Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Concerto Moon
 

 Site Officiel (294)
 Myspace (152)

GALNERYUS - Under The Force Of Courage (2015)
Par JEFF KANJI le 28 Août 2016          Consultée 1918 fois

Ce qui est assez fascinant avec le Japon, c'est qu'il doit s'agir d'un des seuls endroits au monde où un groupe de Speed Mélodique remercie son maquilleur/coiffeur ! On n'est plus à un WTF? près concernant le Pays du Soleil Levant, ce qui nous fascine autant que nous amuse d'ailleurs, tant notre culture est éloignée des concepts et des principes qui gouvernent une nation dont le chef spirituel et symbolique reste un empereur qui descend en ligne directe des divinités qu'elle vénère.

GALNERYUS n'a pas chômé depuis "Vetelgyus" avec un split CD et un support vidéo de plus à ajouter à la liste de ses publications sur Metal Archives, mais il est surtout de retour un peu avant Noël 2015 pour nous livrer un nouvel album studio. À l'opposé de la charte graphique de son prédécesseur, "Under The Force Of Courage" se veut assez old school avec des couleurs vives, un musculeux guerrier et un titre épique !

Et le plus amusant là-dedans c'est qu'il y aurait presque une cohérence avec l'approche musicale de chaque album. Si "Vetelgyus" transpirait le Néo-classique et X-JAPAN, ce nouvel opus se pare de couleurs symphoniques et de tempi échevelés qui évoquent assez directement RHAPSODY. De plus, le groupe propose deux pièces épiques pleines de rebondissements, notamment la roborative "The Force Of Courage" qui conclut l'opus par un quart d'heure de Speed Sympho de haute volée, bouclant l'album sur les arpèges de "The Premonition" au cas où vous souhaiteriez relancer de neuf.

Syu est comme toujours un guitariste dont les prouesses véloces n'ont d'égal que son inspiration, mais je trouve que celui qui prend les devants sur "Under The Force Of Courage" c'est Yuhki, dont les orchestrations sont parfois fines (le violoncelle sur "Rain Of Tears" qu'on jurerait interprété par un violoncelliste) et les soli d'orgue hammond complètement débridés ("Raise My Sword") ou de clavier mélangeant les sons et les textures, "The Voice Of Grievous Cry" constituant en cela un véritable tour de force.

Compact, "Under The Force Of Courage" prend le temps de nous préparer aux assauts du quintette japonais avec une introduction en son clair puis une véritable ouverture ("The Time Before Dawn") absolument nécessaire car la doublette "Raise My Sword", RHAPSODY-esque en diable/"The Voice Of Grievous Cry" aux enchaînements de soli vertigineux, risque de vous faire tomber de votre chaise. GALNERYUS a une patate d'enfer, à l'image de l'impressionnant Masatoshi Ono, dont les lignes vocales haut perchées ne se départissent jamais d'une implication et d'une interprétation survoltées.

Malgré la débauche de notes et les excès de vitesse réguliers de la formation, l'album respire et ce pas de la façon qu'on pourrait croire, puisque ce sont les deux morceaux les plus ambitieux qui ponctuent "Under The Force Of Courage". J'aimerais notamment souligner la grâce des enchaînements de "Rain And Tears" dont les cinq parties bien délimitées livrent tour à tour douceur, opulence symphonique, Power Metal des grands jours (un peu comme le dernier CONCERTO MOON), et une fois encore ces démonstrations à la fois mélodiques et techniques. Parce que je n'ai pas parlé de la partition de haute volée délivrée par Junichi Sato qui au milieu des cavalcades de double grosse caisse sait préparer ses plans et distiller un peu de surprise dans ses breaks pour échapper au convenu autant que faire se peut.

En termes de Speed Sympho, GALNERYUS illustre à merveille la célèbre fable : "Rien ne sert de courir, il faut partir à point" et alors que l'année 2015 touche à sa fin, il livre peut-être le meilleur album du style sorti cette année-là, et pourtant son compatriote de CONCERTO MOON avait lui aussi frappé fort.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


AXENSTAR
Far From Heaven (2003)
Quand ma petite Scandinave




ETHERNITY
Obscure Illusions (2015)
Bien joué la spreutels connection


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
   POSITRON

 
   (2 chroniques)



- Junichi Sato (batterie)
- Masatoshi Ono (chant)
- Taka (basse)
- Yuhki (claviers, orgue hammond, chœurs)
- Syu (guitare)
- Yorimasa Hisatake (chœurs)


1. Premonition
2. The Time Before Dawn
3. Raise My Sword
4. The Voice Of Grievous Cry
5. Rain Of Tears
- i. Reminiscence
- ii. Rain Of Tears
- iii. Nightmare
- iv. Endless Confliction
- v. Rain Of Tears (reprise)
6. Reward For Betrayal
7. Soul Of The Field
8. Chain Of Distress
9. The Force Of Courage
- i. The Sense Of My Life
- ii. Dream And Reality
- iii. Just For The Faith
- iv. Pray To The Sky



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod