Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Angra
- Style + Membre : Concerto Moon
 

 Site Officiel (487)
 Myspace (316)

GALNERYUS - Into The Purgatory (2019)
Par JEFF KANJI le 19 Mai 2020          Consultée 678 fois

Ce que j'aimerais que toutes les formations de Power Metal soient aussi régulières dans la qualité que GALNERYUS… Le quintette d'Osaka, maintenant relocalisé à la capitale, ne me rend pour autant pas la tâche facile, car depuis 2003 il n'a jamais cessé de sortir des albums à un rythme soutenu. Mais le plus incroyable là-dedans, c'est cette qualité incroyablement constante que Syu et ses partenaires produisent ! Tous les deux ans vous pouvez être sûr que vous aurez de nouvelles compositions des Japonais à vous mettre sous la dent (et je vous épargne les EP, collaborations et autres Lives). Les années 2010 ont été particulièrement profitables à GALNERYUS, qui avec l'arrivée de Masatoshi Ono puis l'étincelant "Angel Of Salvation" ont réalisé un sans-faute, tout juste peut-on trouver "Ultimate Sacrifice" inférieur parce qu'on en viendrait presque à se lasser de cette insolente réussite.

Et pour boucler la décennie, "Into The Purgatory" lâche les illustrations figuratives et traditionnelles des deux derniers albums pour se présenter en rouge sang avec un titre anguleux qui nous promet un contenu peut-être plus agressif… Mais pas dans le sens où on l'attendrait. L'agression de "Into The Purgatory" elle est dans l'excellence ! Ouvert par un instrumental aux mélodies voluptueuses et immédiates dont Syu a le secret, on est assez vite entraîné dans la première épopée de l'album. Le riffing de ce nouvel album est redoutable, quoique peut-être pas autant que la maestria avec laquelle Yuhki et Syu se complètent au niveau de l'écriture pour exploser en des bouquets de virtuosité, de figures rythmiques inattendues et de mélodies prodigieuses. Les arrangements bien sûr viennent peaufiner une base d'écriture d'un niveau incroyable. Je crois pouvoir dire d'ailleurs qu'on n'a jamais écouté GALNERYUS se rapprocher autant des terres Metal Prog auparavant, si bien que cette mélodie, souveraine nous rappellera les plus belles heures d'ANGRA (entre "Holy Land" et "Temple Of Shadows" y a pire).

Et craignez le Japon et son esprit de conquête ! Car "Into The Purgatory" propose dix compositions qui rivalisent en hardiesse d'écriture (avec un petit bémol pour la power-ballade X-JAPANesque "Remain Behind" déjà vue mais soignée), avec toujours cet orgue de Yuhki complètement déglingué qui parvient à s'imposer chaque fois qu'il apparaît, mention spéciale au "Fighting Of Eternity" composé par le claviériste. Mais si la construction des morceaux, leur façon de tenir l'auditeur en haleine en permanence, est déjà assez impressionnante, Masatoshi Ono arrive encore à surprendre son monde lui aussi, sur "The Followers" avec ce chant lyrique qui se fond dans des harmonies vocales qui élèvent le titre jusqu'aux terres d'ADAGIO, avant que basse, clavier et guitare se disputent le grand prix de la virtuosité. Je dois dire que l'arrivée de Fumiya a dû faire un bien fou aux Japonais, car ça ne débande quasi jamais, et pourtant son jeu reste incroyablement riche, avec un travail d'imbrication avec les riffs et les lignes de chant qui va assez loin dans le détail.

Était-ce possible de franchir un nouveau cap après dix-huit années de carrière discographique ? GALNERYUS est peut-être le seul, au moins dans le style, à pouvoir l'affirmer avec panache, avec un douzième opus de compositions originales à mettre dans le trio de tête de ses plus belles réalisations. En tout cas pour moi celle dont les mélodies me font le plus d'effet et dont la puissance, qui n'a d'égal que l'élégance, me secouent encore, des mois après sa découverte.

Note réelle : 4,5/5.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


CONCERTO MOON
Tears Of Messiah (2017)
Qualité quasi constante pour un Heavy énergique




CONCERTO MOON
Between Life And Death (2015)
La santé de fer du Power japonais


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Fumiya (batterie)
- Masatoshi Ono (chant, chœurs)
- Taka (basse)
- Yuhki (claviers, orgue hammond, chœurs)
- Syu (guitare, chœurs)


1. Purgatorial Flame
2. My Hope Is Gone
3. Fighting Of Eternity
4. Glory
5. Never Again
6. The Followers
7. Come Back To Me Again
8. Remain Behind
9. The End Of The Line
10. Roaming In My Memory



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod