back From The Edge (2014)
Le coup d'éclat des américains




STORMWARRIOR
Thunder & Steele (2014)
Dès qu’il y a l’envie, ça va mieux !


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Kai Hansen (chant, guitare)
- Henjo Richter (guitare)
- Dirk Schlächter (basse)
- Michael Ehré (batterie)
- Dan Zimmermann (batterie sur 5-10)
- Corvin Bahn (claviers sur 5-10)


1. Empire Of The Undead
2. Master Of Confusion
3. Death Or Glory (holocaust Cover)
4. Lost Angels (sweet Cover)
5. The Spirit (live)
6. Wings Of Destiny (live)
7. Gamma Ray (live)
8. Farewell (live)
9. Time To Break Free (live)
10. Insurrection (live)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod